Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
( SANTE ) HÔPITAL ABASS NDAO : Les travailleurs internent DIOUF SARR
08/09/2018 à 11h52 par Steven Ablam Kpoglo

( SANTE ) HÔPITAL ABASS NDAO : Les travailleurs internent DIOUF SARR

( SANTE ) HÔPITAL ABASS NDAO : Les travailleurs internent DIOUF SARR

Ça râle à l’hôpital Abass Ndao. Les travailleurs de la structure sanitaire ont profité, hier, de leur adhésion au syndicat de la santé «And Gueusseum», pour se décharger sur leur ministre de tutelle, Abdoulaye Diouf Sarr, qu’ils accusent d’être insensible aux maux auxquels souffre l’établissement sanitaire.

 

L’hôpital Abass Ndao va très mal. Les travailleurs de la structure sanitaire sont dans tous leurs états. Faisant face à la presse, hier, dans le cadre de leur adhésion au mouvement du syndicat «And Gueusseum», ces derniers ont dénoncé avec la dernière énergie leurs mauvaises conditions de travail. Non sans annoncer un mot d’ordre de grève le 18 et 19 septembre prochain avec seulement le service minimum. «Depuis plus d’un an nous courons derrière le gouvernement pour qu’il respecte ses engagements qu’il avait pris concernant la question du recrutement de ceux qu’il considère comme des prestataires de service alors qu’ils ne le sont même pas. Parce que nous ne comprenons pas que quelqu’un fasse 10 ans de carrière dans une structure et qu’il n’arrive même pas à avoir un seul contrat», lance la représentante des employés, Adja Ndèye Diakhaté. Selon Mme Diakhaté, le ministère de la Santé leur avait promis aussi le paiement de leurs heures supplémentaires. Mais depuis 2013, aucun sous ne leur a été versé. Désormais, martèle-t-elle, ils sont prêts à tous les combats. Parce qu’ils n’accepteront plus qu’on leur paie 3 mois d’heures supplémentaires et ensuite leur demander encore de patienter dans 2 ou 3 autres mois.

Elle ajoute que les dettes au niveau de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipress) sont là mais cela ne semble pas être une préoccupation pour les responsables. Pis, la prise en charge des travailleurs de l’hôpital fait même défaut.  «Aujourd’hui, un travailleur de l’hôpital Abass Ndao n’est pas admis à l’hôpital Fann quand il tombe malade. Parce que tout simplement notre structure sanitaire doit de l’argent à l’hôpital Fann. Et idem au niveau des autres établissements sanitaires. Tous les autres hôpitaux bénéficient de subventions sauf nous. C’est inadmissible et incompréhensible. Pourquoi l’Etat ne verse pas l’accord des 800 millions de F Cfa qu’il avait signé avec le ministère de la Santé en 2014. Le combat sera rude et ils vont nous donner ce qui nous appartient», s’alarme-t-elle.

Ces travailleurs affirment être aussi victimes des dégâts collatéraux de l’emprisonnement du maire de Dakar. D’après eux, depuis que Khalifa Sall a été envoyé en prison dans le cadre de la caisse d’avance de sa mairie, les 200 millions de F Cfa qui étaient alloués chaque année à la structure sanitaire n’arrivent plus. «Aujourd’hui, même la ville de Dakar n’est plus en mesure de verser les 200 millions de F Cfa de subvention alloués à l’hôpital. Nous ne comprenons plus le gouvernement du Sénégal. Et c’est regrettable. Le ministre de la Santé est en train d’observer, il ne fait absolument rien. Il ne nous reçoit pas. Le 18 et 19 septembre prochain nous irons en grève sans service minimum. Que les autorités prennent leurs responsabilités et s’il y a des dégâts ou catastrophes ce sera du ressort du gouvernement parce que nous l’avons tendu la main mais il n’a rien fait», pestent-ils.

 

SENCLIC

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 393 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

Coupe du Roi: Le club d'Alcoyano élimine le Real Madrid

21/01/2021

Coupe du...

Un coup dur dans le monde footballistique...
Football: Marcelo Vieira« Je n'oublierai jamais d'ou je viens»

21/01/2021

Football: Marcelo...

  Dans une interview avec le meilleur...
Mike Pompeo a des « preuves immenses » que le Coronavirus vient d'un laboratoire de Wuhan

21/01/2021

Donald Trump :...

Au même moment de l’investiture de Joe...
Libye : Plusieurs morts dans le naufrage d’une embarcation de migrants

21/01/2021

Libye :...

Le premier naufrage de l'année en Méditerranée....
USA : Joe Biden nomme une transgenre au poste de ministre adjointe de la Santé

21/01/2021

USA : Joe Biden nomme une...

C'est une nomination phare dans le gouvernement...
Mgr Kpodzro : "J’ai conscience que j’ai déjà les deux pieds dans la tombe"

21/01/2021

Mgr Kpodzro...

"J’ai conscience que j’ai déjà les deux...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Mercredi  le 20 Janvier 2021

20/01/2021

Actualités du...

  Nous vous proposons un condensé des...
Le pompier Andrea Hall dirige le serment d'allégeance

20/01/2021

Le pompier...

Mis à jour à 13 h 05...
Pourquoi Donald Trump a gracié les rappeurs Lil Wayne et Kodak Black

20/01/2021

Pourquoi Donald...

DONALD TRUMP - L’un risquait une condamnation...
Togo/ Femme décapitée : la réaction du maire Gomado

20/01/2021

Togo/ Femme...

Le week-end passé, le corps d’une jeune...
roi 12-12

20/01/2021

Mali :...

Le jeune entrepreneur malien Sidi Mouctar Dembélé...
Coupe du monde des clubs: les remplacements supplémentaires seront testés mais en cas de commotion cérébrale

20/01/2021

Coupe du...

  Un nouveau test dans la sphère...
Doingbuzz - DIRECT TV : suivez en direct l’investiture de Joe Biden

20/01/2021

Doingbuzz –...

Sous haute surveillance, suite à l’assaut du...
Coupe du monde des clubs: voici les combinaisons complètes des matches

20/01/2021

Coupe du...

    La Fédération Internationale de Football...
Diary sow

20/01/2021

Diary Sow...

Recherchée depuis le 04 janvier date à...
Kpodzro,Barrigah

20/01/2021

Mgr Kpodzro...

Il arrive que des mésententes et incompréhensions...
Skelly : "J'espère que cette maladie va me tuer"

20/01/2021

Skelly :...

La star ivoirienne, Skelly serait gravement malade....
CHAN 2021: les résultats et les classements dans chaque groupe après la première journée

20/01/2021

CHAN 2021:...

Commencer le samedi 16 janvier, le Championnat...
« Le plus grand parti d’opposition au Togo est l’UFC » dixit Abass Kaboua

20/01/2021

« Le plus...

Connu pour ses sorties retentissantes, le député...
Telegram Application

20/01/2021

États-Unis : Telegram,...

Apple est sous pression. Elle est sommée de...

Ça râle à l’hôpital Abass Ndao. Les travailleurs de la structure sanitaire ont profité, hier, de leur adhésion au syndicat de la santé «And Gueusseum», pour se décharger sur leur ministre de tutelle, Abdoulaye Diouf Sarr, qu’ils accusent d’être insensible aux maux auxquels souffre l’établissement sanitaire.

 

L’hôpital Abass Ndao va très mal. Les travailleurs de la structure sanitaire sont dans tous leurs états. Faisant face à la presse, hier, dans le cadre de leur adhésion au mouvement du syndicat «And Gueusseum», ces derniers ont dénoncé avec la dernière énergie leurs mauvaises conditions de travail. Non sans annoncer un mot d’ordre de grève le 18 et 19 septembre prochain avec seulement le service minimum. «Depuis plus d’un an nous courons derrière le gouvernement pour qu’il respecte ses engagements qu’il avait pris concernant la question du recrutement de ceux qu’il considère comme des prestataires de service alors qu’ils ne le sont même pas. Parce que nous ne comprenons pas que quelqu’un fasse 10 ans de carrière dans une structure et qu’il n’arrive même pas à avoir un seul contrat», lance la représentante des employés, Adja Ndèye Diakhaté. Selon Mme Diakhaté, le ministère de la Santé leur avait promis aussi le paiement de leurs heures supplémentaires. Mais depuis 2013, aucun sous ne leur a été versé. Désormais, martèle-t-elle, ils sont prêts à tous les combats. Parce qu’ils n’accepteront plus qu’on leur paie 3 mois d’heures supplémentaires et ensuite leur demander encore de patienter dans 2 ou 3 autres mois.

Elle ajoute que les dettes au niveau de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipress) sont là mais cela ne semble pas être une préoccupation pour les responsables. Pis, la prise en charge des travailleurs de l’hôpital fait même défaut.  «Aujourd’hui, un travailleur de l’hôpital Abass Ndao n’est pas admis à l’hôpital Fann quand il tombe malade. Parce que tout simplement notre structure sanitaire doit de l’argent à l’hôpital Fann. Et idem au niveau des autres établissements sanitaires. Tous les autres hôpitaux bénéficient de subventions sauf nous. C’est inadmissible et incompréhensible. Pourquoi l’Etat ne verse pas l’accord des 800 millions de F Cfa qu’il avait signé avec le ministère de la Santé en 2014. Le combat sera rude et ils vont nous donner ce qui nous appartient», s’alarme-t-elle.

Ces travailleurs affirment être aussi victimes des dégâts collatéraux de l’emprisonnement du maire de Dakar. D’après eux, depuis que Khalifa Sall a été envoyé en prison dans le cadre de la caisse d’avance de sa mairie, les 200 millions de F Cfa qui étaient alloués chaque année à la structure sanitaire n’arrivent plus. «Aujourd’hui, même la ville de Dakar n’est plus en mesure de verser les 200 millions de F Cfa de subvention alloués à l’hôpital. Nous ne comprenons plus le gouvernement du Sénégal. Et c’est regrettable. Le ministre de la Santé est en train d’observer, il ne fait absolument rien. Il ne nous reçoit pas. Le 18 et 19 septembre prochain nous irons en grève sans service minimum. Que les autorités prennent leurs responsabilités et s’il y a des dégâts ou catastrophes ce sera du ressort du gouvernement parce que nous l’avons tendu la main mais il n’a rien fait», pestent-ils.

 

SENCLIC

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 393 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire