Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Voici les dix pays les plus pauvres en Afrique
16/01/2020 à 14h01 par Aimé AMSON

En Afrique l’extrême pauvreté gangrène certains pays. Malgré leurs  beautés, ils sont considérés comme les pays les plus pauvres en Afrique. Cette tendance est vérifiée en fonction des indices notamment le PIB et la démographie.

 RD Congo

La République démocratique du Congo compte un mélange de secteurs économiques tels que l’exploitation minière, la pêche, la foresterie, l’agriculture, le cuivre et le cobalt. Bien que le PIB total du pays, qui s’élève à 41,44 milliards de dollars, puisse sembler élevé par rapport à d’autres pays africains.

Mais c’est une population extrêmement importante de 84 millions d’habitants, ce qui porte son PIB par habitant au niveau incroyablement bas de 478,23 $. Cela place le pays parmi les dix pays les plus pauvres d’Afrique, d’après cette mesure. Néanmoins, ce pays est un parfait exemple d’économie mixte.

La Côte d’ivoire

La Côte d’Ivoire jouit d’une économie stable, d’une population de 24,9 millions d’habitants, d’un PIB de 53 milliards de dollars et d’une croissance considérable du PIB de 8,5% par an, qui est actuellement la quatrième plus forte croissance du PIB dans le monde. La grande majorité des habitants de Côte d’Ivoire (environ 70%) sont engagés dans l’agriculture.

Les principales cultures dans l’agriculture ivoirienne sont le café et les fèves de cacao, qui représentent environ 40% de la production mondiale. En conséquence, l’économie de la Côte d’Ivoire est fortement influencée par les fluctuations des prix du cacao et du café. Cela a conduit le gouvernement ivoirien à faire pression en faveur d’une plus grande diversification de l’économie du pays. Ces tentatives ont échoué et la plupart de l’industrie est toujours basée sur l’agriculture.

Ouganda

L’Ouganda est l’un des pays les plus pauvres du monde. Le PIB total du pays s’élève à 25,53 milliards de dollars et le PIB par habitant à 615,31 dollars avec une population de 44,27 millions de personnes. Cela place l’Ouganda parmi les plus grands pays d’Afrique en termes de population, mais aussi parmi les plus pauvres. Toutefois, le pays a été témoin d’un changement récent dans l’économie, aux mesures prises par le gouvernement pour protéger les ressources naturelles du pays.

En 1992, 56 % de la population du pays vivait sous le seuil de pauvreté de 1,25 $ par jour. Ces dernières années, ce chiffre a été ramené à environ 25 %. Les responsables gouvernementaux continuent d’espérer qu’au cours des prochaines années, ils atteindront leur objectif de réduire le nombre de pauvres dans la population à 10%.

Madagascar

Malgré le potentiel et l’intérêt croissant de Madagascar en tant que destination touristique prospère, principalement en raison de ses forêts et de ses habitats uniques, et malgré les efforts de son gouvernement pour développer son industrie touristique, le tourisme à Madagascar reste sous-développé, avec peu de visiteurs chaque année par rapport à ses pays voisins.

En dehors du tourisme, Madagascar base la majeure partie de son économie sur l’agriculture et les industries textile et minière. Madagascar compte 26,2 millions d’habitants, son PIB s’élève à 10,3 milliards de dollars et son PIB par habitant à 405 dollars.

Le Sud-Soudan

Le Sud-Soudan est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique et son économie est faible et sous-développée. Le Sud-Soudan compte 12,9 millions d’habitants, dont seulement 24 % sont alphabètes.

Son PIB s’élève à 3,61 milliards de dollars et son PIB par habitant est de 275 $. Les conditions au Sud-Soudan sont connues pour être les plus problématiques, dans la plupart des villages et des zones peuplées, il n’y a pas d’électricité et l’accès à l’eau potable n’est pas possible.

Le Niger

Le Niger est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique, avec une population de 22,3 millions d’habitants, un PIB de 7,89 milliards de dollars et un PIB par habitant de 444 dollars, qui est en fait l’un des plus bas au monde. L’économie nigérienne repose sur l’agriculture (principalement l’agriculture de subsistance), qui fournit des emplois à la plupart de ses habitants, et sur ses grands gisements d’uranium, qui est en fait l’un des plus grands gisements d’uranium au monde.

Malgré ces efforts, l’économie nigérienne a du mal à se maintenir, car elle est affectée par les cycles de sécheresse, la croissance rapide de la population et la baisse du prix de l’uranium au fil des ans.

La Tanzanie

Vient ensuite la Tanzanie, sans doute l’un des plus beaux endroits d’Afrique. Avec un PIB total relativement élevé de 51,72 milliards de dollars, c’est le dixième pays économiquement riche d’Afrique, selon cette mesure.

La Tanzanie a une population de 59,09 millions d’habitants, soit la 4e plus grande population d’Afrique. La population tanzanienne dépend largement de l’agriculture comme source de revenus. Le pays a augmenté en termes de PIB, mais il y a encore des gens en dessous du seuil de pauvreté.

Le Malawi

L’économie du Malawi repose principalement sur l’agriculture, puisque 90 % de ses 19,16 millions d’habitants vivent dans les zones rurales du pays. Ce pays enclavé est situé au cœur de l’Afrique centrale méridionale et est considéré par les Nations Unies comme un PMA – un pays moins avancé.

Le PIB nominal total du Malawi est fixé à 6,20 millions de dollars et son PIB par habitant atteint le chiffre étonnamment bas de 323 dollars, son secteur agricole étant dominé par la fabrication et l’exportation du tabac. Les exportations de tabac, de thé, de canne à sucre et de café représentent, avec les exportations de thé, de canne à sucre et de café, environ 90% des recettes totales d’exportation du Malawi. Le Malawi compte également sur le tourisme comme source de revenus, qui a connu une croissance notable au cours de la dernière décennie.

Le Zimbabwe

Dans le passé, le Zimbabwe était connu en Afrique pour ses cultures extensives de blé et de coton, mais depuis le début des années 2000, l’économie du Zimbabwe s’est considérablement rétrécie. Le Zimbabwe a une population de 16,9 millions d’habitants, un PIB de 17,1 milliards de dollars et un PIB par habitant de 1 149 dollars.

La monnaie locale du Zimbabwe, le dollar zimbabwéen, a atteint un état d’hyperinflation au cours de la dernière décennie, à un point tel que 100 milliards de dollars zimbabwéens équivalaient à un dollar américain. Après de nombreuses tentatives de restauration de la monnaie, il a été décidé en 2009 de l’abandonner. Depuis lors, le Zimbabwe utilise des devises étrangères telles que le dollar américain et son économie a entamé un processus de réforme.

Avec Kivu press

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 489 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

En Afrique l’extrême pauvreté gangrène certains pays. Malgré leurs  beautés, ils sont considérés comme les pays les plus pauvres en Afrique. Cette tendance est vérifiée en fonction des indices notamment le PIB et la démographie.

 RD Congo

La République démocratique du Congo compte un mélange de secteurs économiques tels que l’exploitation minière, la pêche, la foresterie, l’agriculture, le cuivre et le cobalt. Bien que le PIB total du pays, qui s’élève à 41,44 milliards de dollars, puisse sembler élevé par rapport à d’autres pays africains.

Mais c’est une population extrêmement importante de 84 millions d’habitants, ce qui porte son PIB par habitant au niveau incroyablement bas de 478,23 $. Cela place le pays parmi les dix pays les plus pauvres d’Afrique, d’après cette mesure. Néanmoins, ce pays est un parfait exemple d’économie mixte.

La Côte d’ivoire

La Côte d’Ivoire jouit d’une économie stable, d’une population de 24,9 millions d’habitants, d’un PIB de 53 milliards de dollars et d’une croissance considérable du PIB de 8,5% par an, qui est actuellement la quatrième plus forte croissance du PIB dans le monde. La grande majorité des habitants de Côte d’Ivoire (environ 70%) sont engagés dans l’agriculture.

Les principales cultures dans l’agriculture ivoirienne sont le café et les fèves de cacao, qui représentent environ 40% de la production mondiale. En conséquence, l’économie de la Côte d’Ivoire est fortement influencée par les fluctuations des prix du cacao et du café. Cela a conduit le gouvernement ivoirien à faire pression en faveur d’une plus grande diversification de l’économie du pays. Ces tentatives ont échoué et la plupart de l’industrie est toujours basée sur l’agriculture.

Ouganda

L’Ouganda est l’un des pays les plus pauvres du monde. Le PIB total du pays s’élève à 25,53 milliards de dollars et le PIB par habitant à 615,31 dollars avec une population de 44,27 millions de personnes. Cela place l’Ouganda parmi les plus grands pays d’Afrique en termes de population, mais aussi parmi les plus pauvres. Toutefois, le pays a été témoin d’un changement récent dans l’économie, aux mesures prises par le gouvernement pour protéger les ressources naturelles du pays.

En 1992, 56 % de la population du pays vivait sous le seuil de pauvreté de 1,25 $ par jour. Ces dernières années, ce chiffre a été ramené à environ 25 %. Les responsables gouvernementaux continuent d’espérer qu’au cours des prochaines années, ils atteindront leur objectif de réduire le nombre de pauvres dans la population à 10%.

Madagascar

Malgré le potentiel et l’intérêt croissant de Madagascar en tant que destination touristique prospère, principalement en raison de ses forêts et de ses habitats uniques, et malgré les efforts de son gouvernement pour développer son industrie touristique, le tourisme à Madagascar reste sous-développé, avec peu de visiteurs chaque année par rapport à ses pays voisins.

En dehors du tourisme, Madagascar base la majeure partie de son économie sur l’agriculture et les industries textile et minière. Madagascar compte 26,2 millions d’habitants, son PIB s’élève à 10,3 milliards de dollars et son PIB par habitant à 405 dollars.

Le Sud-Soudan

Le Sud-Soudan est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique et son économie est faible et sous-développée. Le Sud-Soudan compte 12,9 millions d’habitants, dont seulement 24 % sont alphabètes.

Son PIB s’élève à 3,61 milliards de dollars et son PIB par habitant est de 275 $. Les conditions au Sud-Soudan sont connues pour être les plus problématiques, dans la plupart des villages et des zones peuplées, il n’y a pas d’électricité et l’accès à l’eau potable n’est pas possible.

Le Niger

Le Niger est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique, avec une population de 22,3 millions d’habitants, un PIB de 7,89 milliards de dollars et un PIB par habitant de 444 dollars, qui est en fait l’un des plus bas au monde. L’économie nigérienne repose sur l’agriculture (principalement l’agriculture de subsistance), qui fournit des emplois à la plupart de ses habitants, et sur ses grands gisements d’uranium, qui est en fait l’un des plus grands gisements d’uranium au monde.

Malgré ces efforts, l’économie nigérienne a du mal à se maintenir, car elle est affectée par les cycles de sécheresse, la croissance rapide de la population et la baisse du prix de l’uranium au fil des ans.

La Tanzanie

Vient ensuite la Tanzanie, sans doute l’un des plus beaux endroits d’Afrique. Avec un PIB total relativement élevé de 51,72 milliards de dollars, c’est le dixième pays économiquement riche d’Afrique, selon cette mesure.

La Tanzanie a une population de 59,09 millions d’habitants, soit la 4e plus grande population d’Afrique. La population tanzanienne dépend largement de l’agriculture comme source de revenus. Le pays a augmenté en termes de PIB, mais il y a encore des gens en dessous du seuil de pauvreté.

Le Malawi

L’économie du Malawi repose principalement sur l’agriculture, puisque 90 % de ses 19,16 millions d’habitants vivent dans les zones rurales du pays. Ce pays enclavé est situé au cœur de l’Afrique centrale méridionale et est considéré par les Nations Unies comme un PMA – un pays moins avancé.

Le PIB nominal total du Malawi est fixé à 6,20 millions de dollars et son PIB par habitant atteint le chiffre étonnamment bas de 323 dollars, son secteur agricole étant dominé par la fabrication et l’exportation du tabac. Les exportations de tabac, de thé, de canne à sucre et de café représentent, avec les exportations de thé, de canne à sucre et de café, environ 90% des recettes totales d’exportation du Malawi. Le Malawi compte également sur le tourisme comme source de revenus, qui a connu une croissance notable au cours de la dernière décennie.

Le Zimbabwe

Dans le passé, le Zimbabwe était connu en Afrique pour ses cultures extensives de blé et de coton, mais depuis le début des années 2000, l’économie du Zimbabwe s’est considérablement rétrécie. Le Zimbabwe a une population de 16,9 millions d’habitants, un PIB de 17,1 milliards de dollars et un PIB par habitant de 1 149 dollars.

La monnaie locale du Zimbabwe, le dollar zimbabwéen, a atteint un état d’hyperinflation au cours de la dernière décennie, à un point tel que 100 milliards de dollars zimbabwéens équivalaient à un dollar américain. Après de nombreuses tentatives de restauration de la monnaie, il a été décidé en 2009 de l’abandonner. Depuis lors, le Zimbabwe utilise des devises étrangères telles que le dollar américain et son économie a entamé un processus de réforme.

Avec Kivu press

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 489 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire