La 13e épidémie d’Ebola est officiellement terminée dans la République démocratique du Congo.

- La 13e épidémie d'Ebola est officiellement terminée dans la République démocratique du Congo.

Les autorités sanitaires de la RDC ont annoncé la fin de la treizième épidémie de maladie à virus Ebola. Cette annonce a été faite après 42 jours de non-signalisation de nouveaux cas.

Les Congolais peuvent pousser un soupir de soulagement. Jeudi 16 décembre, marquant la fin du compte à rebours de 42 jours pour une surveillance renforcée, il n’y a eu aucun nouveau cas confirmé de maladie à virus Ebola.

Le ministre de la Santé, le Dr Jean-Jacques Mbangani, a annoncé jeudi : « Je suis heureux de déclarer solennellement la fin de la 13e épidémie de la maladie à virus Ebola dans la province du Nord-Kivu, qui a duré 2 mois et 9 jours » Conférence de presse virtuelle à Kinshasa.

Il a été annoncé le 6 octobre que dans le district sanitaire de Butsili de la province du Nord-Kivu dans l’est de la République démocratique du Congo, la 13e épidémie a entraîné « 11 cas dont 8 confirmés et 3 probables.

Au total six décès ont été enregistrés, soit une létalité de 82% et un taux de guérison de 66,7% », a précisé le ministre, précisant que la résurgence de la maladie a des « des particularités à savoir : plus de 50% de personnes affectées sont les enfants de moins de 5 ans, mais aussi la détection tardive liée à la grève du personnel de santé ».

Appel à la vigilance

Bien que la 13e épidémie de cette maladie soit terminée, le ministre de la Santé a souligné que « le risque élevé de résurgence des épidémies de la maladie à virus Ebola reste permanent et doit servir de signal pour que le système de surveillance épidémiologique renforcé en général et particulièrement autour des guéris, dont la province en compte plus d’un millier ».

“le risque élevé de ré-épidémie de maladie à virus Ebola existe toujours et doit être utilisé comme un signal pour renforcer le système de surveillance épidémiologique.  Par conséquent, le ministre a insisté pour que les habitants du Nord-Kivu restent vigilants « pendant toute la période de l’après épidémie de la maladie à virus Ebola ».

La République démocratique du Congo est le berceau de la maladie à virus Ebola en Afrique, avec à son actif treize épidémies.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), parmi ces épidémies, la dixième épidémie est toujours la plus meurtrière, faisant 2 299 décès.

 

[newsletter_form]

Laisser votre commentaire