Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
L’ancien roi d’Espagne Juan Carlos soupçonné de corruption, il fuit
04/08/2020 à 16h26 par Le Boy

L’ancien roi d’Espagne Juan Carlos soupçonné de corruption, il fuit

L’ancien roi d’Espagne Juan Carlos soupçonné de corruption, il fuit

Juan Carlos  au cœur d’un scandale financier. Soupçonné de corruption, l'ancien roi d'Espagne dit qu'il veut quitter son pays.

L'ancien roi d'Espagne Juan Carlos vient d’annoncer son désir de quitter l'Espagne. « Guidé à présent par la conviction de rendre le meilleur service aux Espagnols, à leurs institutions, et à toi en tant que Roi, je t'informe de ma décision réfléchie de m'exiler, en cette période, en dehors de l'Espagne », a écrit l'ancien souverain cité dans le communiqué de la Maison Royale ce lundi 3 août, où le roi Felipe VI accepte et le remercie pour sa décision.

Début juin, la Cour suprême espagnole avait annoncé l'ouverture d'une enquête pour établir si Juan Carlos avait une responsabilité pénale dans une affaire de corruption présumée quand l'Arabie saoudite avait confié à un consortium espagnol la construction du TGV de la Mecque.

Lire aussi : Espagne : le Real Madrid dévoile son nouveau Stade

La justice enquête sur ces faits depuis 2018, mais en vertu de l'immunité dont il bénéficie, seule la Cour suprême peut chercher à cerner la responsabilité de l'ancien monarque, aujourd'hui âgé de 82 ans, et uniquement pour des faits commis après son abdication.

« C'est une décision que je prends avec une profonde peine, mais une grande sérénité », poursuit l'ancien souverain dans sa lettre. « Il y a un an, je t'avais exprimé ma volonté et mon désir d'abandonner les activités institutionnelles », rappelle-t-il, affirmant avoir toujours voulu le meilleur pour l'Espagne et la couronne.

Pour rappel, Juan Carlos a régné sur l'Espagne du 22 novembre 1975 au 18 juin 2014, avant de laisser la main à son fils Felipe VI.

Lire aussi : Donald Trump: Un livre révélateur de sa nièce bloqué par la justice

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 384 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Juan Carlos  au cœur d’un scandale financier. Soupçonné de corruption, l'ancien roi d'Espagne dit qu'il veut quitter son pays.

L'ancien roi d'Espagne Juan Carlos vient d’annoncer son désir de quitter l'Espagne. « Guidé à présent par la conviction de rendre le meilleur service aux Espagnols, à leurs institutions, et à toi en tant que Roi, je t'informe de ma décision réfléchie de m'exiler, en cette période, en dehors de l'Espagne », a écrit l'ancien souverain cité dans le communiqué de la Maison Royale ce lundi 3 août, où le roi Felipe VI accepte et le remercie pour sa décision.

Début juin, la Cour suprême espagnole avait annoncé l'ouverture d'une enquête pour établir si Juan Carlos avait une responsabilité pénale dans une affaire de corruption présumée quand l'Arabie saoudite avait confié à un consortium espagnol la construction du TGV de la Mecque.

Lire aussi : Espagne : le Real Madrid dévoile son nouveau Stade

La justice enquête sur ces faits depuis 2018, mais en vertu de l'immunité dont il bénéficie, seule la Cour suprême peut chercher à cerner la responsabilité de l'ancien monarque, aujourd'hui âgé de 82 ans, et uniquement pour des faits commis après son abdication.

« C'est une décision que je prends avec une profonde peine, mais une grande sérénité », poursuit l'ancien souverain dans sa lettre. « Il y a un an, je t'avais exprimé ma volonté et mon désir d'abandonner les activités institutionnelles », rappelle-t-il, affirmant avoir toujours voulu le meilleur pour l'Espagne et la couronne.

Pour rappel, Juan Carlos a régné sur l'Espagne du 22 novembre 1975 au 18 juin 2014, avant de laisser la main à son fils Felipe VI.

Lire aussi : Donald Trump: Un livre révélateur de sa nièce bloqué par la justice

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 384 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire