Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Politique : Visite du Président Macron en Côte d’Ivoire pour un hommage aux victimes de Bouaké
18/12/2019 à 08h43 par La redaction

Le chef de l’Etat français Emmanuel Macron sera en visite en Côte d’Ivoire du 20 au 22 décembre 2019, pour célébrer les fêtes de fin d’année en compagnie des forces françaises stationnées dans le pays.

Selon RFI, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara et son homologue français Ouattara rendront hommage dimanche, 22 décembre, aux neuf soldats français et au soldat américain tués le 6 novembre 2004, quinze ans après le bombardement de Bouaké.

Les présidents français et ivoirien iront au lycée Descartes, là où se trouvait le camp français ciblé par l’armée ivoirienne en pleine offensive du pouvoir de Laurent Gbagbo contre la rébellion. Ce drame avait provoqué de fortes tensions entre la France et la Côte d’Ivoire. Les circonstances n’ont toujours pas été élucidées.

Emmanuel Macron et Alassane Ouattara recueillis côte à côte sur les lieux du bombardement de Bouaké. Ce devrait être l’une des images fortes de la visite du président français en Côte d’Ivoire.

Le président français déposera une gerbe et dévoilera une plaque en hommage aux soldats tués. Ce geste enverra un « signal important dans la relation franco-ivoirienne », dit-on à l’Élysée. Ce bombardement avait gelé pour longtemps les liens entre les deux pays et entraîné le rapatriement de milliers de Français.

Quinze ans plus tard, les raisons de ce bombardement de l’armée ivoirienne sur le camp français restent floues. Un procès, sans les pilotes des avions, doit se tenir l’an prochain à Paris. Quant aux trois anciens ministres de Jacques Chirac qui étaient mis en cause par la justice, ils ont finalement échappé à des poursuites.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 489 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Le chef de l’Etat français Emmanuel Macron sera en visite en Côte d’Ivoire du 20 au 22 décembre 2019, pour célébrer les fêtes de fin d’année en compagnie des forces françaises stationnées dans le pays.

Selon RFI, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara et son homologue français Ouattara rendront hommage dimanche, 22 décembre, aux neuf soldats français et au soldat américain tués le 6 novembre 2004, quinze ans après le bombardement de Bouaké.

Les présidents français et ivoirien iront au lycée Descartes, là où se trouvait le camp français ciblé par l’armée ivoirienne en pleine offensive du pouvoir de Laurent Gbagbo contre la rébellion. Ce drame avait provoqué de fortes tensions entre la France et la Côte d’Ivoire. Les circonstances n’ont toujours pas été élucidées.

Emmanuel Macron et Alassane Ouattara recueillis côte à côte sur les lieux du bombardement de Bouaké. Ce devrait être l’une des images fortes de la visite du président français en Côte d’Ivoire.

Le président français déposera une gerbe et dévoilera une plaque en hommage aux soldats tués. Ce geste enverra un « signal important dans la relation franco-ivoirienne », dit-on à l’Élysée. Ce bombardement avait gelé pour longtemps les liens entre les deux pays et entraîné le rapatriement de milliers de Français.

Quinze ans plus tard, les raisons de ce bombardement de l’armée ivoirienne sur le camp français restent floues. Un procès, sans les pilotes des avions, doit se tenir l’an prochain à Paris. Quant aux trois anciens ministres de Jacques Chirac qui étaient mis en cause par la justice, ils ont finalement échappé à des poursuites.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 489 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire