Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
La Chine vire trois journalistes du  » Wall street journal »
20/02/2020 à 11h41 par Fabrice Agblemagnon

Le gouvernement chinois ne peut tout tolérer. Dans chaque pays des mesures sont prises quand on franchit certaines limites. Ainsi, le gouvernement chinois en raison du titre d'un éditorial qu'il a jugé raciste, mercredi dernier une annonce a été faite . Il a affirmé avoir sanctionné trois journalistes du Wall street journal.

Les trois journalistes ont cinq jours pour quitter le pays, a souligné le Wall Street Journal.

Secouée depuis quelques mois par l'épidémie de pneumonie virale, la Chine a jugé déplacé un éditorial du 3 février intitulé : " La Chine est le véritable homme malade de l'Asie."

Geng Shuang, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a affirmé mercredi devant la presse que ce titre était "empreint de discrimination raciale et sensationnaliste".
Aussi, il a fait des remontrances au journal d'avoir refuser de présenter des excuses que réclamait Pekin.

Sont visées par cette mesure , le directeur adjoint du bureau de Pékin du journal, Josh Chin, et la journaliste Chao Deng, tous deux de nationalité américaine, ainsi qu'un reporter australien, Philip Wen, a précisé le Wall Street Journal.

L'expression homme malade de l'Asie est un terme ancien utilisé par certains Occidentaux depuis le 19e siècle pour décrire la Chine. En Chine, très connu , il est généralement considéré comme une injure intolérable.

Les risques du coronavirus sur l'économie chinoise et mondiale étaient au centre de cet éditorial, écrit par Walter Russell Mead, un professeur du prestigieux Bard College.

Il critiquait aussi la lenteur de la réaction initiale des autorités chinoises après l'apparition, en décembre, du virus à Wuhan, dans le centre du pays.

"Ce texte a diffamé les efforts du gouvernement et du peuple chinois dans leur lutte contre l'épidémie," a lancé le porte-parole de la diplomatie chinoise.

Il faut rappeler que la Chine a dans le même temps jugé inacceptables les nouvelles règles, annoncées mardi, imposées par Washington aux médias publics chinois aux États-Unis, désormais assimilés à des missions diplomatiques, car considérés comme des organes de propagande.

Washington condamne la mesure

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a "condamné" rapidement la mesure, exhortant le pays à respecter la liberté de la presse.

"Les pays sensés et responsables comprennent que la presse libre rapporte des faits et exprime des opinions. La réponse adéquate est de présenter des arguments contraires, pas de restreindre la liberté d'expression", a déclaré Mike Pompeo dans un communiqué.

"Notre intention n'était pas d'offenser avec ce titre", a de son côté réagi William Lewis, directeur général du groupe Dow Jones, qui publie le Wall Street Journal, dans une déclaration transmise...

Il faut également préciser que les deux journalistes ayant dénoncé et filmé la gestion des premiers cas de l'épidémie à Wuhan sont jusqu'à cet instant portés disparus.

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici 👆



entrepreneur sur doingbuzz 3vision-group togopapel

Plus de news

Vladimir Poutine : « Donald Trump Est Un Homme Talentueux »

13/06/2021

Vladimir Poutine...

  L’ancien président américain Donald Trump a...
Mali/Imam Dicko : &Quot;La France Ne M'Aime Pas&Quot;

13/06/2021

Mali/Imam Dicko...

  L’imam Mahmoud Dicko, le leader politico-religieux...
Liberté Pour Djimon Orè Et Tous Les Prisonniers Politiques Du Régime Gnassingbé

13/06/2021

LIBERTÉ POUR...

  La présence de prisonniers politiques dans...
Ousmane Sonko : &Quot;Macky Sall Est Très Petit Pour M'Empêcher D'Être Candidat En 2024&Quot;

12/06/2021

Ousmane Sonko...

Ousmane Sonko, le leader du parti politique...
Arrestation En Algérie De La Figure Du Hirak Karim Tabbou, À Deux Jours Du Vote

12/06/2021

Arrestation en...

L’opposant algérien, par ailleurs grande figure du...
Guinée : 3 Ans De Prison Fermes Pour Le Militant Oumar Sylla

12/06/2021

Guinée :...

Le militant Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, coordinateur-adjoint de Tournons la Page...
Mali : Le M5-Rfp Félicite Les Responsables De La Transition

12/06/2021

Mali :...

  Le Mouvement du 5 juin -...
Togo: Plus D'Un Million Fcfa Escroqué À 285 Demandeurs D'Emploi

12/06/2021

Togo: Plus...

LE FILM 285 Jeunes Togolais à la...
Fin De L’idylle Entre Laconco Et Jacob Zuma ?

12/06/2021

Fin de...

Nonkanyiso Conco dite « LaConco », une...
Le Parlement Européen Condamne Le Maroc

12/06/2021

Le Parlement...

Sans surprise, le Maroc s’est fait condamner...
Sahara : Après L’espagne Et L’allemagne, La Russie Franchit La Ligne Rouge Marocaine

12/06/2021

Sahara :...

La Russie vient à son tour de...
Tchad : Défenseur Des Droits De L’homme, Baradine Chegué Libéré

12/06/2021

Tchad :...

Au Tchad, le président de l’organisation tchadienne...
Tunisie : Qui Veut Assassiner Rached Ghannouchi ?

12/06/2021

Tunisie :...

Le ministère tunisien de l’Intérieur a informé...
Mali : L’armée Française Venge Ghislaine Dupont Et Claude Verlon

12/06/2021

Mali :...

Le chef terroriste Baye Ag Bakabo est...
Mali : Assimi Goïta Tient Son Gouvernement Au Complet

12/06/2021

Mali :...

Le président de la Transition malienne, Assimi...
Force Barkhane Au Sahel, Les Précisions De Jean-Yves Le Drian

12/06/2021

Force Barkhane...

Présent à Ouagadougou au Burkina Faso, le...
Guillaume Soro Remporte Un Procès En France

12/06/2021

Guillaume Soro...

Accusé d’avoir commandité des attentats terroristes au...
Nouvelle Attaque : Une Dizaine De Terroristes Neutralisés Au Burkina

12/06/2021

Nouvelle attaque...

La scène continue. Pour ce nouvel épisode...
Musique : Une Très Bonne Nouvelle Pour Le Groupe Magic System

12/06/2021

Musique :...

Une très bonne nouvelle pour le groupe...
Nigeria/ Suspension De Twitter : Joe Biden Se Prononce Enfin

12/06/2021

Nigeria/ suspension...

L'administration du résident Joe Biden a publiquement...

Le gouvernement chinois ne peut tout tolérer. Dans chaque pays des mesures sont prises quand on franchit certaines limites. Ainsi, le gouvernement chinois en raison du titre d'un éditorial qu'il a jugé raciste, mercredi dernier une annonce a été faite . Il a affirmé avoir sanctionné trois journalistes du Wall street journal.

Les trois journalistes ont cinq jours pour quitter le pays, a souligné le Wall Street Journal.

Secouée depuis quelques mois par l'épidémie de pneumonie virale, la Chine a jugé déplacé un éditorial du 3 février intitulé : " La Chine est le véritable homme malade de l'Asie."

Geng Shuang, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a affirmé mercredi devant la presse que ce titre était "empreint de discrimination raciale et sensationnaliste".
Aussi, il a fait des remontrances au journal d'avoir refuser de présenter des excuses que réclamait Pekin.

Sont visées par cette mesure , le directeur adjoint du bureau de Pékin du journal, Josh Chin, et la journaliste Chao Deng, tous deux de nationalité américaine, ainsi qu'un reporter australien, Philip Wen, a précisé le Wall Street Journal.

L'expression homme malade de l'Asie est un terme ancien utilisé par certains Occidentaux depuis le 19e siècle pour décrire la Chine. En Chine, très connu , il est généralement considéré comme une injure intolérable.

Les risques du coronavirus sur l'économie chinoise et mondiale étaient au centre de cet éditorial, écrit par Walter Russell Mead, un professeur du prestigieux Bard College.

Il critiquait aussi la lenteur de la réaction initiale des autorités chinoises après l'apparition, en décembre, du virus à Wuhan, dans le centre du pays.

"Ce texte a diffamé les efforts du gouvernement et du peuple chinois dans leur lutte contre l'épidémie," a lancé le porte-parole de la diplomatie chinoise.

Il faut rappeler que la Chine a dans le même temps jugé inacceptables les nouvelles règles, annoncées mardi, imposées par Washington aux médias publics chinois aux États-Unis, désormais assimilés à des missions diplomatiques, car considérés comme des organes de propagande.

Washington condamne la mesure

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a "condamné" rapidement la mesure, exhortant le pays à respecter la liberté de la presse.

"Les pays sensés et responsables comprennent que la presse libre rapporte des faits et exprime des opinions. La réponse adéquate est de présenter des arguments contraires, pas de restreindre la liberté d'expression", a déclaré Mike Pompeo dans un communiqué.

"Notre intention n'était pas d'offenser avec ce titre", a de son côté réagi William Lewis, directeur général du groupe Dow Jones, qui publie le Wall Street Journal, dans une déclaration transmise...

Il faut également préciser que les deux journalistes ayant dénoncé et filmé la gestion des premiers cas de l'épidémie à Wuhan sont jusqu'à cet instant portés disparus.

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Laisser votre commentaire