Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Manifestations en Guinée : 46 morts et des centaines de blessés
07/11/2020 à 19h34 par La redaction

Manifestations en Guinée : Les élections présidentielles ont été entachées de violences, qui auraient fait de nombreuses victimes.

En Guinée, l’opposition, notamment l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), qui évoque une « vague de répression post-électorale », fait état d’au moins 46 personnes tuées après le scrutin présidentiel. Les autorités guinéennes n’ont pour l’instant pas confirmé ce chiffre, le dernier bilan officiel étant de 21 morts.

Conakry a été l’épicentre de ces violences post-électorales. Après l’auto-proclamation, par Cellou Dalein Diallo, de sa victoire, les jeunes avaient pris toutes les artères de la ville pour jubiler, ce qui aurait engendré des affrontements avec les forces de l’ordre. Mais, le scrutin aurait été remporté officiellement par Alpha Condé, avec 54% des suffrages.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Manifestations en Guinée : Les élections présidentielles ont été entachées de violences, qui auraient fait de nombreuses victimes.

En Guinée, l’opposition, notamment l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée), qui évoque une « vague de répression post-électorale », fait état d’au moins 46 personnes tuées après le scrutin présidentiel. Les autorités guinéennes n’ont pour l’instant pas confirmé ce chiffre, le dernier bilan officiel étant de 21 morts.

Conakry a été l’épicentre de ces violences post-électorales. Après l’auto-proclamation, par Cellou Dalein Diallo, de sa victoire, les jeunes avaient pris toutes les artères de la ville pour jubiler, ce qui aurait engendré des affrontements avec les forces de l’ordre. Mais, le scrutin aurait été remporté officiellement par Alpha Condé, avec 54% des suffrages.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire