Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
11 mythes et idées fausses sur l’Afrique
19/02/2020 à 14h42 par La redaction

La majorité des conceptions sur l’Afrique et les Africains sont entièrement fausses.

John Henrik Clarke avait déclaré un jour : « la première lumière de la conscience humaine et les premières civilisations du monde se trouvaient en Afrique. » Cependant, de nombreux critiques ne sont pas d’accord avec l’historien, professeur et pionnier panafricain afro-américain sur sa conception de l’Afrique. Les principales raisons de leurs arguments sont liées aux idées fausses qu’ils ont sur l’Afrique.

Malheureusement, bien qu’ils soient largement diffusés, ces mythes et conceptions sont totalement faux. Parfois, ces idées fausses sont répandues par certaines des personnes les plus instruites et les plus éminentes du monde.

En 2001, George W. Bush a déclaré que « l’Afrique est une nation qui souffre d’une terrible maladie », réduisant ainsi le deuxième plus grand continent du monde à un seul pays.

Les erreurs et les généralisations de ce genre sont monnaie courante et sont faites tant par les médias que par la culture populaire. Avec autant d’erreurs sur l’Afrique, il est souvent difficile d’avoir une vision réaliste d’un continent aussi beau.

Cet article vous fait découvrir 11 mythes et idées fausses sur l’Afrique

  1. L’Afrique est un pays

George Bush n’est pas le seul à avoir pensé que l’Afrique est une nation unique. Souvent, les gens se réfèrent à l’Afrique comme un pays, alors qu’il s’agit plutôt d’un continent extrêmement diversifié, composé de 54 nations indépendantes. Chaque pays a sa monnaie, son drapeau, son hymne, son histoire, sa cuisine, sa musique, son identité et ses mélanges de cultures. L’Afrique compte plus de 2 000 langues et ses 1,2 milliard d’habitants représentent plus de 3 000 groupes ethniques distincts. L’Afrique est également plus grande que ce que la plupart des gens pensent, avec une superficie totale de 30 244 049 kilomètres carrés. C’est le deuxième plus grand continent du monde, tant en termes de superficie que de population.

  1. Tous les pays africains sont pauvres

La pauvreté est un problème pour de nombreux pays africains, et ce sera l’une des premières choses que vous remarquerez lorsque vous vous y rendrez. Cependant, tous les pays africains ne sont pas pauvres. L’Afrique du Sud, par exemple, est un pays riche qui possède de nombreuses ressources naturelles de grande valeur. Dans la liste des PIB nominaux de 2016 de la Banque mondiale, l’Afrique du Sud se classe 33e sur 194 pays – au-dessus de pays comme la Nouvelle-Zélande et Singapour. Selon la même liste, le Nigeria a un PIB plus élevé que celui de la Norvège ou des Émirats arabes unis. La pauvreté en Afrique est rarement due à un manque de richesse, mais plutôt à une mauvaise répartition des richesses.

  1. L’Afrique est dangereuse et violente

Avec les guerres, les révolutions, les pirates et les enfants soldats qui font la Une des médias, il n’est pas étonnant que beaucoup de gens craignent de se rendre en Afrique. Bien sûr, comme les mauvaises informations font vendre, on n’entend pas souvent parler des nombreuses bonnes choses qui se passent sur le continent. Ainsi, la plupart des gens ne connaissent pas le gouvernement démocratique stable du Botswana ou la réputation de tolérance religieuse du Sénégal. Bien que la criminalité soit présente partout en Afrique, la sécurité est une question de bon sens. Les avertissements aux voyageurs vous indiquent les pays, les villes ou les frontières à éviter, et ceux qui sont considérés comme sûrs. Les zones rurales sont généralement beaucoup plus sûres que les zones urbaines, et c’est là que vous êtes le plus susceptible de passer votre temps.

  1. L’Afrique est le nid des maladies

Les maladies prennent des millions de vies chaque année en Afrique en raison du manque d’accès aux programmes de vaccination des enfants et aux soins de santé de base. Cependant, les programmes de vaccination réussis ont permis de faire d’énormes progrès dans la réduction de la polio et de la rougeole au cours de la dernière décennie. Le paludisme est facilement combattu par l’utilisation de prophylactiques. Bien que les hôpitaux publics de certains pays africains manquent de personnel, soient mal équipés et présentent un faible niveau d’hygiène, il est possible d’obtenir de bons soins en Afrique. La plupart des hôpitaux privés sont au même niveau que les hôpitaux privés du reste du monde.

  1. Tous les gouvernements africains sont corrompus

La corruption des hommes politiques est un problème universel, et l’Afrique a certainement plus que sa part. Toutefois, cela ne signifie pas que tous les chefs d’État sont corrompus. Nelson Mandela, le légendaire président sud-africain de l’après-apartheid, est souvent salué comme l’incarnation de la moralité politique. En 1993, il a reçu le prix Nobel de la paix, et en 2011, la présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf est également devenue lauréate du prix Nobel. Selon l’indice de corruption 2015 de Transparency International, le Botswana était la nation africaine la moins corrompue, devançant des nations européennes comme l’Espagne et l’Italie. Parmi les autres gouvernements africains régulièrement félicités pour leur absence relative de corruption figurent le Cap-Vert, les Seychelles, le Rwanda et la Namibie.

  1. L’Afrique est technologiquement en retard

L’idée que l’innovation technologique fait défaut en Afrique est risible pour quiconque y a passé du temps. Les téléphones portables sont disponibles sur tout le continent, et même les habitants des quartiers informels et des bidonvilles disposent de téléphones avec appareil photo et connexion Internet.

Très récemment le Rwanda a ouvert une société de fabrication de téléphones haut de gamme. Des appareils qui n’ont rien à envier aux autres pays.

Dans certains pays, les téléphones portables ont plusieurs usages innovants. Le Kenya, par exemple, a mis en place un système bancaire mobile très efficace, ouvrant les zones rurales au crédit d’une manière qui a révolutionné les petites entreprises. Si l’éducation et les ressources font souvent défaut, l’innovation est abondante. Les transferts d’argent par téléphone portable, les soins de santé en ligne et les solutions d’éducation en ligne ne sont que quelques-unes des innovations technologiques qui ont vu le jour en Afrique au cours de la dernière décennie.

  1. L’Afrique n’a pas d’histoire

Souvent, les Occidentaux font l’erreur de penser que l’histoire du continent a commencé avec l’arrivée des explorateurs coloniaux en Afrique subsaharienne au XVe siècle. Pourtant, les anciennes pyramides d’Égypte, les églises creusées dans le roc d’Éthiopie et l’art rupestre millénaire de Namibie sont autant d’exemples d’une culture riche et éclectique qui remonte à des milliers d’années. Les ruines d’une ancienne ville, aujourd’hui connue sous le nom de Grand Zimbabwe, témoignent de l’existence du Royaume du Zimbabwe, qui régnait à la fin de l’âge du fer. Au XIIe siècle, alors que les universités d’Oxford et de Cambridge n’en étaient qu’à leurs balbutiements, Tombouctou au Mali comptait déjà trois universités florissantes et plus de 180 écoles coraniques. Dans toute l’Afrique australe, les peintures rupestres créées par les ancêtres San remontent à des milliers d’années. Les scientifiques pensent que l’homme moderne est issu d’un seul groupe d’ancêtres africains, et l’on pourrait donc dire que l’Afrique a la plus grande histoire de toutes.

  1. Il fait toujours chaud en Afrique

Bien qu’il y ait des pays en Afrique qui sont généralement chaud toute l’année (surtout en Afrique de l’Ouest tropicale), cette affirmation est une énorme généralisation. L’Afrique n’est pas constituée exclusivement de déserts et de savanes. Elle possède également des zones de forêt tropicale humide, des forêts tempérées, des péninsules côtières fraîches et des montagnes de haute altitude. Même dans les profondeurs du désert du Sahara, les températures hivernales plongent souvent sous le point de congélation la nuit. En Afrique du Sud, les hivers sont froids avec des gelées fréquentes. En même temps, la neige a été enregistrée dans plusieurs pays africains dont l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Au Maroc, les montagnes du Haut Atlas ont suffisamment de neige pour alimenter une station de ski à Oukaïmden, près de Marrakech.

  1. Des animaux dangereux errent dans les rues d’Afrique

Les rhinocéros paissent en effet à quelques kilomètres seulement du centre de Nairobi, la plus grande ville d’Afrique de l’Est. Il existe en Afrique du Sud des terrains de golf qui abritent des crocodiles et des hyènes errent encore dans les rues nocturnes de la capitale du Malawi, Lilongwe. Cependant, la plupart des animaux sauvages d’Afrique sont confinés dans des parcs nationaux et des réserves. Il est probable que vous aperceviez une autruche ou un babouin au bord de la route en Afrique australe. Pourtant, l’éléphant, la girafe, le lion et le buffle ne circulent plus librement. Les parcs nationaux et les zones protégées sont souvent plus grands que dans de nombreux pays européens.

  1. L’Afrique a besoin d’aide pour se développer

On peut se demander ce que l’aide financière a apporté de bon aux pays africains. Souvent, les projets sont mal définis, mal conçus et ignorent toute contribution des personnes qu’ils visent à aider. Une grande partie de l’aide, bien que donnée dans le bon esprit, a été quelque peu préjudiciable au développement de l’Afrique. Pour commencer, l’argent de l’aide a subventionné certains gouvernements très corrompus et a paralysé les efforts visant à accroître la transparence du gouvernement. Il est préférable de conclure de véritables accords de commerce équitable, qui contribuent à promouvoir la stabilité de l’emploi, une économie stable et l’accès au crédit. De nombreuses organisations caritatives font la différence, mais il serait bon qu’elles soient basées en Afrique et non à New York ou dans la Silicon Valley.

  1. Tous les Africains vivent dans des huttes

Il existe une idée fausse très répandue selon laquelle tous les Africains vivent dans des huttes faites de boue et de fumier. Les huttes de boue sont en effet l’une des formes de logement les plus courantes dans les zones rurales du continent, mais il ne serait pas juste que nous ne mentionnions pas les centres urbains en pleine expansion sur tout le continent. La silhouette de la plupart des villes africaines n’est rien d’autre que des gratte-ciels d’une architecture magnifique qui sont devenus une source de fierté pour leur pays d’origine.

Crédit photo : africanexponent

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 499 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La majorité des conceptions sur l’Afrique et les Africains sont entièrement fausses.

John Henrik Clarke avait déclaré un jour : « la première lumière de la conscience humaine et les premières civilisations du monde se trouvaient en Afrique. » Cependant, de nombreux critiques ne sont pas d’accord avec l’historien, professeur et pionnier panafricain afro-américain sur sa conception de l’Afrique. Les principales raisons de leurs arguments sont liées aux idées fausses qu’ils ont sur l’Afrique.

Malheureusement, bien qu’ils soient largement diffusés, ces mythes et conceptions sont totalement faux. Parfois, ces idées fausses sont répandues par certaines des personnes les plus instruites et les plus éminentes du monde.

En 2001, George W. Bush a déclaré que « l’Afrique est une nation qui souffre d’une terrible maladie », réduisant ainsi le deuxième plus grand continent du monde à un seul pays.

Les erreurs et les généralisations de ce genre sont monnaie courante et sont faites tant par les médias que par la culture populaire. Avec autant d’erreurs sur l’Afrique, il est souvent difficile d’avoir une vision réaliste d’un continent aussi beau.

Cet article vous fait découvrir 11 mythes et idées fausses sur l’Afrique

  1. L’Afrique est un pays

George Bush n’est pas le seul à avoir pensé que l’Afrique est une nation unique. Souvent, les gens se réfèrent à l’Afrique comme un pays, alors qu’il s’agit plutôt d’un continent extrêmement diversifié, composé de 54 nations indépendantes. Chaque pays a sa monnaie, son drapeau, son hymne, son histoire, sa cuisine, sa musique, son identité et ses mélanges de cultures. L’Afrique compte plus de 2 000 langues et ses 1,2 milliard d’habitants représentent plus de 3 000 groupes ethniques distincts. L’Afrique est également plus grande que ce que la plupart des gens pensent, avec une superficie totale de 30 244 049 kilomètres carrés. C’est le deuxième plus grand continent du monde, tant en termes de superficie que de population.

  1. Tous les pays africains sont pauvres

La pauvreté est un problème pour de nombreux pays africains, et ce sera l’une des premières choses que vous remarquerez lorsque vous vous y rendrez. Cependant, tous les pays africains ne sont pas pauvres. L’Afrique du Sud, par exemple, est un pays riche qui possède de nombreuses ressources naturelles de grande valeur. Dans la liste des PIB nominaux de 2016 de la Banque mondiale, l’Afrique du Sud se classe 33e sur 194 pays – au-dessus de pays comme la Nouvelle-Zélande et Singapour. Selon la même liste, le Nigeria a un PIB plus élevé que celui de la Norvège ou des Émirats arabes unis. La pauvreté en Afrique est rarement due à un manque de richesse, mais plutôt à une mauvaise répartition des richesses.

  1. L’Afrique est dangereuse et violente

Avec les guerres, les révolutions, les pirates et les enfants soldats qui font la Une des médias, il n’est pas étonnant que beaucoup de gens craignent de se rendre en Afrique. Bien sûr, comme les mauvaises informations font vendre, on n’entend pas souvent parler des nombreuses bonnes choses qui se passent sur le continent. Ainsi, la plupart des gens ne connaissent pas le gouvernement démocratique stable du Botswana ou la réputation de tolérance religieuse du Sénégal. Bien que la criminalité soit présente partout en Afrique, la sécurité est une question de bon sens. Les avertissements aux voyageurs vous indiquent les pays, les villes ou les frontières à éviter, et ceux qui sont considérés comme sûrs. Les zones rurales sont généralement beaucoup plus sûres que les zones urbaines, et c’est là que vous êtes le plus susceptible de passer votre temps.

  1. L’Afrique est le nid des maladies

Les maladies prennent des millions de vies chaque année en Afrique en raison du manque d’accès aux programmes de vaccination des enfants et aux soins de santé de base. Cependant, les programmes de vaccination réussis ont permis de faire d’énormes progrès dans la réduction de la polio et de la rougeole au cours de la dernière décennie. Le paludisme est facilement combattu par l’utilisation de prophylactiques. Bien que les hôpitaux publics de certains pays africains manquent de personnel, soient mal équipés et présentent un faible niveau d’hygiène, il est possible d’obtenir de bons soins en Afrique. La plupart des hôpitaux privés sont au même niveau que les hôpitaux privés du reste du monde.

  1. Tous les gouvernements africains sont corrompus

La corruption des hommes politiques est un problème universel, et l’Afrique a certainement plus que sa part. Toutefois, cela ne signifie pas que tous les chefs d’État sont corrompus. Nelson Mandela, le légendaire président sud-africain de l’après-apartheid, est souvent salué comme l’incarnation de la moralité politique. En 1993, il a reçu le prix Nobel de la paix, et en 2011, la présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf est également devenue lauréate du prix Nobel. Selon l’indice de corruption 2015 de Transparency International, le Botswana était la nation africaine la moins corrompue, devançant des nations européennes comme l’Espagne et l’Italie. Parmi les autres gouvernements africains régulièrement félicités pour leur absence relative de corruption figurent le Cap-Vert, les Seychelles, le Rwanda et la Namibie.

  1. L’Afrique est technologiquement en retard

L’idée que l’innovation technologique fait défaut en Afrique est risible pour quiconque y a passé du temps. Les téléphones portables sont disponibles sur tout le continent, et même les habitants des quartiers informels et des bidonvilles disposent de téléphones avec appareil photo et connexion Internet.

Très récemment le Rwanda a ouvert une société de fabrication de téléphones haut de gamme. Des appareils qui n’ont rien à envier aux autres pays.

Dans certains pays, les téléphones portables ont plusieurs usages innovants. Le Kenya, par exemple, a mis en place un système bancaire mobile très efficace, ouvrant les zones rurales au crédit d’une manière qui a révolutionné les petites entreprises. Si l’éducation et les ressources font souvent défaut, l’innovation est abondante. Les transferts d’argent par téléphone portable, les soins de santé en ligne et les solutions d’éducation en ligne ne sont que quelques-unes des innovations technologiques qui ont vu le jour en Afrique au cours de la dernière décennie.

  1. L’Afrique n’a pas d’histoire

Souvent, les Occidentaux font l’erreur de penser que l’histoire du continent a commencé avec l’arrivée des explorateurs coloniaux en Afrique subsaharienne au XVe siècle. Pourtant, les anciennes pyramides d’Égypte, les églises creusées dans le roc d’Éthiopie et l’art rupestre millénaire de Namibie sont autant d’exemples d’une culture riche et éclectique qui remonte à des milliers d’années. Les ruines d’une ancienne ville, aujourd’hui connue sous le nom de Grand Zimbabwe, témoignent de l’existence du Royaume du Zimbabwe, qui régnait à la fin de l’âge du fer. Au XIIe siècle, alors que les universités d’Oxford et de Cambridge n’en étaient qu’à leurs balbutiements, Tombouctou au Mali comptait déjà trois universités florissantes et plus de 180 écoles coraniques. Dans toute l’Afrique australe, les peintures rupestres créées par les ancêtres San remontent à des milliers d’années. Les scientifiques pensent que l’homme moderne est issu d’un seul groupe d’ancêtres africains, et l’on pourrait donc dire que l’Afrique a la plus grande histoire de toutes.

  1. Il fait toujours chaud en Afrique

Bien qu’il y ait des pays en Afrique qui sont généralement chaud toute l’année (surtout en Afrique de l’Ouest tropicale), cette affirmation est une énorme généralisation. L’Afrique n’est pas constituée exclusivement de déserts et de savanes. Elle possède également des zones de forêt tropicale humide, des forêts tempérées, des péninsules côtières fraîches et des montagnes de haute altitude. Même dans les profondeurs du désert du Sahara, les températures hivernales plongent souvent sous le point de congélation la nuit. En Afrique du Sud, les hivers sont froids avec des gelées fréquentes. En même temps, la neige a été enregistrée dans plusieurs pays africains dont l’Afrique du Sud, le Lesotho, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. Au Maroc, les montagnes du Haut Atlas ont suffisamment de neige pour alimenter une station de ski à Oukaïmden, près de Marrakech.

  1. Des animaux dangereux errent dans les rues d’Afrique

Les rhinocéros paissent en effet à quelques kilomètres seulement du centre de Nairobi, la plus grande ville d’Afrique de l’Est. Il existe en Afrique du Sud des terrains de golf qui abritent des crocodiles et des hyènes errent encore dans les rues nocturnes de la capitale du Malawi, Lilongwe. Cependant, la plupart des animaux sauvages d’Afrique sont confinés dans des parcs nationaux et des réserves. Il est probable que vous aperceviez une autruche ou un babouin au bord de la route en Afrique australe. Pourtant, l’éléphant, la girafe, le lion et le buffle ne circulent plus librement. Les parcs nationaux et les zones protégées sont souvent plus grands que dans de nombreux pays européens.

  1. L’Afrique a besoin d’aide pour se développer

On peut se demander ce que l’aide financière a apporté de bon aux pays africains. Souvent, les projets sont mal définis, mal conçus et ignorent toute contribution des personnes qu’ils visent à aider. Une grande partie de l’aide, bien que donnée dans le bon esprit, a été quelque peu préjudiciable au développement de l’Afrique. Pour commencer, l’argent de l’aide a subventionné certains gouvernements très corrompus et a paralysé les efforts visant à accroître la transparence du gouvernement. Il est préférable de conclure de véritables accords de commerce équitable, qui contribuent à promouvoir la stabilité de l’emploi, une économie stable et l’accès au crédit. De nombreuses organisations caritatives font la différence, mais il serait bon qu’elles soient basées en Afrique et non à New York ou dans la Silicon Valley.

  1. Tous les Africains vivent dans des huttes

Il existe une idée fausse très répandue selon laquelle tous les Africains vivent dans des huttes faites de boue et de fumier. Les huttes de boue sont en effet l’une des formes de logement les plus courantes dans les zones rurales du continent, mais il ne serait pas juste que nous ne mentionnions pas les centres urbains en pleine expansion sur tout le continent. La silhouette de la plupart des villes africaines n’est rien d’autre que des gratte-ciels d’une architecture magnifique qui sont devenus une source de fierté pour leur pays d’origine.

Crédit photo : africanexponent

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 499 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire