Léna Gnininvi rappelle une triste anecdote sur Jerry Rawlings


Video player

La légende Jerry  Rawlings, l’ancien président Ghana n’est plus de notre monde. Malgré sa disparition, il reste gravé dans nos cœurs.

Sur sa page Facebook, Léna Gnininvi a rappelé une triste anecdote sur Jerry Rawlings. « Je voie ce regard et je m’interroge sur les combats cachés de ce monsieur. Rawlings a été envoyé à l’armée parce qu’il était trop turbulent. On dit qu’il était turbulent avec une sorte de colère permanente car il lui manquait l’amour de son père. Ce dernier ne l’a pas reconnu et l’a toujours caché à sa famille écossaise », a écrit la jeune demoiselle sur son mur Facebook.

Toujours selon Léna Gnininvi  dans ses écrits, lui-même (Rawlings) raconte qu’il a cherché ce père par tous les moyens. Il a même retrouvé l’adresse de son lieu de travail à Londres. Il s’y est rendu. La personne à l’accueil lui aurait dit : « votre père ne travaille plus ici ».

Lire aussi : Ghana : voici les 4 enfants que Jerry John Rawlings laisse derrière lui (photos)

Triste. Parce que pour certains, ce type d’épreuve constitue une source de motivation plus forte que tout. Pour d’autres, c’est plutôt source d’instabilité ou de perdition.

Elle poursuit : Rawlings raconte qu’il a quitté cet endroit la mort dans l’âme, car lui savait que la fameuse personne à l’accueil était son père lui-même.

« Alors que l’Afrique entière salue un impressionnant leader politique, je veux rendre un hommage vibrant au petit garçon sans papa, qui a su bâtir sa destinée sur des fondements brisés… Rest In Power JJR », a-t-elle conclu.

Pour rappel,  l’ancien président ghanéen, Jerry John Rawlings est décédé aux petites heures du jeudi 12 novembre 2020 à l’hôpital universitaire Korle Bu (KBTH) d’Accra.

Lire aussi : « J’avais prophétisé la mort de John Rawlings » : dixit un pasteur ghanéen

 

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire