Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Togo : Plus de 50 armes blanches saisies à Agoè ce jeudi
30/11/2019 à 07h48 par Le Boy

Plus  d’une cinquantaine d'armes blanches ont été saisies à Agoè ce jeudi, apprend-on du ministère de la Sécurité.

C’est au cours d’une opération de prévention de la criminalité survenue ce jeudi entre 6h et 17h à Agoenyivé, Togblékopé et leurs environs que ces armes ont été saisies.

Cette opération a été faite sur réquisition N°955/PR2019 du 27 novembre 2019 du Procureur de la République. Ces opérations ont permis de saisir une cinquantaines d’armes blanches, coupe-coupe, couteau, hache, épée, etc. et 39 motos sans pièces.

Par ailleurs, 21 personnes ont été également interpellées et ces dernières sont mises à la disposition du fichier central de la gendarmerie nationale pour identification à toute fin utile. Toutefois, la population togolaise est invitée à plus de vigilance.

La semaine passée, une situation qualifiée d’insurrection par les autorités togolaises, s’est produite à  Agoè (Lomé).

Il s’agit d’un groupe de jeunes, à en croire Yark Damehame le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, et son collègue en charge des Droits de l’Homme, Christian Trimua, qui ont pris pour cibles les forces de l’ordre en patrouille.

Des individus, habillés en noir et armés de machettes, ont attaqué des gendarmes au niveau du pont d’Agoè. À en croire le bilan présenté par Yark Damehame, trois (03) Gendarmes ont été grièvement blessés (un gendarme poignardé, un autre brûlé et un avec une blessure ouverte à la tête). Un camion clinker a aussi été brûlé.

« Les auteurs de ces actes sont bien connus et le gouvernement a pris des mesures idoines pour retrouver ces malheureux qui vont répondre devant la justice. Nous avons besoin de la paix et la sécurité dans notre pays », a indiqué Yark Damehame.

Avec L.frii

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus  d’une cinquantaine d'armes blanches ont été saisies à Agoè ce jeudi, apprend-on du ministère de la Sécurité.

C’est au cours d’une opération de prévention de la criminalité survenue ce jeudi entre 6h et 17h à Agoenyivé, Togblékopé et leurs environs que ces armes ont été saisies.

Cette opération a été faite sur réquisition N°955/PR2019 du 27 novembre 2019 du Procureur de la République. Ces opérations ont permis de saisir une cinquantaines d’armes blanches, coupe-coupe, couteau, hache, épée, etc. et 39 motos sans pièces.

Par ailleurs, 21 personnes ont été également interpellées et ces dernières sont mises à la disposition du fichier central de la gendarmerie nationale pour identification à toute fin utile. Toutefois, la population togolaise est invitée à plus de vigilance.

La semaine passée, une situation qualifiée d’insurrection par les autorités togolaises, s’est produite à  Agoè (Lomé).

Il s’agit d’un groupe de jeunes, à en croire Yark Damehame le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, et son collègue en charge des Droits de l’Homme, Christian Trimua, qui ont pris pour cibles les forces de l’ordre en patrouille.

Des individus, habillés en noir et armés de machettes, ont attaqué des gendarmes au niveau du pont d’Agoè. À en croire le bilan présenté par Yark Damehame, trois (03) Gendarmes ont été grièvement blessés (un gendarme poignardé, un autre brûlé et un avec une blessure ouverte à la tête). Un camion clinker a aussi été brûlé.

« Les auteurs de ces actes sont bien connus et le gouvernement a pris des mesures idoines pour retrouver ces malheureux qui vont répondre devant la justice. Nous avons besoin de la paix et la sécurité dans notre pays », a indiqué Yark Damehame.

Avec L.frii

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire