Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
« C’est en étant admise à l’internat que je suis devenue lesbienne »
26/05/2020 à 16h03 par Georges Traore

Des histoires de vie. Il y en aura toujours. Une jeune fille exprime son regret d’être rentrée malgré elle dans une vie de relation homosexuelle. C’est dire que son passage à l’internat l’a détruit. Elle n’arrive plus à quitter cette vie et à fonder une famille. Voici son histoire :

Je me nomme Tania , je suis une jeune fille de 27 ans Actrice dans une web-série qui cartonne sur la toile. Aujourd'hui je vis une vie qui ne me sert pas du tout, et je regrette beaucoup,car je méritais de vivre une vie normale comme les autres filles de mon âge si je n'avais pas été admise dans un internat de jeunes filles.

Mais ce choix de mes parents a changé complètement ma vie jusqu'à aujourd'hui je subis les conséquences.

En effet, Je suis arrivée dans cet internat en temps qu'une jeune fille normale et innocente qui était là pour ses études.

Nous étions entre jeunes filles dans les chambres,dans les salles de classes,les douches et on se racontait tout.

Durant ma première année tout s'est bien passé jusqu'à ce que dans ma deuxième année j'ai une nouvelle co-locatrice du nom de Anita.

Anita est le genre de fille, extravertie, sans scrupule qui passe son temps à faire des cachotteries. Au bout d'un certain temps, Anita m'a avoué son attirance pour la gente féminine en me disant que je fais des effets sur elle.

Dans les débuts je voyais cela en taquinerie mais le jour qu'elle a commencé à me faire des attouchements et même à m'embrasser en trouvant les mots justes c'est là je me suis rendue compte que je venais de franchir la porte du non-retour.

Cela a duré tout mon parcours scolaire jusqu'à l'obtention de mon baccalauréat, Aujourd'hui, je voudrais vivre une vie normale mais je n'y arrive pas. Je voudrais fonder un foyer comme mes camarades, avoir des enfants et vivre heureuse comme une femme normale.

Aidez-moi.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Des histoires de vie. Il y en aura toujours. Une jeune fille exprime son regret d’être rentrée malgré elle dans une vie de relation homosexuelle. C’est dire que son passage à l’internat l’a détruit. Elle n’arrive plus à quitter cette vie et à fonder une famille. Voici son histoire :

Je me nomme Tania , je suis une jeune fille de 27 ans Actrice dans une web-série qui cartonne sur la toile. Aujourd'hui je vis une vie qui ne me sert pas du tout, et je regrette beaucoup,car je méritais de vivre une vie normale comme les autres filles de mon âge si je n'avais pas été admise dans un internat de jeunes filles.

Mais ce choix de mes parents a changé complètement ma vie jusqu'à aujourd'hui je subis les conséquences.

En effet, Je suis arrivée dans cet internat en temps qu'une jeune fille normale et innocente qui était là pour ses études.

Nous étions entre jeunes filles dans les chambres,dans les salles de classes,les douches et on se racontait tout.

Durant ma première année tout s'est bien passé jusqu'à ce que dans ma deuxième année j'ai une nouvelle co-locatrice du nom de Anita.

Anita est le genre de fille, extravertie, sans scrupule qui passe son temps à faire des cachotteries. Au bout d'un certain temps, Anita m'a avoué son attirance pour la gente féminine en me disant que je fais des effets sur elle.

Dans les débuts je voyais cela en taquinerie mais le jour qu'elle a commencé à me faire des attouchements et même à m'embrasser en trouvant les mots justes c'est là je me suis rendue compte que je venais de franchir la porte du non-retour.

Cela a duré tout mon parcours scolaire jusqu'à l'obtention de mon baccalauréat, Aujourd'hui, je voudrais vivre une vie normale mais je n'y arrive pas. Je voudrais fonder un foyer comme mes camarades, avoir des enfants et vivre heureuse comme une femme normale.

Aidez-moi.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire