Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
Etude: les femmes sont plus susceptibles d’avoir le cancer du sein à cause des produits capillaires
12/12/2019 à 15h00 par La redaction

Les chercheurs du National Institutes of Health ont fait une nouvelle découverte qui prouverait que l’utilisation de produits capillaires augmente le risque de cancer du sein.

Selon le rapport d’étude, le risque est beaucoup plus élevé chez les femmes noires que celles blanches. Un grand groupe de 46 000 femmes a été étudié aux États-Unis et il a été découvert que l’utilisation de teintures capillaires permanentes chez les femmes ainsi que l’utilisation de défrisants chimiques augmentent le risque de cancer du sein de 60%.

Les résultats ont été publiés dans l’International Journal of Cancer qui suggère que les différences se produisent dans les niveaux de risque selon la race. Il a été constaté que les femmes blanches ont 7% de chances de développer la condition médicale.

Les chiffres des femmes noires sont allés beaucoup plus haut car le niveau de risque était de 45%. La recherche a également été menée sur des femmes qui utilisaient ces produits capillaires très régulièrement.

Il a ensuite été découvert que l’utilisation des colorants et des relaxants au moins une fois toutes les 5 à 8 semaines entraînait une augmentation du risque de 8% pour les femmes blanches et de 60% pour les femmes noires.

Selon la recherche, les chances de développer cette maladie diminuent lorsque le colorant est appliqué par un expert dans un cadre professionnel comme un salon.

Alexandra White, Ph.D., chef de l’Institut national des sciences de la santé environnementale et du groupe d’épidémiologie de l’environnement et du cancer, a déclaré: “Dans notre étude, nous constatons un risque plus élevé de cancer du sein associé à l’utilisation de teintures capillaires, et l’effet est plus fort chez les femmes afro-américaines, en particulier celles qui sont des utilisatrices fréquentes. “

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 891 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les chercheurs du National Institutes of Health ont fait une nouvelle découverte qui prouverait que l’utilisation de produits capillaires augmente le risque de cancer du sein.

Selon le rapport d’étude, le risque est beaucoup plus élevé chez les femmes noires que celles blanches. Un grand groupe de 46 000 femmes a été étudié aux États-Unis et il a été découvert que l’utilisation de teintures capillaires permanentes chez les femmes ainsi que l’utilisation de défrisants chimiques augmentent le risque de cancer du sein de 60%.

Les résultats ont été publiés dans l’International Journal of Cancer qui suggère que les différences se produisent dans les niveaux de risque selon la race. Il a été constaté que les femmes blanches ont 7% de chances de développer la condition médicale.

Les chiffres des femmes noires sont allés beaucoup plus haut car le niveau de risque était de 45%. La recherche a également été menée sur des femmes qui utilisaient ces produits capillaires très régulièrement.

Il a ensuite été découvert que l’utilisation des colorants et des relaxants au moins une fois toutes les 5 à 8 semaines entraînait une augmentation du risque de 8% pour les femmes blanches et de 60% pour les femmes noires.

Selon la recherche, les chances de développer cette maladie diminuent lorsque le colorant est appliqué par un expert dans un cadre professionnel comme un salon.

Alexandra White, Ph.D., chef de l’Institut national des sciences de la santé environnementale et du groupe d’épidémiologie de l’environnement et du cancer, a déclaré: “Dans notre étude, nous constatons un risque plus élevé de cancer du sein associé à l’utilisation de teintures capillaires, et l’effet est plus fort chez les femmes afro-américaines, en particulier celles qui sont des utilisatrices fréquentes. “

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 891 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :