Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Voici pourquoi vous devez vous méfier de « Whatsapp Gold »
31/03/2020 à 21h36 par Fabrice Agblemagnon

WhatsApp comporte des milliards d’utilisateurs dans le monde. Malgré toutes les précautions prises dans la conception de cette application à travers une discussion instantanée chiffrée de bout en bout et une mise à jour régulière, ces utilisateurs sont souvent la cible des individus malveillants. C’est à travers "WhatsApp Gold" que ces arnaqueurs ont refait surface.

Lire aussi:Whatsapp : bientôt des conversations qui s’auto-détruisent ?

Au moins deux milliards d'utilisateurs dans le monde utilisent WhatsApp. A ces instants plusieurs utilisateurs reçoivent un message les incitant à effectuer une mise à jour de leur WhatsApp. Mais loin d’être la mise à jour habituelle, on les invite à télecharger Whatsapp Gold. C'est un message qui revient de loin. Le texte initial, modifié au fil des années, date de 2016. Il faisait à l'époque valoir une extension prétendument "exclusive" de WhatsApp. Derrière ce "WhatsApp Gold", qui n'existait pas en réalité, se cachait simplement un logiciel malveillant, à même de dérober des données ou de permettre de suivre à distance la localisation du smartphone infecté, et donc de son détenteur.

L'avertissement est désormais de retour et circule massivement, fait remarquer Forbes. Le discours a changé mais la viralité reste la même: le message exhorte les gens à ne pas cliquer sur un message pour se mettre à jour vers WhatsApp Gold. Cette fois-ci, la menace présentée a trait à une vidéo à ne pas ouvrir.

Lire aussi:RÉSEAUX SOCIAUX : BLACK AND WHITE CHALLENGE, LE DÉFI QUI A AMBIANCÉ TWITTER 237

Appelée "Martinelli", elle serait à même de causer des dommages irréparables à un smartphone, une fois visionnée. Le destinataire du message est donc invité à transmettre l'information au plus vite à ses contacts. Mais d'après le média de fact-checking Snopes, cette vidéo n'a jamais véritablement existé, et les dommages qu'elle aurait causés, encore moins.

"Si jamais vous voyez un tel message, alors résistez à la tentation de le transmettre, supprimez-le et informez l'expéditeur de cette propagation de la désinformation", a expliqué Jake Moore, expert en cybersécurité chez ESET. La raison? Les hackers ont tendance à s'emparer des campagnes de messages virales pour y intégrer des pièces-jointes et liens malveillants. Qui n'épargneront cette fois-ci pas le téléphone de leur destinataire. Pour rappel, WhatsApp compte plus de deux milliards d'utilisateurs au monde.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 576 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Crise au Nigeria: le président Buhari réunit ses prédécesseurs

23/10/2020

Crise au...

Alors que la crise continue au Nigeria,...
Mali : l’armée affirme avoir repris Farabougou, assiégé par des jihadistes

23/10/2020

Mali :...

Les forces armées maliennes ont annoncé avoir...
Présidentielle en Côte d'Ivoire : l'opposition ne veut pas négocier avec le pouvoir mais appelle à "une médiation internationale"

23/10/2020

Présidentielle en...

Voiture incendiée lors de manifestations contre un...
Guinée: Alpha Condé “force” la victoire dans un pays à feu et à sang

23/10/2020

Guinée: Alpha...

Alors que la Commission électorale indépendante (CENI)...
Guinée Conakry : Alpha Condé passe au premier tour selon des résultats préliminaires rendus publics par la CENI.

23/10/2020

Guinée Conakry...

Les résultats provisoires globaux de la présidentielle...
Togo : La jeune Gisèle Victoria Magbo brille dans la diaspora

23/10/2020

Togo :...

Elle s’appelle Gisèle Victoria Magbo et est...
Crise cardiaque :  Sidiki Diakité est mort

23/10/2020

Crise cardiaque...

La mort d'une personnalité publique est souvent...
Sidiki Diakité est mort

23/10/2020

Sidiki Diakité...

  Sidiki Diabaté de la Côte d'Ivoire...
Violences policières au Nigeria : les femmes s'exposent seins nus

23/10/2020

Violences policières...

Les protestations contre les violences policières se...
Egypte/ Justice: 49 personnes exécutées en 10 jour

23/10/2020

Egypte/ Justice:...

La condamnation à mort est toujours effective...
Les internautes tournent en dérision la rencontre Bédié-Ouattara

23/10/2020

Les internautes...

    Pour apaiser la tension pré-électorale...
Burkina Faso : Roch Kaboré envisage le retour de Blaise Compaoré, s'il est réélu

23/10/2020

Burkina Faso...

  L'ancien président burkinabè Blaise Compaoré pourrait...
Mali: Après Sidiki Diabaté et sa mère, un autre membre de la famille jeté en prison

23/10/2020

Mali: Après...

Décidément, la famille de Sidiki Diabaté a...
Bamba Moriféré : ” Alassane Ouattara n’est pas un Ivoirien. C’est un homme dangereux “

23/10/2020

Bamba Moriféré...

L’opposant Bamba Moriféré a fait une adresse...
Côte d’Ivoire / Violences préélectorales : 8 morts et 41 blessés à Dabou

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

La flambée de violences qui s’est emparée...
Main tendue du gouvernement ivoirien / Blé Guirao (UDPCI) : ” On n’est plus à ce niveau …”

23/10/2020

Main tendue...

Le Secrétaire Général de l’UDPCI, ex-allié du...
Mamadou Koulibaly : “Ouattara pense que c’est un droit pour lui de tuer les Ivoiriens

23/10/2020

Mamadou Koulibaly...

Le Professeur Mamadou Koulibaly garde toujours une...
Guinée / élection présidentielle : les observateurs de la Cedeao surpris en train de se partager de l’argent-(Source)

23/10/2020

Guinée /...

Dans la soirée du mercredi, des journalistes...
Côte d’Ivoire /Dialogue politique : Bédié et Affi dénoncent le jeu trouble de la CEDEAO

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les candidats Henri Konan Bédié et Pascal...
Violences en Côte d'Ivoire : Kerozen arrête la musique

23/10/2020

Violences en...

  La Côte d'Ivoire est en train...

WhatsApp comporte des milliards d’utilisateurs dans le monde. Malgré toutes les précautions prises dans la conception de cette application à travers une discussion instantanée chiffrée de bout en bout et une mise à jour régulière, ces utilisateurs sont souvent la cible des individus malveillants. C’est à travers "WhatsApp Gold" que ces arnaqueurs ont refait surface.

Lire aussi:Whatsapp : bientôt des conversations qui s’auto-détruisent ?

Au moins deux milliards d'utilisateurs dans le monde utilisent WhatsApp. A ces instants plusieurs utilisateurs reçoivent un message les incitant à effectuer une mise à jour de leur WhatsApp. Mais loin d’être la mise à jour habituelle, on les invite à télecharger Whatsapp Gold. C'est un message qui revient de loin. Le texte initial, modifié au fil des années, date de 2016. Il faisait à l'époque valoir une extension prétendument "exclusive" de WhatsApp. Derrière ce "WhatsApp Gold", qui n'existait pas en réalité, se cachait simplement un logiciel malveillant, à même de dérober des données ou de permettre de suivre à distance la localisation du smartphone infecté, et donc de son détenteur.

L'avertissement est désormais de retour et circule massivement, fait remarquer Forbes. Le discours a changé mais la viralité reste la même: le message exhorte les gens à ne pas cliquer sur un message pour se mettre à jour vers WhatsApp Gold. Cette fois-ci, la menace présentée a trait à une vidéo à ne pas ouvrir.

Lire aussi:RÉSEAUX SOCIAUX : BLACK AND WHITE CHALLENGE, LE DÉFI QUI A AMBIANCÉ TWITTER 237

Appelée "Martinelli", elle serait à même de causer des dommages irréparables à un smartphone, une fois visionnée. Le destinataire du message est donc invité à transmettre l'information au plus vite à ses contacts. Mais d'après le média de fact-checking Snopes, cette vidéo n'a jamais véritablement existé, et les dommages qu'elle aurait causés, encore moins.

"Si jamais vous voyez un tel message, alors résistez à la tentation de le transmettre, supprimez-le et informez l'expéditeur de cette propagation de la désinformation", a expliqué Jake Moore, expert en cybersécurité chez ESET. La raison? Les hackers ont tendance à s'emparer des campagnes de messages virales pour y intégrer des pièces-jointes et liens malveillants. Qui n'épargneront cette fois-ci pas le téléphone de leur destinataire. Pour rappel, WhatsApp compte plus de deux milliards d'utilisateurs au monde.

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 576 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire