Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
3ème Mandat : Alassane Ouattara bénéficiera-t-il du soutien de la communauté internationale ?
01/08/2020 à 18h57 par Julien Kouevidjin

Au vu de la course à l’élection présidentielle prévue pour le 31 Octobre prochain en Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara avait convoqué lui-même les Militants du RHDP le mercredi 29 Juillet 2020; ceci pour désigner le Candidat du Parti. Une convocation au cours de laquelle le président sortant n'a confirmé ni infirmé son intention de briguer un 3e Mandat successif.

Mais l'idée revient sans cesse depuis le décès de son dauphin et candidat désigné Amadou Gon Coulibaly.
Selon les sources diplomatiques, si cette résolution venait à être prise par Ouattara, cela ne fera malheureusement pas une bonne impression car ses Émissaires notamment Pierre Fackoury et ses amis Cyrille Bolloré et Martin Bouygues ne lui ont évidemment pas donné un bon retour.

Lire aussi : Présidentielle ivoirienne : Les députés RHDP demandent à Alassane Ouattara d’être président

En effet Le président de la CEDEAO, Mahamadou Issouffou ; le président de l'UA, Cyril Ramaphosa ; la présidente de l'UE, Angela Merkel ; et le SG de l'ONU, Antonio Gueteress ne veulent pas entendre parler d'un 3e Mandat venant de la Côte d'Ivoire ou en Guinée Conakry.

Face aux récentes déclarations publiques très brutales de la Communauté internationale relayées par leurs Médias, Nicolas Sarkozy, Mo Ibrahim et Manuel Valls auraient également considéré l’annonce du président ivoirien comme un risque s’il ne renonce pas à son intention de vouloir respecter ces dires. Ainsi, plusieurs pays notamment les Etats Unis se montrent fermes contre ce troisième mandat indésirable de Ouattara. Récemment, La Diplomatie américaine a ouvertement fait savoir à Emmanuel Macron qu’elle n’entendait pas accepter en Afrique occidental, un quelconque 3e Mandat d'Alpha Condé et d'Alassane Ouattara.

Selon la Maison Blanche, cette jurisprudence peut probablement causer une destruction des acquis démocratiques au niveau des pays voisins. « Point de deux poids, deux mesures » A déclaré le Secrétaire d'Etat américain, Mike Pompéo, au Ministre des Affaires étrangères français, Jean Yves Le Drian.

Lire aussi : Présidentielle/Alassane Ouattara: « Donnez-moi du temps pour vivre mon deuil »

Toutefois, il lui a été proposé de profiter de son prochain Discours à la Nation prévu pour le 6 Août 2020 en lançant l'idée du report des élections présidentielles de 6 mois. Par conséquent, il avance ces conditions afin de justifier sa Candidature en violation de la Constitution et du Protocole de la CEDEAO.

Tout compte fait, cette situation pourra lui offrir le soutien indéfectible de la Communauté internationale et constituer une parfaite occasion de se retirer de la course au fauteuil présidentiel ainsi que celui de Bédié et Gbagbo.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Au vu de la course à l’élection présidentielle prévue pour le 31 Octobre prochain en Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara avait convoqué lui-même les Militants du RHDP le mercredi 29 Juillet 2020; ceci pour désigner le Candidat du Parti. Une convocation au cours de laquelle le président sortant n'a confirmé ni infirmé son intention de briguer un 3e Mandat successif.

Mais l'idée revient sans cesse depuis le décès de son dauphin et candidat désigné Amadou Gon Coulibaly.
Selon les sources diplomatiques, si cette résolution venait à être prise par Ouattara, cela ne fera malheureusement pas une bonne impression car ses Émissaires notamment Pierre Fackoury et ses amis Cyrille Bolloré et Martin Bouygues ne lui ont évidemment pas donné un bon retour.

Lire aussi : Présidentielle ivoirienne : Les députés RHDP demandent à Alassane Ouattara d’être président

En effet Le président de la CEDEAO, Mahamadou Issouffou ; le président de l'UA, Cyril Ramaphosa ; la présidente de l'UE, Angela Merkel ; et le SG de l'ONU, Antonio Gueteress ne veulent pas entendre parler d'un 3e Mandat venant de la Côte d'Ivoire ou en Guinée Conakry.

Face aux récentes déclarations publiques très brutales de la Communauté internationale relayées par leurs Médias, Nicolas Sarkozy, Mo Ibrahim et Manuel Valls auraient également considéré l’annonce du président ivoirien comme un risque s’il ne renonce pas à son intention de vouloir respecter ces dires. Ainsi, plusieurs pays notamment les Etats Unis se montrent fermes contre ce troisième mandat indésirable de Ouattara. Récemment, La Diplomatie américaine a ouvertement fait savoir à Emmanuel Macron qu’elle n’entendait pas accepter en Afrique occidental, un quelconque 3e Mandat d'Alpha Condé et d'Alassane Ouattara.

Selon la Maison Blanche, cette jurisprudence peut probablement causer une destruction des acquis démocratiques au niveau des pays voisins. « Point de deux poids, deux mesures » A déclaré le Secrétaire d'Etat américain, Mike Pompéo, au Ministre des Affaires étrangères français, Jean Yves Le Drian.

Lire aussi : Présidentielle/Alassane Ouattara: « Donnez-moi du temps pour vivre mon deuil »

Toutefois, il lui a été proposé de profiter de son prochain Discours à la Nation prévu pour le 6 Août 2020 en lançant l'idée du report des élections présidentielles de 6 mois. Par conséquent, il avance ces conditions afin de justifier sa Candidature en violation de la Constitution et du Protocole de la CEDEAO.

Tout compte fait, cette situation pourra lui offrir le soutien indéfectible de la Communauté internationale et constituer une parfaite occasion de se retirer de la course au fauteuil présidentiel ainsi que celui de Bédié et Gbagbo.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 540 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire