Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Le décret Trump anti-immigration soulève une vague d’indignation internationale
31/01/2017 à 00h02 par La redaction

Le décret anti-immigration pris par le président américain Donald Trump a encore provoqué ce lundi 30 janvier de nombreuses critiques de la part de dirigeants politiques et d'institutions internationales.

Aux quatre coins de la planète, la vague d'indignation soulevée par le décret Trump au sujet de l'immigration ne se calme pas, bien au contraire. Haussant le ton, la chancelière allemande Angela Merkel a estimé que la lutte contre le terrorisme ne justifiait en aucune manière « de généraliser le soupçon contre les personnes en fonction de leur croyance, en l'occurrence ici des personnes de foi musulmane ». « A mon sens, cet acte est contraire aux principes élémentaires d'aide aux réfugiés et de coopération internationale », a-t-elle ajouté. La chancelière allemande a été la figure de proue de l'accueil des réfugiés en Europe, avec plus d'un million de demandeurs d'asile arrivés en Allemagne ces deux dernières années.

Aux Etats-Unis, la direction de l'une des plus grandes organisations musulmanes, le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), a décidé de porter plainte contre le décret de Donald Trump. « Pour nous, ce décret viole la Constitution des Etats-Unis, le principe de l'égalité pour tous devant la loi. Donald Trump favorise une communauté religieuse par rapport à une autre. Et ceci viole également la Constitution américaine. De plus, ce décret n'est pas basé sur des faits mais sur le ressentiment anti-musulman de Donald Trump.

Les musulmans comme tant d'Américains d'autres croyances sont très inquiets face à cette torsion de la tradition américaine. Durant des siècles, ce pays et sa société ont été ouverts y compris - quand les temps sont durs - ouverts aux réfugiés, à ceux qui sont dans le besoin. Les discriminer en raison de leur foi n'est non seulement immoral et inhumain, c'est aussi une violation des lois américaines. Aujourd'hui, nous sommes très touchés par le soutien que nous recevons de nos concitoyens américains qui nous disent: nous sommes tous des musulmans et ils ne devraient pas être bannis des Etats-Unis », estime Nihad Awad, directeur national du CAIR.

 

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 51 900 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le décret anti-immigration pris par le président américain Donald Trump a encore provoqué ce lundi 30 janvier de nombreuses critiques de la part de dirigeants politiques et d'institutions internationales.

Aux quatre coins de la planète, la vague d'indignation soulevée par le décret Trump au sujet de l'immigration ne se calme pas, bien au contraire. Haussant le ton, la chancelière allemande Angela Merkel a estimé que la lutte contre le terrorisme ne justifiait en aucune manière « de généraliser le soupçon contre les personnes en fonction de leur croyance, en l'occurrence ici des personnes de foi musulmane ». « A mon sens, cet acte est contraire aux principes élémentaires d'aide aux réfugiés et de coopération internationale », a-t-elle ajouté. La chancelière allemande a été la figure de proue de l'accueil des réfugiés en Europe, avec plus d'un million de demandeurs d'asile arrivés en Allemagne ces deux dernières années.

Aux Etats-Unis, la direction de l'une des plus grandes organisations musulmanes, le Conseil des relations américano-islamiques (CAIR), a décidé de porter plainte contre le décret de Donald Trump. « Pour nous, ce décret viole la Constitution des Etats-Unis, le principe de l'égalité pour tous devant la loi. Donald Trump favorise une communauté religieuse par rapport à une autre. Et ceci viole également la Constitution américaine. De plus, ce décret n'est pas basé sur des faits mais sur le ressentiment anti-musulman de Donald Trump.

Les musulmans comme tant d'Américains d'autres croyances sont très inquiets face à cette torsion de la tradition américaine. Durant des siècles, ce pays et sa société ont été ouverts y compris - quand les temps sont durs - ouverts aux réfugiés, à ceux qui sont dans le besoin. Les discriminer en raison de leur foi n'est non seulement immoral et inhumain, c'est aussi une violation des lois américaines. Aujourd'hui, nous sommes très touchés par le soutien que nous recevons de nos concitoyens américains qui nous disent: nous sommes tous des musulmans et ils ne devraient pas être bannis des Etats-Unis », estime Nihad Awad, directeur national du CAIR.

 

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 51 900 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire