Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
DIDIER GUILLAUME QUITTE LE MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE SUR UN BILAN MITIGÉ
07/07/2020 à 00h23 par La redaction

« Je n’ai jamais oublié qu’un mandat politique avait un début et une fin. » La phrase de Didier Guillaume, énoncée en janvier 2018 alors qu’il pensait tourner la page de sa carrière politique, prend aujourd’hui tout son sens. La date de fin de son mandat de ministre de l’agriculture est désormais connue. Il quitte la rue de Varenne, lundi 6 juillet, laissant la place à Julien Denormandie. Il était entré en fonction en octobre 2018.

M. Guillaume avait déjà été donné partant en début d’année, au moment de l’annonce de sa candidature officielle à la mairie de Biarritz. Il n’envisageait toutefois pas de démissionner et espérait se maintenir rue de Varenne jusqu’aux élections municipales. Un épisode rocambolesque puisqu’un autre ministre du gouvernement, Jean-Baptiste Lemoyne, souhaitait également concourir pour cette ville. Emmanuel Macron avait dû lui-même intervenir pour remettre de l’ordre dans ses troupes et contraindre ses deux ministres à ne pas briguer cette mairie. Elle a finalement été décrochée par une candidate Les Républicains.

Ambition biarrote

Cette ambition biarrote de M. Guillaume n’avait pas manqué de perturber les milieux agricoles alors que se profilait un moment clé pour l’avenir de l’agriculture française avec la renégociation de la politique agricole commune (PAC) à Bruxelles pour les années 2021-2027. Mais la crise du Covid-19 a bousculé tous les agendas. Les discussions à Bruxelles ont été interrompues et M. Guillaume s’est mobilisé auprès des agriculteurs en liaison avec Bercy.

« Le ministre a été réactif pour les mesures à mettre en place dans cette période de crise », reconnaît Nicolas Girod, porte-parole du syndicat de la Confédération paysanne. Même si son appel « à l’armée des ombres de l’agriculture » a été diversement apprécié, d’autant que le lancement d’une mobilisation des Français pour venir en soutien aux exploitants a suscité beaucoup d’enthousiasme mais autant de frustrations. Les agriculteurs ont plutôt boudé les candidatures spontanées et milité pour une ouverture des frontières aux habituels saisonniers étrangers.

 

Lors de l’arrivée de Didier Guillaume rue de Varenne, le syndicat FNSEA s’était félicité de la nomination d’un élu rural familier du monde agricole. Le premier syndicat français avait d’ailleurs déjà lâché son nom en 2014, le voyant bien remplacer Stéphane Le Foll, sous la mandature de François Hollande. Homme d’appareil, M. Guillaume a commencé sa carrière dans la Drôme avant de diriger le groupe socialiste au Sénat. Grâce à cet ancrage rural, il bénéficiait d’une bonne connaissance des dossiers agricoles et pouvait se vanter d’être l’élu d’un département très orienté vers l’agriculture biologique.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Air Côte d’Ivoire, annonce un nouvel avion pour aller encore plus loin…

10/10/2020

Air Côte...

Créée en 2012, la compagnie aérienne nationale...
Cinq raisons pour lesquelles la COVID-19 a été moins meurtrière en Afrique

10/10/2020

Cinq raisons...

De nombreux pays africains ont été félicités...
Elections en Afrique: les États-Unis prévoient des sanctions en cas de dérapages

10/10/2020

Elections en...

Des élections surtout présidentielles sont prévues cette...
Aya Nakamura : c’est plus d'un million d'albums vendus dans le monde

09/10/2020

Aya Nakamura...

Un record historique pour Aya Nakamura. La...
Ngozi Okonjo-Iweala, nouvelle Directrice Générale de l’OMC ?

09/10/2020

Ngozi Okonjo-Iweala,...

L’ex-ministre des Finances nigériane est en passe...
Vincent Toh Bi Irié : "Quand on dit la paix là, vous vous pensez à quoi même?"

09/10/2020

Vincent Toh...

"Quand on dit la paix là, vous...
The Rock fait son entrée dans un cercle très fermé sur Instagram

09/10/2020

The Rock...

  Le célèbre acteur Dwayne Johnson, connu plus sous...
Hamed Bakayoko tombe sous le charme d'un jeune artiste de rue

09/10/2020

Hamed Bakayoko...

  Le ministre ivoirien Hamed Bakayoko tombe...
Nigeria : une explosion de gaz fait plusieurs morts

09/10/2020

Nigeria :...

Les explosions de gaz sont très fréquentes...
Le domicile de Cristiano Ronaldo cambriolé

09/10/2020

Le domicile...

   Un voleur s'est introduit chez Cristiano...
Henri Konan Bédié va terrasser Alassane Ouattara avec la désobéissance civile

09/10/2020

Henri Konan...

L’opposition politique ivoirienne veut à tout prix,...
Cristiano Ronaldo bientôt devant la justice pour viol

09/10/2020

Cristiano Ronaldo...

  Cristiano Ronaldo fait face plusieurs accusations...
Côte d'Ivoire : Makosso s'adresse à la Miss 2020

09/10/2020

Côte d’Ivoire...

  Depuis un certain temps, les internautes...
Guillaume Soro convoqué par Interpol France ?

09/10/2020

Guillaume Soro...

  La journée du 8 octobre a...
Côte d'Ivoire : La France ne veut pas s'ingérer dans l'affaire de troisième mandat

09/10/2020

Côte d’Ivoire...

  Longtemps interpellée pour donner son avis...
Prince Harry : « Le monde a été créé par des Blancs pour des Blancs »

09/10/2020

Le prince...

Lors d’une interview récemment accordée au quotidien...
USA : des célébrités se mettent nues pour encourager les Américains à voter (VIDEO)

09/10/2020

USA :...

Il est temps de sortir pour aller...
Marcel Amon Tanoh, ex-ministre de Ouattara: ” Le Président m’a toujours dit ” jamais je ne me représenterai”

09/10/2020

Marcel Amon...

Le Ministre Marcel Amon Tanoh, ex-directeur de...
Mohammed VI : le roi s’offre un hôtel particulier à 80 millions d’euros

09/10/2020

Mohammed VI...

Mohammed VI le Roi du Maroc s’est...
La COVID-19 pourrait causer l’infertilité chez les hommes, selon une nouvelle étude

09/10/2020

La COVID-19...

La COVID-19 peut conduire à l’infertilité chez...

« Je n’ai jamais oublié qu’un mandat politique avait un début et une fin. » La phrase de Didier Guillaume, énoncée en janvier 2018 alors qu’il pensait tourner la page de sa carrière politique, prend aujourd’hui tout son sens. La date de fin de son mandat de ministre de l’agriculture est désormais connue. Il quitte la rue de Varenne, lundi 6 juillet, laissant la place à Julien Denormandie. Il était entré en fonction en octobre 2018.

M. Guillaume avait déjà été donné partant en début d’année, au moment de l’annonce de sa candidature officielle à la mairie de Biarritz. Il n’envisageait toutefois pas de démissionner et espérait se maintenir rue de Varenne jusqu’aux élections municipales. Un épisode rocambolesque puisqu’un autre ministre du gouvernement, Jean-Baptiste Lemoyne, souhaitait également concourir pour cette ville. Emmanuel Macron avait dû lui-même intervenir pour remettre de l’ordre dans ses troupes et contraindre ses deux ministres à ne pas briguer cette mairie. Elle a finalement été décrochée par une candidate Les Républicains.

Ambition biarrote

Cette ambition biarrote de M. Guillaume n’avait pas manqué de perturber les milieux agricoles alors que se profilait un moment clé pour l’avenir de l’agriculture française avec la renégociation de la politique agricole commune (PAC) à Bruxelles pour les années 2021-2027. Mais la crise du Covid-19 a bousculé tous les agendas. Les discussions à Bruxelles ont été interrompues et M. Guillaume s’est mobilisé auprès des agriculteurs en liaison avec Bercy.

« Le ministre a été réactif pour les mesures à mettre en place dans cette période de crise », reconnaît Nicolas Girod, porte-parole du syndicat de la Confédération paysanne. Même si son appel « à l’armée des ombres de l’agriculture » a été diversement apprécié, d’autant que le lancement d’une mobilisation des Français pour venir en soutien aux exploitants a suscité beaucoup d’enthousiasme mais autant de frustrations. Les agriculteurs ont plutôt boudé les candidatures spontanées et milité pour une ouverture des frontières aux habituels saisonniers étrangers.

 

Lors de l’arrivée de Didier Guillaume rue de Varenne, le syndicat FNSEA s’était félicité de la nomination d’un élu rural familier du monde agricole. Le premier syndicat français avait d’ailleurs déjà lâché son nom en 2014, le voyant bien remplacer Stéphane Le Foll, sous la mandature de François Hollande. Homme d’appareil, M. Guillaume a commencé sa carrière dans la Drôme avant de diriger le groupe socialiste au Sénat. Grâce à cet ancrage rural, il bénéficiait d’une bonne connaissance des dossiers agricoles et pouvait se vanter d’être l’élu d’un département très orienté vers l’agriculture biologique.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 498 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire