Actualités Sénégal

Emigration clandestine: Au moins 140 sénégalais ont péri dans la mer selon l’OIM

Emigration Clandestine: Au Moins 140 Sénégalais Ont Péri Dans La Mer Selon L'Oim

Au moins 140 migrants sénégalais à destination de l’Europe se sont noyés au large des côtes du Sénégal lorsque leur bateau a pris feu et a chaviré. Il s’agit ainsi le naufrage le plus meurtrier enregistré cette année 2020, a annoncé ce jeudi l’agence des Nations Unies pour les migrations.

Le bateau transportant 200 personnes a coulé quelques heures après avoir quitté le village de pêcheurs de Mbour, à 100 km au sud de la capitale Dakar, samedi, a annoncé l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Une vidéo partagée sur les médias locaux du Sénégal montrait un bateau de sauvetage de pêcheurs locaux s’approchant d’une épaisse colonne de fumée noire en pleine mer, alors que les gens nageaient frénétiquement vers eux.

À lire aussi :   Ibrahima Sall (ASRED) : « Le décès de Habré est une honte pour le Sénégal »

Les marines et les pêcheurs sénégalais et espagnols ont secouru une soixantaine de personnes, mais “au moins 140 personnes se sont noyées”, a indiqué l’OIM dans un communiqué.

Lire aussi – Gamou Tivaouane: L’accueil spectaculaire réservé à Serigne Moustapha Sy

Les arrivées de migrants aux îles Canaries en provenance d’Afrique de l’Ouest ont plus que quadruplé jusqu’à présent cette année pour atteindre environ 11000 par rapport à la même période en 2019, a déclaré l’OIM.

Cette poussée s’est produite alors que d’autres routes plus favorisées à travers la Libye ou l’Algérie, et à travers la mer Méditerranée vers le sud de l’Europe, ont été bloquées par des contrôles plus stricts.

À lire aussi :   Sénégal /Cherté des produits : un conseil national de la consommation convoqué

Le périlleux passage maritime vers les îles Canaries était autrefois une route plus populaire. Les tentatives se sont raréfiées lorsque l’Espagne a intensifié ses patrouilles au milieu des années 2000.

Mais avec moins d’options, les migrants cherchant à échapper à la pauvreté ou au conflit empruntent à nouveau la route maritime plus longue de 1400 km (870 milles) vers les îles espagnoles au large des côtes marocaines, souvent à bord de bateaux branlants et surpeuplés avec des moteurs peu fiables.

Quatorze bateaux transportant 663 migrants ont quitté le Sénégal pour les îles en septembre, dont plus d’un quart ont subi un incident ou un naufrage, a indiqué l’OIM.

À lire aussi :   Sadio Mané déclenche la polémique au Sénégal
--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire