Le Mali n’est ni impressionné ni intimidé par les sanctions de la CEDEAO

Sur la base de la réciprocité, les autorités de transition maliennes ont à leur tour décidé de fermer les frontières avec les États membres des institutions sous-régionales.

Le Mali a également rappelé ses ambassadeurs des pays concernés et se réserve le droit de revoir leur appartenance aux entités précitées, a indiqué le gouvernement à la télévision d’Etat dans la soirée du 9 au 10 janvier 2022.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire