A la une Actu-People Interview

Interview exclusive de la rappeuse Flash Marley – (From nobody to Somebody)

Written by La redaction

Elle fait partie de ces artistes émergents qui donnent un nouvel élan au hip-hop togolais à travers leur créativité et leur fraîcheur.
Doingbuzz vous présente la rappeuse Flash Marley en interview exclusive.

PS: DB ( Doingbuzz) ; FM ( Flash Marley)

DB: Bonjour Flash Marley. Comme il est de coutume, présentes toi brièvement à mes négros dans le buzz. ( nom à l’état civil y compris)

FM: Bonjour Doing Buzz. Je me présente Flash Marley connue à l’état Civil sous le nom de MAGLODJI Sitsopé Judith aka la fille à Maman… (Rires)

DB: D’où te vient le nom d’artiste Flash Marley?

FM: Flash Marley est un blazz qui m’est venue alors que j’étais encore sur les bancs.. Premièrement Flash parce que comme l’effet d’un flash Je veux que mes punchs, mes textes en bref ma musique touche les coeurs et les marque, ensuite Marley pour cet amour que j’ai pour cette philosophie des rasta : leur positivité, leur grand coeur. Il est à noter aussi que le nom Marley est un nom de Baptême car nous savons bien que c’est une religion..bien plus même (rires)

DB: Qu’est ce qui t’a emmené au rap?

FM: Au début j’écrivais des poèmes et j’dessinais(la preuve j’étais la troisième en Afrique lors d’un concours de dessin Suisse « La ville où il fait bon vivre »). Par la suite j’ai voulu transcrire ce que j’ai toujours voulu faire passer à travers mes poèmes et mes dessins en audio d’où le Rap. Ainsi à travers le rap Je m’exprime beaucoup mieux, il y a une connexion entre mes fans et moi ; personnellement j’trouve que c’est le canal le plus adéquat.

DB: Naturellement,  tu dois avoir des références pour ne pas dire idoles dans le rap. Peux-tu nous citer quelques uns?

FM: Booba (Rires).C’est une de mes références sur tous les plans.. Même intime puisque c’est lui la 407..(Rires)Le feat est ready! , ensuite Angélique Kidjo avec qui j’espère un feat bientot Inch’Allah et pour finir Flash Marley(Mon adversaire de taille) .(Rires) Néanmoins j’écoute d’autres artistes d’autres genres qui m’inspirent bien aussi.

DB: On peut dire que le rap féminin est une denrée rare que ce soit ici ou ailleurs. Tu t’en sors comment en tant que femme dans le rap?

FM: Primo, j’dirais pas que c’est chose facile puisque nous savons bien vous et moi qu’en tant qu’Africains notre société a ses idéologies. Mais le but de ma musique est surtout social et didactique. Ainsi donc on peut prouver aux parents que la musique n’est pas pour les voyous comme ils le pensent. Deuxio, les gens pensent qu’une meuf ça peut pas faire long feu, alors moi je veux être la preuve que les femelles ça peut le faire même mieux que les mecs. C’sont des objectifs au fait. Je m’en sors plutôt bien grâce à Dieu ainsi qu’a mon travail qui m’différencie des autres.

DB: Que peux tu dire à l’endroit des femmes comme toi qui font dans le rap ici au Togo? Je veux parler de Milly Parkeur, Chelsea et autres.

FM: Tout l’monde fait bien son taff, la preuve le nombre ne cesse d’augmenter..mais personnellement même étant rappeuse je pense pas qu’on fait le même truc donc voilà.. Je peux que leur donner la ce-for. Et puis le rap c’est d’abord égocentrique donc! (Rires)

DB: Fais nous un bref récap de ton parcours musical depuis tes debuts jusqu’à ton arrivée à Africa Cultures qui est ton label actuel. L’occasion de nous apporter un éclairci sur quelques rumeurs qui circulent depuis peu.

FM: « From Nobody to Somebody » voilà l’parcours.
Comme tout le monde j’ai un début bref une histoire. J’ai commencé en 2013 sous les ailes de mon grand frère Diff Plies à qui j’fais un big shoot out. Ensuite il y a eu Prosper Togozik et Xavier aka Zik2Partout(qui sont j’dois noter des cousins à moi) , ensuite y a eu en 2014 UA Com d’Ulrich Agbeve, ensuite Eric Mo en fin (2015-2016 ). Après ça j’ai passé quelques mois sans structure et maintenant  le label Afrika Culture (Avec Olam Lord, les rappeurs Mandee Marcus et Rimka). Ce qui est spécial avec Afrika Culture est que c’est une grande famille et nous travaillons ensemble avec ceux qui tiennent fortement à mon bonheur (Xavier aka Zik de Partout et Prosper Togozik). En Bref j’dirais une Industrie Familiale. Ainsi de Mon Grand Frère jusqu’à AfrikaCulture ce fut un parcours enrichissant durant lequel j’ai beaucoup appris et Dieu merci il ne cesse de me diriger et Je ne cesse de grandir. C’est le but au fait qu’en j’y pense…..
« La vie m’a donné des frères, des amis mais c’qui est spécial est que j’sais sur qui compter ».

DB: Tu fais partie aussi du « Collectif Par nous pour nous ». Comment es-tu arrivée là et l’ambiance dans le collectif se présente comment?

FM: Comme Je l’ai dit plus haut, seul le travail nous démarque des autres. Le collectif « ParNousPourNous » regroupe comme vous le savez les meilleurs rappeurs de la diaspora et
J’dirais c’est un honneur d’en faire partie. J’remercie d’ailleurs mes collègues pour la confiance. Elle ne se gagne pas par hasard vous le savez autant que moi!

DB: Qu’est ce qui te motive ou t’inspire chaque fois que tu rentres en studio ou tu montes sur scène?

FM: Les défis que j’dois relever m’motivent et mon histoire m’inspire, car j’ai fait des collaborations et rencontres avec des gens de taille et aussi Je m’suis retrouvée sur des scènes où je ne m’y attendais pas. Des scènes où auparavant j’venais en tant que spectactrice, j’étais personne qu’on connaissait. Rires.. J’remercie Dieu pour l’énergie lors de chaque prestation!

DB: Flash Marley fait quoi dans la vie à part le rap?

FM: J’continue les études. Un truc auquel j’tiens d’ailleurs…J’suis étudiante en Droit Public(Diplomatie) deuxième année à l’Université de Lomé. En vrai une double ambassadrice ..Rires

DB: On peut dire que tu reflètes l’image d’une « Miss indépendent »(Rires). Est-ce que ton coeur est à prendre?

FM: Rires..Ah ça! J’m’suis engagée (bientôt/ou y a un an) et je dis merci à ce dernier qui fait ma force dans l’ombre. J’n’en dirais pas plus…Désolé, quand même vous serez le parrain tant qu’on y est(Rires).

DB: Après le son Éponyme, on ne te vois que sur des featurings nationnaux comme internationaux. À quand un nouveau truc 100% Flash?

FM: Vous avez entendu par ci et par là les gens dire « Tu as vu ça où? » À mes fans le Rendez-vous est pris pour le 17 Novembre 2016 Inch’Allah. Et Tant qu’on y est vous aurez l’exclu puisque Doing Buzz m’a fait l’honneur de cette question..alodekeooo ?

DB: Ca parle d’exclu donc on prend sans réfléchir.(Rires)

DB: Un dernier mot à l’endroit de tes fans et Doingbuzz?

FM: Merci à Doing Buzz pour la confiance. À tous mes fans j’renouvelle mes remerciements car vous faîtes ma force, merci à ceux qui ont cru en moi et ceux qui l’font pas.. Vous êtes aussi ma force. J’suis et vous êtes la preuve que la roue tourne, gardez toujours le mystère. Croyez en Dieu et croyez en vous, les haineux seront toujours en marge car illuminés nous sommes. Priez toujours et aussi pour moi! Le meilleur reste à venir. En vrai une rappeuse du genre « Vous avez vu ça où? » ! Que Dieu nous préserve! Bientôt au sommet de l’Afrique alodekeooo ?
Big Shout Out a toute l’équipe derrière moi, Afrika Culture, SLFM, ToHighRoland…à Doingbuzz.
« La faiblesse est mentale »

 

Oops, the playlist you're looking for doesn't exist.

Lâchez commentaire sur Doingbuzz

Commentaires

---

Sponsorisé: Pour tous vos projets web 3Vision-Group: Site web l Application web l Logiciel, Référencement l Hébergement Web l Communication digital etc.. cliquez sur l'image ci dessous pour plus de détails .

3Vision-group

A propos du rédacteur

La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

Laissez un commentaire sur doingbuzz