Le pouvoir de l'information à votre portée sur doingbuzz.com
Enquête: Les Africains ne sont pas qualifiés pour les emplois auxquels ils postulent
25/08/2019 à 15h14 par La redaction
Les Africains dans leur grande majorité, ne sont pas qualifiés pour les emplois auxquels ils postulent. C’est le résultat d’une étude menée par le groupe Ringier One Africa Media (ROAM). Le rapport révèle cependant que cette situation est surtout le fait d’incompréhension.

Selon le rapport publié au terme de l’étude menée par Ringier One Africa Media (ROAM), 90% des demandeurs d’emplois africains ne sont pas qualifiés pour exercer les emplois pour lesquels ils postulent.

Une “pénurie d’emplois, le désespoir ou des lacunes sur le marché du travail” sous-tendaient l’étude, écrit l’agence ecofin. Mais les enquêteurs se sont rendus compte au terme de leurs recherches que cette situation était surtout le fait d’incompréhension.

« Notre hypothèse initiale était que cela était dû à une pénurie d’emplois, à des lacunes sur le marché du travail et au désespoir. Cependant, en fouillant davantage dans notre base de données, notre analyse a révélé que de nombreux candidats étaient effectivement qualifiés pour d’autres emplois disponibles, mais qu’ils n’ont pas nécessairement posé leur candidature », a déclaré Matthew Page, responsable des emplois chez ROAM, dans des propos rapportés par l’agence Ecofin.

« Embaucher la bonne compétence dès le départ rapporte généralement 3 fois plus, en termes de productivité à l’employeur » comme l’affirme matthew Page. Mais la réalité est toute autre. Et le processus pour détecter les prétendants ayant réellement les aptitudes requises pour exercer le métier est long et difficile.

En effet, une offre d’emploi enregistre en moyenne 140 à 160 postulants.

L’étude propose de donner les outils nécessaires aux travailleurs pour leur permettre de mieux évaluer leurs compétences par rapport à l’emploi pour lequel ils postulent.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 815 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les Africains dans leur grande majorité, ne sont pas qualifiés pour les emplois auxquels ils postulent. C’est le résultat d’une étude menée par le groupe Ringier One Africa Media (ROAM). Le rapport révèle cependant que cette situation est surtout le fait d’incompréhension.

Selon le rapport publié au terme de l’étude menée par Ringier One Africa Media (ROAM), 90% des demandeurs d’emplois africains ne sont pas qualifiés pour exercer les emplois pour lesquels ils postulent.

Une “pénurie d’emplois, le désespoir ou des lacunes sur le marché du travail” sous-tendaient l’étude, écrit l’agence ecofin. Mais les enquêteurs se sont rendus compte au terme de leurs recherches que cette situation était surtout le fait d’incompréhension.

« Notre hypothèse initiale était que cela était dû à une pénurie d’emplois, à des lacunes sur le marché du travail et au désespoir. Cependant, en fouillant davantage dans notre base de données, notre analyse a révélé que de nombreux candidats étaient effectivement qualifiés pour d’autres emplois disponibles, mais qu’ils n’ont pas nécessairement posé leur candidature », a déclaré Matthew Page, responsable des emplois chez ROAM, dans des propos rapportés par l’agence Ecofin.

« Embaucher la bonne compétence dès le départ rapporte généralement 3 fois plus, en termes de productivité à l’employeur » comme l’affirme matthew Page. Mais la réalité est toute autre. Et le processus pour détecter les prétendants ayant réellement les aptitudes requises pour exercer le métier est long et difficile.

En effet, une offre d’emploi enregistre en moyenne 140 à 160 postulants.

L’étude propose de donner les outils nécessaires aux travailleurs pour leur permettre de mieux évaluer leurs compétences par rapport à l’emploi pour lequel ils postulent.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 71 815 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :