Libye : la commission électorale dissout les commissions électorales locales


Video player

Le chef de la Haute Commission électorale nationale (HNEC) de Libye a ordonné la dissolution des commissions électorales locales, ce qui a pour effet de reporter l’élection présidentielle de cette semaine.

Une déclaration interne divulguée par Imad al-Sayeh datée du 20 décembre soulignait six points, principalement la dissolution des bureaux, des comités électoraux régionaux et locaux. Un membre du conseil d’administration de l’HNEC a confirmé l’authenticité du document.

Le président libyen Mohammad Younes Menfi, qui est au Caire pour une rencontre avec son homologue égyptien, Abdel Fattah el-Sisi, n’a encore fait aucun commentaire.

Les tensions croissantes ces dernières semaines au sein de l’appareil politique et sécuritaires du pays avaient jeté le doute sur le fait que les élections du 24 décembre se dérouleraient comme prévu. Certains observateurs ont déclaré qu’ils s’attendaient à ce que les élections soient reportées, mais les responsables libyens se sont abstenus de faire une telle annonce.

Plus tôt ce 20 décembre, les candidats à la présidentielle se sont rencontrés à Benghazi pour discuter de l’échec du processus électoral, alors que des groupes armés rivaux se mobilisaient à Tripoli. Les groupes armés ont fermé des routes dans le sud de la capitale à l’aide de piles de sacs de sable.

Des images circulant en ligne montraient des camionnettes transportant des mitrailleuses près du campus universitaire du district de Fornaj.

A quelques jours du scrutin présidentiel prévu le 24 décembre, il n’y a toujours pas de liste officielle de candidats présentée au public et la campagne électorale n’a pas encore débuté.

Plus tôt ce mois-ci, le Haut Conseil d’État (HSC) a demandé que l’élection présidentielle soit reportée à février 2022. L’organe consultatif, qui a été créé par un accord de paix de 2015 mais n’est pas reconnu par toutes les autres entités politiques libyennes, a appelé au report dans un communiqué moins de trois semaines avant le vote.

Des retards importants pourraient augmenter le risque de faire dérailler le processus de paix dans son ensemble en Libye, bien qu’une élection contestée menée sans un accord clair sur les règles ou les candidats éligibles poserait également des dangers immédiats pour la stabilité du pays.

 

 

WhatsApp Image 2021 12 21 at 18.25.58 - Libye : la commission électorale dissout les commissions électorales locales

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Libye : la commission électorale dissout les commissions électorales locales Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire