Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Science: une espèce humaine “fantôme” hante les Africains de l’ouest
06/03/2020 à 20h38 par La redaction

L’histoire de l’humanité continue d’interesser les scientifiques du monde. Des espèces humaines disparues ou inconnues auraient légué une part de leur adn à plusieurs peuples au monde, dont les africains.

Les paléoanthropologues pensent que plusieurs espèces humaines ont cohabité dans différentes parties du monde. Une évidence, ils ne se sont pas tous rencontrés, mais ceux qui se sont croisés auraient légué une part de leur adn aux hommes de notre ère, notamment les africains.

Selon le quotidien français Libération, ” L’analyse du génome de populations d’Afrique de l’Ouest par des généticiens américains révèle cependant l’apport d’une branche disparue de la lignée humaine dont il n’existe pour l’heure aucune trace fossile “.

Selon le confrère, cette découverte dont il a été question dans la revue Science advances par les professeurs Arun Durvasula et Srinam Sankararaman, stipule qu’il y a des variations au sein de l’ADN des Yorubas et des Esan du Nigeria, des Mendé de Sierra-Leone et des Gabonais. Ils ajoutent que ces changements constatés dans les ADN seraient issus de l’héritage d’une espèce humaine archaïque “fantôme”. Ces chercheurs supposent que cette espèce inconnue aurait croisé des ancêtres de populations ouest-africaines, il y a 50 000 ans, à qui elle a légué 2 à 19% de leur patrimoine génétique. Ces “fantômes” seraient apparus il y a environ 650.000 ans.

Le titre est de Liberation

Photo: BFMTV

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’histoire de l’humanité continue d’interesser les scientifiques du monde. Des espèces humaines disparues ou inconnues auraient légué une part de leur adn à plusieurs peuples au monde, dont les africains.

Les paléoanthropologues pensent que plusieurs espèces humaines ont cohabité dans différentes parties du monde. Une évidence, ils ne se sont pas tous rencontrés, mais ceux qui se sont croisés auraient légué une part de leur adn aux hommes de notre ère, notamment les africains.

Selon le quotidien français Libération, ” L’analyse du génome de populations d’Afrique de l’Ouest par des généticiens américains révèle cependant l’apport d’une branche disparue de la lignée humaine dont il n’existe pour l’heure aucune trace fossile “.

Selon le confrère, cette découverte dont il a été question dans la revue Science advances par les professeurs Arun Durvasula et Srinam Sankararaman, stipule qu’il y a des variations au sein de l’ADN des Yorubas et des Esan du Nigeria, des Mendé de Sierra-Leone et des Gabonais. Ils ajoutent que ces changements constatés dans les ADN seraient issus de l’héritage d’une espèce humaine archaïque “fantôme”. Ces chercheurs supposent que cette espèce inconnue aurait croisé des ancêtres de populations ouest-africaines, il y a 50 000 ans, à qui elle a légué 2 à 19% de leur patrimoine génétique. Ces “fantômes” seraient apparus il y a environ 650.000 ans.

Le titre est de Liberation

Photo: BFMTV

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire