Congo : l’armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR


Video player

En République démocratique du Congo, les Forces armées (FARDC) ont annoncé qu’elles avaient neutralisé définitivement Sylvestre Mudacumura, le principal chef militaire des miliciens hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Sylvestre Mudacumura, le chef militaire des FDLR a été exécuté dans la nuit du 17 au 18 septembre, au cours d’une opération qui s’est déroulée dans le groupement de Bwito du territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, au Nord-Est du pays.

Il s’agit d’un nouveau coup dur pour les miliciens hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) qui sévissent dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) depuis des années.

Sylvestre Mudacumura et ses hommes se cachaient depuis des années dans le parc des Virunga, situé dans ce territoire, où ils vivaient du trafic du bois et du braconnage. Poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI) pour des crimes contre l’humanité présumés depuis 2013, le chef de la rébellion rwandaise avait toujours échappé à ceux qui le recherchaient.

Selon Léon Richard Kasongo, porte-parole des FARDC, qui parle d’une grande victoire pour l’armée congolaise, Sylvestre Mudacumura a été tué en compagnie de plusieurs de ses lieutenants.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:, , , ,

Laisser votre commentaire