Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Nigeria: la police s’offre un direct Instagram avec une célébrité
07/10/2020 à 12h03 par Fabregas agblemagnon

Au Nigeria, la Brigade spéciale anti braquage est particulièrement pointée du doigt pour sa brutalité excessive. Après une série de critiques, la police nigériane s’est offert un live instagram avec le célèbre chanteur Marley pour calmer la situation. 

Lire aussi: Nigeria : M. Ibu raconte comment il a failli perdre la vie après avoir été empoisonné par un employé (vidéo)

La manifestation promise par le chanteur Naira Marley a été remplacée par une discussion avec le porte-parole de la police nigériane ce mardi 6 octobre. Dans ce live Instagram suivi par environ 30 000 personnes en direct, le chanteur nigérian s’est fait le porte-parole de la jeunesse : « Au Nigeria, on voit des membres de l’escouade antibraquage partout, alors qu’ils ne devraient intervenir qu’en cas de cambriolages. Ensuite, nous voulons qu’ils portent tous leur uniforme et qu’ils se déplacent dans un véhicule de la police. Ils ne peuvent plus circuler en voitures banalisées, habillés comme s’ils étaient eux-mêmes des hors-la-loi », a-t-il déclaré.

Lire aussi: Michelle Obama s’attaque à Donald Trump

Face à lui, le porte-parole de la police Franck Mba a promis une réforme de l’unité spéciale antibraquage, tout en demandant plus de moyens pour ses hommes. Dont il semble reconnaître les dérives. « Si tous les officiers de police au Nigeria étaient équipés de tasers par exemple, ils n’auraient plus à tirer à balles réelles sur les suspects. Avec un taser, ils auraient un moyen de les immobiliser sans leur infliger des blessures potentiellement mortelles », a-t-il affirmé.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 486 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Au Nigeria, la Brigade spéciale anti braquage est particulièrement pointée du doigt pour sa brutalité excessive. Après une série de critiques, la police nigériane s’est offert un live instagram avec le célèbre chanteur Marley pour calmer la situation. 

Lire aussi: Nigeria : M. Ibu raconte comment il a failli perdre la vie après avoir été empoisonné par un employé (vidéo)

La manifestation promise par le chanteur Naira Marley a été remplacée par une discussion avec le porte-parole de la police nigériane ce mardi 6 octobre. Dans ce live Instagram suivi par environ 30 000 personnes en direct, le chanteur nigérian s’est fait le porte-parole de la jeunesse : « Au Nigeria, on voit des membres de l’escouade antibraquage partout, alors qu’ils ne devraient intervenir qu’en cas de cambriolages. Ensuite, nous voulons qu’ils portent tous leur uniforme et qu’ils se déplacent dans un véhicule de la police. Ils ne peuvent plus circuler en voitures banalisées, habillés comme s’ils étaient eux-mêmes des hors-la-loi », a-t-il déclaré.

Lire aussi: Michelle Obama s’attaque à Donald Trump

Face à lui, le porte-parole de la police Franck Mba a promis une réforme de l’unité spéciale antibraquage, tout en demandant plus de moyens pour ses hommes. Dont il semble reconnaître les dérives. « Si tous les officiers de police au Nigeria étaient équipés de tasers par exemple, ils n’auraient plus à tirer à balles réelles sur les suspects. Avec un taser, ils auraient un moyen de les immobiliser sans leur infliger des blessures potentiellement mortelles », a-t-il affirmé.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 486 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire