Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Editorial: Il était une fois, Eyadéma!
05/02/2016 à 15h15 par La redaction

Editorial: Il était une fois, Eyadéma!

Editorial: Il était une fois, Eyadéma!

Il était une fois, Eyadéma!

Il y a fort (Faure) à parier que chacun de nous se souvient, intimement de ce qu'il faisait, ce 05 Février 2005 aux alentours de 18h. Tout comme notre propre anniversaire, le 05 Février fait partie de ces dates qui marquent la vie de chaque Togolais. Le 05 Février c'est le jour où... Et je suis sûr que si on laissait à chacun le soin de compléter cette phrase, malgré le seul et même événement que nous connaissons tous, les versions seraient vraiment différentes, tant la portée de cette date a affecté sous différents aspects nos existences respectives.

.. Etienne Gnassingbé Eyadéma (???? - 2005), voilà sans doute le dernier mystère d'un homme dont toute la vie a été entourée de brumes ténébreuses, de mystères, de non-dits. Une chose est sûre (même celle-là ne l'est pas !) c'est qu'il est décédé, selon la version officielle, dans un avion dont la destination diverge selon les versions.

Inutile de vous refaire l'histoire, chacun la connaît. Ce sont les implications qui nous intéressent. En effet, en ce jour mémorable, ce sont 38 ans d'un certain système, d'une certaine manière de diriger le Togo qui s'achevaient. D'autres diront même 42 ans...

Eyadema c'est le RPT, une véritable machine à gagner et à conserver le pouvoir, par tous les moyens. Vu de l'opposition, cela en fait même presqu'envie. Eyadema c'est le boom des phosphates au coeur des années 70 et 80, les grands travaux, les infrastructures. Eyadema, ce sont les Quatre Accords de Lomé dans le cadre des ACP-CEE (puis UE), l'initiation de la CEDEAO, les grandes négociations internationales. Il y a beaucoup de choses à redire sur cet homme énigmatique mais il avait une vision grandiose pour notre « petit pays » . Il faut le lui reconnaître.

Malheureusement, l'homme n'étant pas parfait, le système Eyadema a écrasé pendant des décennies les velléités de liberté des Togolais. Les preuves sont nombreuses : l'échec patent de la Conférence Nationale dite Souveraine, les répressions violentes, les cadavres dans la lagune de Bè (que même les aveugles ont affirmé ne pas avoir vus !lol), le massacre de Fréau Jardin, les exactions à Kodjoviakopé, etc. C'est aussi une stratégie systématique de division de l'opposition, de corruption, de division du peuple togolais dans une opposition hypothétique nord-sud.
Faire le procès d'Eyadema, c'est aussi faire le procès de toute la classe politique togolaise, des hésitations coupables de l'opposition, du radicalisme de certains (la grève générale illimitée « non négociable » de 1992 en est un exemple frappant), de la duplicité d'autres, sans oublier ceux qui ont pris le parti de l'argent contre la cause du peuple togolais. C'est mettre en lumière le manque de vision politique, l'absence totale d'une véritable stratégie de conquête et de conservation du pouvoir de l'opposition togolaise qui est devenue à la longue une force de « podosition » au lieu d'être une force de « proposition » .

Le 05 Février 2005, le destin a ouvert une porte de sortie au peuple togolais, une chance à laquelle nulle ne pouvait croire une semaine plus tôt. Il est probable, que nous ayons collectivement tous été tellement surpris que personne n'a eu la lucidité parmi les leaders moutonnant qui conduisaient l'opposition de dire « les gars voici l'occasion que nous attendions ; toi, tu fais ci, toi, tu t'occupes de ça, ensemble, nous arrivons à tels objectifs... » Le 05 Février 2005, c'est la chronique d'une occasion historique manquée, un rendez-vous auquel les Togolais n'ont pas été présents. Nous aspirions à liberté, épanouissement, plaisir de vivre sur la Terre de nos Aïeux. Au lieu de cela, ce sont « tripatouillement » de la constitution, vague de répression, morts inutiles qui ont présenté leur laid visage.

Eyadema est mort, du moins nous plaisons nous à le croire, mais le système qu'il a bâti et qui l'a porté ne l'est nullement. Les mêmes personnes, les mêmes intérêts, les mêmes turpitudes se sont regroupés autour de son fils pour continuer à dominer, piller, violenter le Togo.

05 Février 2005 ... 05 Février 2016, Sentinelle ne t'endors pas dans la nuit, la désespérance est longue, mais la lutte continue et elle ne s'achèvera que d'une seule manière, immuable et incontestable, la victoire totale et définitive du Noble Peuple du Togo.

Chris_kelly sp47

 Bannir l'ethnocentrisme et développer la liberté d'expression dans une parfaite et totale impartialité.

Qui l'aurait cru? Qui pouvait parler politique avant février 2005 sans baisser la voix même dans sa chambre?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 511 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Il était une fois, Eyadéma!

Il y a fort (Faure) à parier que chacun de nous se souvient, intimement de ce qu'il faisait, ce 05 Février 2005 aux alentours de 18h. Tout comme notre propre anniversaire, le 05 Février fait partie de ces dates qui marquent la vie de chaque Togolais. Le 05 Février c'est le jour où... Et je suis sûr que si on laissait à chacun le soin de compléter cette phrase, malgré le seul et même événement que nous connaissons tous, les versions seraient vraiment différentes, tant la portée de cette date a affecté sous différents aspects nos existences respectives.

.. Etienne Gnassingbé Eyadéma (???? - 2005), voilà sans doute le dernier mystère d'un homme dont toute la vie a été entourée de brumes ténébreuses, de mystères, de non-dits. Une chose est sûre (même celle-là ne l'est pas !) c'est qu'il est décédé, selon la version officielle, dans un avion dont la destination diverge selon les versions.

Inutile de vous refaire l'histoire, chacun la connaît. Ce sont les implications qui nous intéressent. En effet, en ce jour mémorable, ce sont 38 ans d'un certain système, d'une certaine manière de diriger le Togo qui s'achevaient. D'autres diront même 42 ans...

Eyadema c'est le RPT, une véritable machine à gagner et à conserver le pouvoir, par tous les moyens. Vu de l'opposition, cela en fait même presqu'envie. Eyadema c'est le boom des phosphates au coeur des années 70 et 80, les grands travaux, les infrastructures. Eyadema, ce sont les Quatre Accords de Lomé dans le cadre des ACP-CEE (puis UE), l'initiation de la CEDEAO, les grandes négociations internationales. Il y a beaucoup de choses à redire sur cet homme énigmatique mais il avait une vision grandiose pour notre « petit pays » . Il faut le lui reconnaître.

Malheureusement, l'homme n'étant pas parfait, le système Eyadema a écrasé pendant des décennies les velléités de liberté des Togolais. Les preuves sont nombreuses : l'échec patent de la Conférence Nationale dite Souveraine, les répressions violentes, les cadavres dans la lagune de Bè (que même les aveugles ont affirmé ne pas avoir vus !lol), le massacre de Fréau Jardin, les exactions à Kodjoviakopé, etc. C'est aussi une stratégie systématique de division de l'opposition, de corruption, de division du peuple togolais dans une opposition hypothétique nord-sud.
Faire le procès d'Eyadema, c'est aussi faire le procès de toute la classe politique togolaise, des hésitations coupables de l'opposition, du radicalisme de certains (la grève générale illimitée « non négociable » de 1992 en est un exemple frappant), de la duplicité d'autres, sans oublier ceux qui ont pris le parti de l'argent contre la cause du peuple togolais. C'est mettre en lumière le manque de vision politique, l'absence totale d'une véritable stratégie de conquête et de conservation du pouvoir de l'opposition togolaise qui est devenue à la longue une force de « podosition » au lieu d'être une force de « proposition » .

Le 05 Février 2005, le destin a ouvert une porte de sortie au peuple togolais, une chance à laquelle nulle ne pouvait croire une semaine plus tôt. Il est probable, que nous ayons collectivement tous été tellement surpris que personne n'a eu la lucidité parmi les leaders moutonnant qui conduisaient l'opposition de dire « les gars voici l'occasion que nous attendions ; toi, tu fais ci, toi, tu t'occupes de ça, ensemble, nous arrivons à tels objectifs... » Le 05 Février 2005, c'est la chronique d'une occasion historique manquée, un rendez-vous auquel les Togolais n'ont pas été présents. Nous aspirions à liberté, épanouissement, plaisir de vivre sur la Terre de nos Aïeux. Au lieu de cela, ce sont « tripatouillement » de la constitution, vague de répression, morts inutiles qui ont présenté leur laid visage.

Eyadema est mort, du moins nous plaisons nous à le croire, mais le système qu'il a bâti et qui l'a porté ne l'est nullement. Les mêmes personnes, les mêmes intérêts, les mêmes turpitudes se sont regroupés autour de son fils pour continuer à dominer, piller, violenter le Togo.

05 Février 2005 ... 05 Février 2016, Sentinelle ne t'endors pas dans la nuit, la désespérance est longue, mais la lutte continue et elle ne s'achèvera que d'une seule manière, immuable et incontestable, la victoire totale et définitive du Noble Peuple du Togo.

Chris_kelly sp47

 Bannir l'ethnocentrisme et développer la liberté d'expression dans une parfaite et totale impartialité.

Qui l'aurait cru? Qui pouvait parler politique avant février 2005 sans baisser la voix même dans sa chambre?

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 511 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire