Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
“LES CONDITIONS DANS LESQUELLES TOTAL A OBTENU LE CONTRAT SONT ILLÉGALES” ( THIERNO ALASSANE SALL)
06/07/2020 à 00h03 par La redaction

Les contrats de recherche et de partage de production d’hydrocarbures entre l’Etat du Sénégal et l’entreprise TOTAL ont été, ce dimanche, au menu du Jury du dimanche qui a reçu l’ancien ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall, par ailleurs président de la République des valeurs.

« Les conditions dans lesquelles Total a obtenu le contrat sont illégales, injustes et asymétriques avec les intérêts du Sénégal. Personne ne garantissait que Total allait trouver ou ne va pas trouver. Mais s’ils avaient trouvé on n’aurait rien eu de notre pétrole. Total a d’elle-même écrit le contrat et dit au Sénégal vous signez, ici », a déclaré M. Sall.

Avant d’ajouter : « Alors que tous les autres contrats antérieurs étaient beaucoup plus favorables que ce que proposait Total. Et les classements faits, parce qu’il y avait plusieurs offres, faisaient de Total bon dernier si on excluait une offre qui ne pouvait pas être recevable ou avant dernier si on retenait cette offre ».Si le président de la République et le Directeur de la Sar, Serigne Mboup ont fait des prévisions sur la date de production du premier baril de pétrole au Sénégal, Thierno Alassane Sall a voulu être plus prudent. A la question de savoir est-ce que les barils de pétrole vont tomber en 2023/2024, il reste sceptique.

« Nous sommes entrés dans un monde d’incertitude. Et tant que les gens n’auront pas une visibilité, ils pourront faire des prévisions, mais on ne peut pas savoir. Nous sommes soumis aux aléas du marché mondial. Je voudrais savoir sur quelle base les gens se sont fondés pour dire un ou deux ans. Ni BP, Ni Total ni les grandes compagnies ne peuvent vous dire de manière certaine ce qui se passera dans 6 mois encore moins dans deux ans. On est en pleine crise de Covid-19 », a-t-il contenté de dire, prudemment.

Emdias

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les contrats de recherche et de partage de production d’hydrocarbures entre l’Etat du Sénégal et l’entreprise TOTAL ont été, ce dimanche, au menu du Jury du dimanche qui a reçu l’ancien ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall, par ailleurs président de la République des valeurs.

« Les conditions dans lesquelles Total a obtenu le contrat sont illégales, injustes et asymétriques avec les intérêts du Sénégal. Personne ne garantissait que Total allait trouver ou ne va pas trouver. Mais s’ils avaient trouvé on n’aurait rien eu de notre pétrole. Total a d’elle-même écrit le contrat et dit au Sénégal vous signez, ici », a déclaré M. Sall.

Avant d’ajouter : « Alors que tous les autres contrats antérieurs étaient beaucoup plus favorables que ce que proposait Total. Et les classements faits, parce qu’il y avait plusieurs offres, faisaient de Total bon dernier si on excluait une offre qui ne pouvait pas être recevable ou avant dernier si on retenait cette offre ».Si le président de la République et le Directeur de la Sar, Serigne Mboup ont fait des prévisions sur la date de production du premier baril de pétrole au Sénégal, Thierno Alassane Sall a voulu être plus prudent. A la question de savoir est-ce que les barils de pétrole vont tomber en 2023/2024, il reste sceptique.

« Nous sommes entrés dans un monde d’incertitude. Et tant que les gens n’auront pas une visibilité, ils pourront faire des prévisions, mais on ne peut pas savoir. Nous sommes soumis aux aléas du marché mondial. Je voudrais savoir sur quelle base les gens se sont fondés pour dire un ou deux ans. Ni BP, Ni Total ni les grandes compagnies ne peuvent vous dire de manière certaine ce qui se passera dans 6 mois encore moins dans deux ans. On est en pleine crise de Covid-19 », a-t-il contenté de dire, prudemment.

Emdias

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire