Guinée/ Un général mort en 2020 mis à la retraite par le Colonel Doumbouya

En Guinée, depuis que le colonel Doumbouya a purgé l’armée et les forces de défense et de sécurité, il s’est passé quelque chose d’étrange.

Depuis le mardi 9 novembre 2021, en Guinée, une situation intéressante a suscité de nombreuses discussions : plus de 500 policiers ont pris leur retraite.

Le colonel Mamadi Dumbuya, le président de la période de transition de la Guinée, vient de mettre à la retraite des centaines de policiers.

Dans un arrêté signé hier, il a exprimé sa volonté de nettoyer les écuries d’Auguste. Au moins 535 policiers sont tenus de défendre leurs droits à pension en Guinée. En tête des sortants, on a remarqué le départ de l’inspecteur général Ansoumane II Camara, plus connu sous le pseudonyme de Bafoé.

À lire aussi :
APPLICATIONS OPEN FOR SIOUXLAND RECOVERY FUND 2020

La raison de l’expulsion de ces policiers vers la retraite est due aux restrictions d’âge ou à l’ancienneté.

C’est en tout cas ce que dit l’arrêté du colonel Mamady Doumbouya. Lors de cette purge, le décret du colonel Dumbua a suscité interrogations et commentaires en Guinée.

En effet, les Guinéens perçoivent clairement que parmi les premiers arrivants… un est mort. Il s’agit de l’ancien ministre de l’Intérieur et de la Sécurité du gouvernement Kuyat et du chef de la police Dr. Mamadou Boqueta.

À lire aussi :
Quels Smartphones prennent les Meilleures Photos en 2020 ?

En Guinée, à notre grande surprise, le général de police décédé à l’Hôpital de l’Amitié Chine-Guinée de Kipé le 18 novembre 2020 fait également partie des retraités. Est-ce à dire que même s’il est mort depuis près d’un an, le policier continue de figurer dans les fichiers de la fonction publique ?

Les Guinéens ne seront peut-être pas surpris par les travaux de nettoyage en cours.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire