En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

L’utilisation excessive des smartphones causerait des douleurs au genou



Difficile aujourd’hui de se détacher des écrans de smartphone et les habitudes se transforment doucement en addiction. De plus, cette utilisation excessive des smartphones est souvent décriée pour les problèmes de santé auxquels elle expose. De nombreuses conséquences sont ainsi citées régulièrement et une récente étude va jusqu’à faire le lien entre l’addiction aux smartphones et les douleurs au genou.

Un problème de santé inattendu

Le National Institutes of Health, une agence de recherche médicale du gouvernement américain pointe l’utilisation excessive des smartphones dans une nouvelle étude. Les résultats avancent ainsi que cette habitude peut occasionner des douleurs persistantes au niveau du genou. Et l’excès dans ce cas concerne une durée de plus de 4 heures par jour à fixer un écran de smartphone.

La conclusion se révèle plutôt insoupçonnée lorsqu’on sait que le genou n’est en aucun cas impliqué dans la manipulation des écrans. Mais l’étude soutient que les risques de troubles concernent généralement les articulations et les muscles, d’où le lien avec les tissus et os présents à cet endroit du corps.

Plus précisément, il s’agirait d’ailleurs d’un problème au niveau de la pression corporelle. « Lorsque nous sommes constamment penchés sur nos téléphones, notre poids corporel change, ce qui peut ajouter un stress aux genoux » déclare notamment Josh Gordon, un expert en technologie à la base de l’étude.

Lire aussi : OMS : l’addiction aux jeux vidéos désormais classée comme une maladie

L’addiction aux smartphones et les problèmes de santé

Ce n’est pas la première fois que les articulations et les muscles sont cités comme des parties du corps pouvant être affectés par l’utilisation excessive des téléphones. En effet, d’anciennes études avaient déjà démontré que cette habitude pouvait être à la base d’un syndrome appelé « text neck » ou « cou du texto » en français.

L’addition aux écrans de smartphones peut donc entraîner ce trouble qui provient de l’inclinaison continue de la tête. Résultat, les cervicales supportent plus de poids que la normale et des douleurs ou raideurs peuvent apparaître au niveau de la nuque.

Au-delà de ces manifestations, il est à rappeler également que l’utilisation excessive des téléphones intelligents limite l’activité physique. Cela ouvre alors la voie à diverses pathologies dont l’obésité ou encore les maladies cardiovasculaires. Il est donc nécessaire de limiter le temps d’écran en prenant mesures rigoureuses dès maintenant.

Lire aussi : Le rapport entre l’utilisation d’un smartphone et l’addiction aux réseaux sociaux

Source : Phone Arena

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !