En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Vladimir Poutine : « La Russie ne peut être vaincue en Ukraine »



Le président russe Vladimir Poutine a lancé un avertissement sévère, affirmant que la défaite de la Russie en Ukraine est « impossible par définition ». Cependant, il maintient que ses intentions ne vont pas jusqu’à étendre le conflit aux pays voisins comme la Pologne et la Lettonie.

Dans une interview très médiatisée menée par l’ancien animateur de Fox News Tucker Carlson, M. Poutine a réaffirmé sa position selon laquelle l’invasion de l’Ukraine était une mesure préventive visant à empêcher le pays de rejoindre l’OTAN et de constituer une menace pour la sécurité de la Russie. Niant toute ambition territoriale en Europe, M. Poutine a indiqué que toute action militaire dans les pays voisins n’interviendrait qu’en réponse à une attaque.

La poursuite de la paix : L’approche diplomatique de Vladimir Poutine

UkraineZelensky Vladimir Poutine rechercher la paix maintenant

 

Au cours de cette longue interview de deux heures, M. Poutine a évoqué l’importance de la prévention d’une guerre mondiale, en insistant sur les conséquences catastrophiques qu’elle aurait pour l’humanité. Il a insisté sur la nécessité de cesser les livraisons d’armes à l’Ukraine. Selon lui, la paix pourrait être instaurée rapidement si ce soutien cessait.

Lire aussi : Boris Nadejdine : Zoom sur le farouche opposant de Vladimir Poutine

Lors des négociations avec le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, Vladimir Poutine a affirmé sa volonté d’engager des pourparlers de paix, mais a souligné que les objectifs de Moscou en Ukraine, notamment la « dé-nazification », n’avaient pas encore été atteints. Il a accusé Kiev de perpétrer un génocide contre les Russes ethniques.

Vladimir Poutine

Controverse et critiques : L’interview de Poutine par Carlson

La décision de Tucker Carlson d’interviewer Poutine a suscité la controverse. Des critiques ont été formulées à l’encontre de l’ancien animateur de Fox News pour ce que certains perçoivent comme une tribune offerte à l’agenda de Poutine. En réponse aux critiques, M. Carlson a défendu son action, qualifiant d’absurdes les suggestions selon lesquelles Vladimir Poutine renoncerait à la Crimée en échange de la paix.

Lire aussi : Vladimir Poutine bientôt en France ? Emmanuel Macron répond !

1200x768 le president russe vladimir poutine samedi 17 decembre 2022

L’interview a relancé le débat sur le soutien des États-Unis à l’Ukraine, M. Carlson condamnant ce qu’il considère comme une couverture médiatique biaisée en faveur de l’administration de M. Zelenskyy. Malgré les critiques qui ont entouré l’interview, celle-ci reste un point central des discussions sur les relations internationales et le conflit en cours en Ukraine.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !