Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Un afro-américain oblige une blanche à regarder une série sur l’esclavage pendant 9 heures
26/02/2020 à 10h51 par Tritech Raheem

Robert Lee Noye, un homme afro-américain a séquestré le 17 février 2020, une femme blanche de 37 ans. Il a voulu éduquer la victime qui serait raciste avec une série sur l’esclavage. Il l’aurait donc forcé à regarder une série sur l’esclavage pendant 9 heures.

 

L'information provient directement du Daily Mail. Robert Lee Noye vit dans l'Iowa, il aurait en effet séquestré une femme avec qui il entretenait avec elle une relation dite « décousue ». Il l’aurait forcé à regarder la série Roots, une adaptation d’un roman de 1976 écrit par l’auteur Alex Haley.

 

Cette série relate les luttes d’une famille afro-américaine racontées sur plusieurs générations. La famille est celle de Kunta Kinte, un guerrier gambien vendu en esclavage (le fameux King Kunta de Kendrick Lamar), un homme qui a toujours combattu pour la liberté.

Lire aussi : Victime d’esclavage sexuel, une jeune femme de 19 ans risque la prison à vie pour avoir tuer son violeur

A en croire la victime, l'afro-américain l'a même menacé de la découper en morceaux et de la tuer si elle tentait de s’enfuir. Cette séquestration n'était pas réussie, puisque la femme a réussi à se sortir d’affaire. Elle a composé discrètement le 911, un numéro d’appel d’urgence, et a laissé son portable allumé. La police de Cedar Rapids a donc pu retracer l’appel et intervenir le plus vite possible chez l’assaillant.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Robert Lee Noye, un homme afro-américain a séquestré le 17 février 2020, une femme blanche de 37 ans. Il a voulu éduquer la victime qui serait raciste avec une série sur l’esclavage. Il l’aurait donc forcé à regarder une série sur l’esclavage pendant 9 heures.

 

L'information provient directement du Daily Mail. Robert Lee Noye vit dans l'Iowa, il aurait en effet séquestré une femme avec qui il entretenait avec elle une relation dite « décousue ». Il l’aurait forcé à regarder la série Roots, une adaptation d’un roman de 1976 écrit par l’auteur Alex Haley.

 

Cette série relate les luttes d’une famille afro-américaine racontées sur plusieurs générations. La famille est celle de Kunta Kinte, un guerrier gambien vendu en esclavage (le fameux King Kunta de Kendrick Lamar), un homme qui a toujours combattu pour la liberté.

Lire aussi : Victime d’esclavage sexuel, une jeune femme de 19 ans risque la prison à vie pour avoir tuer son violeur

A en croire la victime, l'afro-américain l'a même menacé de la découper en morceaux et de la tuer si elle tentait de s’enfuir. Cette séquestration n'était pas réussie, puisque la femme a réussi à se sortir d’affaire. Elle a composé discrètement le 911, un numéro d’appel d’urgence, et a laissé son portable allumé. La police de Cedar Rapids a donc pu retracer l’appel et intervenir le plus vite possible chez l’assaillant.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 503 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire