Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Voici l’histoire de Babalola, l’homme violé à mort par ses propres femmes
28/11/2020 à 16h48 par Le Boy

Il y a 8 ans de cela, un homme a été violé à mort par ses six épouses dans la province d’Ogbadibo, dans le sud du Nigeria. Sous la menace d’un couteau, Bablola Uroko Onoja, un businessman d’une trentaine d’années, a été contraint à plusieurs relations sexuelles avec six femmes qui l’ont conduit à la mort.

Tout commence, vers 3h du matin, un jour de juillet 2012, lorsque Babalola Uroko Onoja, un jeune homme d´affaires de 30 ans, rentre de Ochanja, une petite localité de la communauté de Ugbugbu, dans le sud du Nigeria. Dès son arrivée, il fonce dans la chambre de sa plus jeune épouse.

Or, pendant son absence, ses six épouses avaient tenu une réunion au cours de laquelle elles avaient pris la décision d´obliger leur époux á avoir des rapports sexuels avec chacune d´elles, par ordre décroissant.

Lire aussi : Pourquoi les femmes ont-elles les cheveux plus courts avec l’âge?

Une fois chez la plus jeune épouse, les 5 autres envahissent la chambre munies de couteaux et gourdins. Sous la menace, le pauvre homme s’exécute mais n’a pas tenu jusqu’à la cinquième qui a découvert que l’homme ne respirait plus. En se rendant compte de l’incident, les femmes ont pris la fuite vers la forêt avoisinante.

« Brusquement mon mari a cessé de respirer et les autres femmes ont fui pour éclater de rire dehors. Mais c´est quand elles ont vu que je ne parvenais pas à le réanimer, qu´elles ont fui dans la forêt », a témoigné la plus jeune épouse.

Après l’incident, les investigations ont permis l’arrestation des épouses qui avaient pris la fuite. Elles ont été lourdement condamnées par la justice et croupissent toujours derrière les barreaux.

Lire aussi : Un pasteur montre aux hommes mariés comment tromper leur femme sans se faire prendre

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 417 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Il y a 8 ans de cela, un homme a été violé à mort par ses six épouses dans la province d’Ogbadibo, dans le sud du Nigeria. Sous la menace d’un couteau, Bablola Uroko Onoja, un businessman d’une trentaine d’années, a été contraint à plusieurs relations sexuelles avec six femmes qui l’ont conduit à la mort.

Tout commence, vers 3h du matin, un jour de juillet 2012, lorsque Babalola Uroko Onoja, un jeune homme d´affaires de 30 ans, rentre de Ochanja, une petite localité de la communauté de Ugbugbu, dans le sud du Nigeria. Dès son arrivée, il fonce dans la chambre de sa plus jeune épouse.

Or, pendant son absence, ses six épouses avaient tenu une réunion au cours de laquelle elles avaient pris la décision d´obliger leur époux á avoir des rapports sexuels avec chacune d´elles, par ordre décroissant.

Lire aussi : Pourquoi les femmes ont-elles les cheveux plus courts avec l’âge?

Une fois chez la plus jeune épouse, les 5 autres envahissent la chambre munies de couteaux et gourdins. Sous la menace, le pauvre homme s’exécute mais n’a pas tenu jusqu’à la cinquième qui a découvert que l’homme ne respirait plus. En se rendant compte de l’incident, les femmes ont pris la fuite vers la forêt avoisinante.

« Brusquement mon mari a cessé de respirer et les autres femmes ont fui pour éclater de rire dehors. Mais c´est quand elles ont vu que je ne parvenais pas à le réanimer, qu´elles ont fui dans la forêt », a témoigné la plus jeune épouse.

Après l’incident, les investigations ont permis l’arrestation des épouses qui avaient pris la fuite. Elles ont été lourdement condamnées par la justice et croupissent toujours derrière les barreaux.

Lire aussi : Un pasteur montre aux hommes mariés comment tromper leur femme sans se faire prendre

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 417 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire