Zambie : « père de la nation », Kenneth Kaunda est décédé à 97 ans



Kenneth Kaunda, un symbole de la libération de l’Afrique qui a conduit la Zambie à l’affranchissement de la domination britannique et a été son premier Président, qui a régné pendant 27 ans avant de présider des élections multipartites qui l’ont forcé à quitter le pouvoir, est décédé, à 97 ans. Son fils Kambarage a annoncé le décès, jeudi, dans une publication sur Facebook.

L’ancien Président de la Zambie, Kenneth Kaunda, est décédé à l’hôpital de la capitale, Lusaka, à l’âge de 97 ans. Surnommé « KK », il était le dernier des géants du nationalisme africain du XXe siècle. Il était également l’un des rares à partir avec sa réputation encore intacte. Mais peut-être plus que n’importe lequel de ses contemporains, la position de l’homme qui a régné sur la Zambie pendant 27 ans, est obscurcie par l’ambiguïté.

Même après avoir quitté ses fonctions, en 1991, à la suite d’une défaite électorale écrasante, Kenneth Kaunda était une figure vénérée par de nombreux Zambiens qui le connaissaient sous le nom de « KK ». Il avait fait campagne pour la libération des Noirs en sillonnant la campagne, dans les années 1950 et 1960, puis fait partie de la première génération de leaders postcoloniaux africains tout en appelant à la fin du régime de la minorité blanche sur le continent.

En tant que président, Kenneth Kaunda a dirigé un pays de plus de 70 groupes ethniques et de 8 millions d’habitants (la population a depuis plus que doublé, ndlr), maintenant la stabilité alors même que le conflit faisait rage dans les pays voisins comme l’Angola et le Zimbabwe. Prononçant des discours sur la courtoisie africaine et les défis auxquels le continent est confronté, il pleurait parfois dans son mouchoir de lin blanc, serré dans sa main gauche.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp
👉Suivez nous sur Twitter

Après l’annonce du décès de Kenneth Kaunda, plusieurs pays ont décrété des jours de deuil national. L’Afrique du Sud a décrété 10 jours. « En souvenir de ce grand dirigeant, le gouvernement sud-africain a décrété une période de deuil de dix jours avec effet immédiat. Les drapeaux seront mis en berne dans toutes les stations de drapeaux », a dit le Président Cyril Ramaphosa.

👉Suivez nous Facebook

Le Botswana a également déclaré une période de deuil de 7 jours après la mort du Président fondateur de la Zambie, Kenneth Kaunda. Le Président Mokgweetsi Masisi a décrété que tous les drapeaux doivent flotter en berne pendant la période de deuil. Avant sa mort, l’ex-chef d’Etat avait été admis à l’hôpital, suit à une santé défaillante.

→ A LIRE AUSSI : Sénégal : après l’hôpital, Sadio Mané installe une station service dans son village

→ A LIRE AUSSI : Sahara : la Guinée Equatoriale en médiateur entre l’Espagne et le Maroc

→ A LIRE AUSSI : Un lion meurt de Covid-19 dans un zoo indien

👉 Cliquer ici pour rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

Android ou Iphone : quel téléphone utilisez vous?

View Results

Chargement ... Chargement ...
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement`