Burkina Faso : Le Capitaine Aboubakar Sidiki Barry radié de l’armée

Burkina Faso : Le Capitaine Aboubakar Sidiki Barry Radié De L'Armée

Le Capitaine Aboubakar Sidiki Barry, Commandant de compagnie au 34e Régiment interarmes (34e RIA) basé à Fada N’Gourma dans la région de l’Est, voit sa carrière militaire prendre fin de manière abrupte. Une décision annoncée par un décret présidentiel daté du 4 avril 2024 et signé par le Capitaine Ibrahim Traoré. Le motif invoqué, « une faute jugée particulièrement grave », demeure cependant sans précision.

Lire aussi : Niger : La justice se prononce sur la levée de l’immunité de Mohamed Bazoum

Cette décision s’inscrit dans le cadre des dispositions prévues par la loi n°038/AN du 24 novembre 2016 portant statut général des personnels des Forces armées nationales du Burkina Faso, notamment les articles 104, 114 et 118. Le Capitaine Barry devient ainsi le septième militaire radié des effectifs des forces armées nationales depuis le début de l’année 2024.

000 33Bc3At

Cette mesure intervient dans un contexte où le chef de l’État burkinabè a clairement affiché une politique de « tolérance zéro » envers tout manquement susceptible de compromettre la reconquête du territoire national. Cette fermeté démontre l’engagement des autorités à maintenir la discipline et l’intégrité au sein des forces armées, élément crucial dans la lutte contre les défis sécuritaires auxquels fait face le pays.

La radiation du Capitaine Aboubakar Sidiki Barry souligne ainsi l’importance accordée à l’exemplarité et à la responsabilité des membres des forces armées du Burkina Faso, dans un contexte où la stabilité et la sécurité nationale demeurent des priorités absolues.