Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Mali : le président IBK fond en larmes après son vote dimanche
30/03/2020 à 13h54 par Dieudonné AMOUZOUVI

Alors que le coronavirus sévit partout dans le monde entier, le président malien Ibrahim  Boubacar Keita, IBK a maintenu les élections législatives dans son pays. Même le pays a enregistré son premier cas de décès lié au Covid-19.

Comme tout autre citoyen, le président IBK, s’est rendu aux urnes pour accomplir son devoir civique.

Lire aussi : Coronavirus : le virus peut-il être sexuellement transmissible ?

Après avoir accompli son devoir au centre de vote à l’école AB de Sébénicoro, le président malien Ibrahim Boubacar Keita a tenu un point de presse devant son bureau de vote.

Emporté par l’émotion, le président IBK n’a pas pu s’empêcher de verser des larmes lorsqu’il a évoqué en langue bambara, le rôle positif de « ses enfants » (les soldats qui assuraient la sécurité Ndlr) « qui m’ont respecté », dit-il, avant de s’effondre en larme.

Que s’est-il caché derrière le versement des larmes du président IBK ? Le président serait-il fier du travail qu’abattent tous les jours les forces de sécurité ?

De toutes les façons, les forces de l’ordre ont l’obligation de servir le pays quel que soit la classe sociale du citoyen en question.

Lire aussi : Qui est réellement Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition malienne?

Contre vent et marré, le président IBK croyait fort au déroulement pacifique de ces élections, qui vont permettre aux maliens de renouveler l’Assemblée nationale du pays.

Le scrutin se tiendra bel et bien, « dans le respect scrupuleux des mesures-barrières », a insisté le chef de l’État malien dans une déclaration faite le 25 mars.

A travers ces élections, les Maliens vont élire leurs députés pour renouveler les 147 sièges du Parlement.

Lire aussi : Mali : l’enlèvement de Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition, est confirmé par le gouvernement

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 91 897 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Alors que le coronavirus sévit partout dans le monde entier, le président malien Ibrahim  Boubacar Keita, IBK a maintenu les élections législatives dans son pays. Même le pays a enregistré son premier cas de décès lié au Covid-19.

Comme tout autre citoyen, le président IBK, s’est rendu aux urnes pour accomplir son devoir civique.

Lire aussi : Coronavirus : le virus peut-il être sexuellement transmissible ?

Après avoir accompli son devoir au centre de vote à l’école AB de Sébénicoro, le président malien Ibrahim Boubacar Keita a tenu un point de presse devant son bureau de vote.

Emporté par l’émotion, le président IBK n’a pas pu s’empêcher de verser des larmes lorsqu’il a évoqué en langue bambara, le rôle positif de « ses enfants » (les soldats qui assuraient la sécurité Ndlr) « qui m’ont respecté », dit-il, avant de s’effondre en larme.

Que s’est-il caché derrière le versement des larmes du président IBK ? Le président serait-il fier du travail qu’abattent tous les jours les forces de sécurité ?

De toutes les façons, les forces de l’ordre ont l’obligation de servir le pays quel que soit la classe sociale du citoyen en question.

Lire aussi : Qui est réellement Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition malienne?

Contre vent et marré, le président IBK croyait fort au déroulement pacifique de ces élections, qui vont permettre aux maliens de renouveler l’Assemblée nationale du pays.

Le scrutin se tiendra bel et bien, « dans le respect scrupuleux des mesures-barrières », a insisté le chef de l’État malien dans une déclaration faite le 25 mars.

A travers ces élections, les Maliens vont élire leurs députés pour renouveler les 147 sièges du Parlement.

Lire aussi : Mali : l’enlèvement de Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition, est confirmé par le gouvernement

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 91 897 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire