Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Faure Gnassingbé réélu, aucune lettre de félicitations d’aucun gouvernement pour l’heure
27/02/2020 à 23h10 par La redaction

Réélu dès le premier tour de la présidentielle, le président togolais Faure Gnassingbé a fait « un coup KO ». Il s’octroie cinq ans de plus au pouvoir. Mais pour l’heure, il n’a reçu aucune lettre de félicitations d’aucun gouvernement.

Les résultats provisoires sont proclamés tard le soir du dimanche 23 février 2020 par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Le président togolais Faure Gnassingbé a été réélu pour un quatrième mandat avec 72,36 % des voix, très loin devant le candidat de l’opposition Agbéyomé Kodjo, qui dénonce des fraudes et revendique lui aussi la victoire.

L’opposition conteste les résultats

Pour sa part, celui qui fait désormais figure d’opposant numéro un, Agbéyomé Kodjo, réfute cette reconduction du président sortant. Pour lui, pas de doute, il est le vainqueur de ce scrutin qui a été truqué et il se pose en tant que président élu.

Avant l’annonce de la CENI, Agbéyomé Kodjo s’est déclaré vainqueur de l’élection avec un score entre 57 % et 61 %. Il demande à Faure Gnassingbé de prendre des mesures pour un transfert pacifique du pouvoir. L’ancien Premier ministre invite les forces vives à célébrer l’alternance et demande à la communauté internationale d’aider à la concrétisation de cet idéal au Togo. Le docteur Kodjo a aussi annoncé la formation prochaine d’un gouvernement inclusif.

Même les Etats-Unis d’Amérique expriment des doutes sur la transparence du scrutin présidentiel du 22 février au Togo. Ils appellent la Commission électorale  nationale indépendante (CENI) à publier les résultats bureau de vote par bureau de vote.

L’ambassade des USA au Togo condamne par la même occasion, le refus d’observation à certaines organisations de la société civile. Une sortie mal vue à la Présidence togolaise.

Dans un communiqué, les USA disent encourager la CENI à travailler de manière constructive avec toutes les parties pour traiter toute réclamation concernant toute irrégularité constatée le jour du scrutin. « Une mesure que le gouvernement du Togo pourrait prendre pour accroître la transparence est de publier les résultats bureau de vote par bureau de vote afin d’accroître la confiance de tous les résultats finaux »,  précise le document.

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 491 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Réélu dès le premier tour de la présidentielle, le président togolais Faure Gnassingbé a fait « un coup KO ». Il s’octroie cinq ans de plus au pouvoir. Mais pour l’heure, il n’a reçu aucune lettre de félicitations d’aucun gouvernement.

Les résultats provisoires sont proclamés tard le soir du dimanche 23 février 2020 par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Le président togolais Faure Gnassingbé a été réélu pour un quatrième mandat avec 72,36 % des voix, très loin devant le candidat de l’opposition Agbéyomé Kodjo, qui dénonce des fraudes et revendique lui aussi la victoire.

L’opposition conteste les résultats

Pour sa part, celui qui fait désormais figure d’opposant numéro un, Agbéyomé Kodjo, réfute cette reconduction du président sortant. Pour lui, pas de doute, il est le vainqueur de ce scrutin qui a été truqué et il se pose en tant que président élu.

Avant l’annonce de la CENI, Agbéyomé Kodjo s’est déclaré vainqueur de l’élection avec un score entre 57 % et 61 %. Il demande à Faure Gnassingbé de prendre des mesures pour un transfert pacifique du pouvoir. L’ancien Premier ministre invite les forces vives à célébrer l’alternance et demande à la communauté internationale d’aider à la concrétisation de cet idéal au Togo. Le docteur Kodjo a aussi annoncé la formation prochaine d’un gouvernement inclusif.

Même les Etats-Unis d’Amérique expriment des doutes sur la transparence du scrutin présidentiel du 22 février au Togo. Ils appellent la Commission électorale  nationale indépendante (CENI) à publier les résultats bureau de vote par bureau de vote.

L’ambassade des USA au Togo condamne par la même occasion, le refus d’observation à certaines organisations de la société civile. Une sortie mal vue à la Présidence togolaise.

Dans un communiqué, les USA disent encourager la CENI à travailler de manière constructive avec toutes les parties pour traiter toute réclamation concernant toute irrégularité constatée le jour du scrutin. « Une mesure que le gouvernement du Togo pourrait prendre pour accroître la transparence est de publier les résultats bureau de vote par bureau de vote afin d’accroître la confiance de tous les résultats finaux »,  précise le document.

 

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 491 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire