France People

France/Attentat : le ministre de l’intérieur ordonne la fermeture d’une mosquée

France le ministre de linterieur ordonne la fermeture dune mosquee Doingbuzz

En France, le ministre de l’intérieur ordonne la fermeture d’une mosquée. Pour empêcher une éventuelle fermeture, la Fédération musulmane de Pantin a déposé ce mercredi soir un recours.

Lundi 19 octobre, Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur a annoncé avoir demandé la fermeture de la mosquée de Pantin au préfet de Seine-Saint-Denis suite à l’attentat contre Samuel Paty, un enseignant d’histoire-géographie.

« On a décidé de faire un recours », a fait savoir M’hammed Henniche, responsable de la mosquée de Pantin logée dans la ville de Seine-Saint-Denis . « En se bornant à ordonner la fermeture pendant six mois de la seule Grande Mosquée de Pantin, sans expliquer en quoi cette mosquée est spécialement mise en cause et nécessite, elle seule, une fermeture, la préfecture de Seine-Saint-Denis fonde une atteinte grave et manifestement illégale au principe d’égalité », indique le recours.

À lire aussi :   Euro 2020 : La prime de la honte des joueurs français fait débat

Lire aussi : La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

Pourquoi la fermeture de cette mosquée ? Dans son arrêté, le préfet motive sa décision de fermer la mosquée de Pantin en s’appuyant sur plusieurs éléments. Les autorités reprochent à M’hammed Henniche, président de la Fédération musulmane de Pantin (FMP) en charge de ce lieu de culte, d’avoir tenu en août 2018 sur son compte Facebook des propos « incitant les internautes à retirer leurs enfants de l’école publique ».

Le lieu de culte avait notamment partagé sur sa page Facebook, le 9 octobre dernier, une vidéo montrant le père d’une élève de 4ème du collège du Bois-d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), indigné à la suite des cours sur la liberté d’expression dispensés les 5 et 6 octobre par Samuel Paty. Le 16 octobre, le professeur d’histoire-géographie a été décapité  par un réfugié d’origine russe tchétchène de 18 ans.

À lire aussi :   France : la maison de l'émir du Qatar cambriolée

« La grande mosquée de Pantin doit être regardée comme ayant procédé à la diffusion de propos provoquant à la haine et à la violence et susceptibles de contribuer à la commission d’actes de terrorisme », a considéré l’arrêté préfectoral ordonnant sa fermeture.

Pour rappel, cette fermeture (6 mois), annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, a suscité l’incompréhension parmi les fidèles.

Lire aussi : Le journaliste camerounais Remy Ngono renvoyé de la France

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire