Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus: l’Institut Pasteur fait «une avancée majeure»
02/02/2020 à 19h19 par La redaction

Les chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris ont franchi une étape importante : ils ont réussi à « isoler et à mettre en culture des souches du nouveau coronavirus », selon Le Parisien. Il s’agit d’ « une avancée majeure » vers un traitement et un vaccin contre le virus chinois.

« Toute une gamme de recherches est rendue possibles » a déclaré Arnaud Fontanet, directeur du département de Santé globale de l’Institut Pasteur, en conférence de presse, vendredi. « Il s’agit d’un virus très difficile à isoler. Les Chinois ont réussi à isoler une souche, une équipe australienne y est parvenue cette semaine et nous sommes les premiers en Europe », a-t-il ajouté.

Les chercheurs ont pu utiliser les échantillons prélevés sur les premiers cas confirmés de coronavirus en France. Certains n’ont rien donné, mais deux prélèvements d’un même patient ont permis ces avancées.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Grâce à cette percée majeure, les chercheurs pourront tester l’efficacité de « molécules antivirales connues » sur le nouveau coronavirus et le modifier « avec pour objectif de proposer un candidat vaccin » ou encore « identifier des talons d’Achille qui permettraient de développer des stratégies thérapeutiques » pour créer des traitements efficaces.

Il sera aussi possible de « mettre au point un test sérologique adapté pour le dépistage de l’infection » à plus grande échelle qui sera important « à plus long terme », selon Sylvie ban der Werf. Cela permettra notamment de savoir qui a été en contact avec le virus et « quelle proportion a pu être infectée sans développer de symptômes », ce qui mènera les chercheurs à obtenir « des données plus précises sur la capacité de transmission de ce virus ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris ont franchi une étape importante : ils ont réussi à « isoler et à mettre en culture des souches du nouveau coronavirus », selon Le Parisien. Il s’agit d’ « une avancée majeure » vers un traitement et un vaccin contre le virus chinois.

« Toute une gamme de recherches est rendue possibles » a déclaré Arnaud Fontanet, directeur du département de Santé globale de l’Institut Pasteur, en conférence de presse, vendredi. « Il s’agit d’un virus très difficile à isoler. Les Chinois ont réussi à isoler une souche, une équipe australienne y est parvenue cette semaine et nous sommes les premiers en Europe », a-t-il ajouté.

Les chercheurs ont pu utiliser les échantillons prélevés sur les premiers cas confirmés de coronavirus en France. Certains n’ont rien donné, mais deux prélèvements d’un même patient ont permis ces avancées.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Grâce à cette percée majeure, les chercheurs pourront tester l’efficacité de « molécules antivirales connues » sur le nouveau coronavirus et le modifier « avec pour objectif de proposer un candidat vaccin » ou encore « identifier des talons d’Achille qui permettraient de développer des stratégies thérapeutiques » pour créer des traitements efficaces.

Il sera aussi possible de « mettre au point un test sérologique adapté pour le dépistage de l’infection » à plus grande échelle qui sera important « à plus long terme », selon Sylvie ban der Werf. Cela permettra notamment de savoir qui a été en contact avec le virus et « quelle proportion a pu être infectée sans développer de symptômes », ce qui mènera les chercheurs à obtenir « des données plus précises sur la capacité de transmission de ce virus ».

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire