En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

La France : Plus de 5 000 morts dus à la chaleur de l’été 2023



La France est confrontée à une sombre réalité : les autorités sanitaires ont révélé que plus de 5 000 personnes ont perdu la vie dans le pays en raison de la chaleur torride de l’été 2023.

Lors d’une réunion d’information tenue le jeudi 8 février, Caroline Semaille, directrice de l’agence Santé publique France, s’est adressée solennellement aux journalistes. Elle révèle l’impact généralisé des décès liés à la chaleur enregistrés l’année dernière.

Un été 2023 désastreux en France

Les crampes de chaleur ? Découvrez leurs symptômes ainsi que des conseils pour prévention et traitement illus redoux soleil meteo chaleur thermometre 37039c chaleurs extreme etats unis meteo canicule 5d41e3

L’été 2023, marqué par une succession de quatre vagues de chaleur, notamment en août et septembre, s’est avéré être le quatrième plus chaud jamais enregistré en France. Cette tendance alarmante a coïncidé avec le fait que l’année 2023 a été déclarée l’année la plus chaude au niveau mondial.

Lire aussi : La France réagit à l’interdiction d’entrée au Niger pour ses ressortissants

Selon les rapports de l’agence française de santé publique, 5 167 décès – soit trois décès sur 100 – ont été attribués à ces vagues de chaleur incessantes. Parmi les victimes, environ 3 700 étaient âgées de plus de 75 ans, ce qui souligne l’impact disproportionné sur la population âgée.

Cette vague de chaleur sans précédent a exercé une pression énorme sur les systèmes de santé, touchant particulièrement les groupes vulnérables tels que les personnes âgées, les nourrissons et les enfants.

La chaleur intense menace les Jeux Olympiques

Comparativement, le nombre de décès liés à la chaleur en 2022 a été moins élevé, avec près de 7 000 morts, bien que le contexte de la pandémie de COVID-19 ait pu influencer ces chiffres. En réponse aux précédentes vagues de chaleur, la France a mis en place des directives strictes pour atténuer l’impact des températures extrêmes, un héritage de l’été catastrophique de 2003 qui a coûté la vie à environ 15 000 personnes.

Lire aussi :La chaîne France 2 retirée des bouquets au Mali, les détails

Alors que la France se prépare à accueillir les Jeux olympiques à Paris du 26 juillet au 11 août, des inquiétudes se font jour quant aux défis potentiels posés par un nouvel été caniculaire. Les experts avertissent qu’une récurrence de la chaleur intense pourrait poser des problèmes logistiques aux organisateurs de l’événement.

Face à ces statistiques qui donnent à réfléchir, les scientifiques lancent des avertissements terribles sur la menace existentielle que représente le changement climatique, en mettant l’accent sur l’intensification des phénomènes météorologiques extrêmes dans le monde entier.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !