Actualités Guinée

Alpha Condé : voici son probable pays d’exil

Alpha Condé : Voici Son Probable Pays D'Exil

Alpha Condé refuse toujours de signer les papiers qui signifient qu’ils cèdent le pouvoir à la junte militaire. Cependant, les putschistes pensent déjà à son avenir en dehors du pays. Ils en auraient discuté en marge des discussions politiques sur l’avenir de la Guinée. Cette rencontre a rassemblé militaires, partis politiques, les chef religieux et la société civile.

Ce mardi 14 septembre, c’est le début d’une concertation entre les différents acteurs politiques et de la société de la Guinée. Pendant quatre jours, ces personnalités issues des différents sphères de la société guinéenne tenteront donc de cerner les contours de la transition. Mais le sort de l’ancien président Alpha Condé est un autre point sombre que les acteurs ont essayé d’éclairer.

À lire aussi :   Côte d’Ivoire/ Alain Lobognon prophétise: » Soro rentrera bientôt dans son pays, si… »

En effet, les pourparlers se poursuivent pour établir le sort du président déchu qui est toujours détenu par la junte. Selon notre confrère RFI, un exil hors du des territoires guinéens serait en vue pour lui.

Alpha Condé, bientôt au Congo-Brazzaville ?

Plusieurs hypothèses donnent une idée sur la prochaine destination du désormais ancien président guinéen. Comme le rapporte RFI, Condé pourrait donc quitter le pays “à court ou moyen de terme” en direction du Congo-Brazzaville. En effet, le pays de Denis Sassou-Nguesso est, entre autres, la probable destination de la victime du coup d’État militaire. Le média français informe qu’un important diplomate ouest-africain assure c’est l’hypothèse la plus solide. « Le président Sassou-Nguesso a décidé de le prendre », aurait indiqué cette autorité.

À lire aussi :   Guinée : Alpha Condé arrêté ( photos)

 

Alpha Condé serait déjà au courant de la volonté de son ami du Congo-Brazzaville de bien vouloir l’abriter. Il aurait été informé par la délégation de la Cédéao qui était en mission en Guinée au cours de la semaine dernière. La délégation lui aurait également rapporté l’offre de la Turquie. Cette dernière serait prête à recevoir Condé un temps pour des examens médicaux. Une source diplomatique, reprise par RFI, indique également que Paris aussi serait partant à accueillir l’ancien président guinéen.

Il est à noter que M. Condé s’accroche au pouvoir. En effet, la junte militaire lui a soumis une lettre de démission qu’il refuse obstinément de parapher. Selon le magazine Jeune Afrique, « une semaine après qu’il a été renversé du pouvoir, Alpha Condé peine encore parfois à réaliser qu’il n’est plus à la tête du pays ».

À lire aussi :   « Vous devriez avoir honte de représenter un pays terroriste », les footballeuses nigérianes lynchées
--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire