Fin de carrière pour la réalisatrice ivoirienne Akissi Delta


Video player

 

De son vrai nom Loukou Akissi Delphine, Akissi Delta, née le 5 mars 1960 à Dimbokro, capitale de la région de N’zi-Comoé (Côte d’Ivoire), cumule 26 ans de carrière dans le domaine du cinéma.

 

Reçue dans « le Chœur des femmes » le lundi 29 juin 2020 sur Canal+ elle, Akissi Delta a dévoilé quelle voudrait mettre fin à sa carrière d’actrice. Interrogée sur ses projets à court, à moyen et à long terme, Delta a confié qu’elle voudrait boucler sa série à succès « Ma Famille » en beauté. « Le début, c’est difficile, la suite, c’est bon, c’est la fin qui est dure », a-t-elle fait remarquer. Elle a profité de l’occasion pour révéler que des actrices de la série sont malades.

 

Outre « Ma Famille », Delta a bien d’autres projets. « Il y a deux ou trois films à faire et puis j’arrête tout. Je n’ai jamais eu le temps pour moi-même. Je vais prendre le temps pour me rendre belle et me promener dans tous les pays du monde », a annoncé la célèbre actrice.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Carmen Sama fait monter la température avec ....

Akissi Delta 1 - Fin de carrière pour la réalisatrice ivoirienne Akissi Delta

Akissi Delta est une femme battante. Elle n’a jamais été à l’école. Elle n’a non plus laissé son analphabétisme briser ses rêves. Aujourd’hui réalisatrice, elle a d’abord multiplié les petits boulots. Elle est devenue servante et vendeuse des condiments au marché. Après, elle s’est lancée dans la danse. Son amour pour la danse et sa beauté attirent le regard d’un couturier qui l’invite à s’afficher sur les magazines. « Un couturier me fait appel afin de poser pour des magazines, c’est aussi là que déclenche le cinéma pour moi », a-t-elle fait savoir.

 

Son expérience cinématographique est beaucoup plus impressionnante. Elle joue pour des réalisateurs africains, notamment les Ivoiriens Henri Duparc et Roger Gnoan Mbala. Henri Duparc, dans « Bal Poussière », « Rue Princesse », « Joli cœur » et « Caramel ». Les réalisateurs font donc souvent appel à elle et aux comédiens en général. «  Ils m’ont  beaucoup aidée, ils m’ont appris à m’exprimer en français », a avoué Akissi Delta.

 

En août 2019, à Abidjan, elle reçoit le prix d’Excellence 2019 pour le cinéma et les arts visuels dans le domaine de la culture. La comédie n’est pas sa seule passion. Il y a aussi le stylisme. Akissi Delta confectionne elle-même ses modèles de vêtements.

 

Elle est toujours célibataire. «  Je ne suis pas mariée et je n’ai pas d’enfants. Je suis à la recherche de l’homme idéal que je vois lecteur et fumeur, donc cérébral et réfléchi. Je souhaite aussi avoir des enfants et je rêve pour les accueillir dans une belle maison au bord de l’eau, dotée d’un superbe escalier comme dans les films brésiliens », a-t-elle souhaité.

 

Lire aussi : Eudoxie Yao veut une maison de deux millions d’euros

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire