Métavers : Une utilisatrice dénonce des attouchements virtuels


Video player

Une utilisatrice a dénoncé le premier abus dans le monde virtuel de Facebook, connu désormais sous le nom de Meta. La femme qui a testé la version bêta a assuré avoir été agressée par un inconnu dans Horizon Worlds, plateforme de médias sociaux de réalité virtuelle qui a marqué la première étape de la construction de la vision du métaverso pour le futur.

C’est la plainte que l’utilisatrice concernée a déposée dans le groupe Horizon sur Facebook : “Le harcèlement sexuel n’est pas une blague sur Internet, mais la réalité virtuelle ajoute une couche supplémentaire qui rend l’événement plus intense”, a-t-elle déclaré. “Non seulement j’ai été tripoté hier soir, mais il y avait d’autres personnes présentes qui soutenaient ce comportement, ce qui m’a fait me sentir isolé sur la place”, a déclaré la plaignante.

Selon l’examen interne de ce cas par Meta, la partie concernée pourrait avoir utilisé un outil connu sous le nom de Safe Zone, qui fait partie d’une série de fonctions de sécurité intégrées à Horizon Worlds.

Cette fonction est une sorte de “bulle de protection” que les utilisateurs peuvent activer lorsqu’ils se sentent menacés. Lorsqu’ils sont à l’intérieur, personne ne peut les toucher, leur parler ou interagir avec eux de quelque manière que ce soit, jusqu’à ce que les blessés indiquent qu’ils veulent se lever et désactiver cette zone.

Le nouveau monde virtuel est loin d’être un métavers complètement achevé, une sorte d’internet du futur où les expériences en ligne, comme parler avec des amis, pourraient être simulées par des rencontres en face à face grâce à des dispositifs de réalité virtuelle.

Toutefois, les utilisateurs peuvent déjà se rencontrer dans Horizon pour discuter, jouer à des jeux et construire leurs propres mondes virtuels, à condition d’avoir plus de 18 ans et de disposer de l’équipement approprié. Depuis l’année dernière, une version d’essai de la plateforme a été mise à la disposition d’un nombre limité de personnes.

Afin d’accentuer son nouvel objectif en tant qu’entreprise, Facebook a rebaptisé sa société mère : Meta. Il s’agissait d’un changement avec l’idée apparente de laisser derrière lui son image de média social sujette aux scandales pour une nouvelle vision en tant que plateforme de réalité virtuelle du futur.

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire