Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Détournement d’un milliard FCFA à l’hôpital général de Yaoundé
11/12/2019 à 14h05 par Le Boy

 

Yaoundé ne dispose pas d’un service de radiothérapie alors que les Camerounais meurent de cancer tous les jours. Au Cameroun, l’hôpital général de Yaoundé a connu un détournement de fonds. Cette enveloppe débloquée depuis 2013 (7 ans déjà) devait permettre d’équiper le service de radiothérapie.

Manaouda Malachie, ministre de la  santé a décidé de présider une réunion sur le sujet demain mercredi 11 décembre. « Situation de la radiothérapie au Cameroun ». C’est sous ce thème que le ministre de la Santé publique place la réunion qu’il préside ce mercredi 11 décembre dans la salle de conférence de son département ministériel à Yaoundé.

Dans une note de service signée le 21 novembre dernier, Manaouda Malachie invite les responsables des trois formations sanitaires qui offrent les services de radiothérapie au Cameroun et quelques spécialistes triés sur le volet à prendre part à la rencontre qu’il tient, certainement en raison de l’importance du sujet et des enjeux, à présider « personnellement ». Il s’agit des Directeurs généraux des hôpitaux généraux de Douala, de Yaoundé, ainsi que du responsable de la Cameroon oncology de Bekoko (un centre privé situé dans la périphérie de Douala).

La convocation de cette réunion a fait des heureux à l’hôpital général de Yaoundé (HGY). Et pour cause, cette réunion se tient au moment où le service de radiothérapie de cette structure sanitaire créée au début des années 80 est dans le coma. Et le milliard débloqué par les pouvoirs publics depuis 2013 n’a pas pu sauver ce malade d’un genre particulier.

Toute chose que la hiérarchie trouve inacceptable. Une source interne au ministère de la Santé publique révèle que « la réunion de demain sera l’occasion pour le ministre de savoir exactement ce qui coince. On ne peut pas comprendre que l’Etat débloque l’argent pour acheter les appareils afin de sauver des vies et que plus de cinq ans après, Yaoundé ne dispose pas d’un service de radiothérapie alors que les Camerounais meurent de cancer tous les jours ».

Avec actucameroun.com

 

Détournement d’un milliard FCFA à l'hôpital général de Yaoundé

Abonnez toi Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Yaoundé ne dispose pas d’un service de radiothérapie alors que les Camerounais meurent de cancer tous les jours. Au Cameroun, l’hôpital général de Yaoundé a connu un détournement de fonds. Cette enveloppe débloquée depuis 2013 (7 ans déjà) devait permettre d’équiper le service de radiothérapie.

Manaouda Malachie, ministre de la  santé a décidé de présider une réunion sur le sujet demain mercredi 11 décembre. « Situation de la radiothérapie au Cameroun ». C’est sous ce thème que le ministre de la Santé publique place la réunion qu’il préside ce mercredi 11 décembre dans la salle de conférence de son département ministériel à Yaoundé.

Dans une note de service signée le 21 novembre dernier, Manaouda Malachie invite les responsables des trois formations sanitaires qui offrent les services de radiothérapie au Cameroun et quelques spécialistes triés sur le volet à prendre part à la rencontre qu’il tient, certainement en raison de l’importance du sujet et des enjeux, à présider « personnellement ». Il s’agit des Directeurs généraux des hôpitaux généraux de Douala, de Yaoundé, ainsi que du responsable de la Cameroon oncology de Bekoko (un centre privé situé dans la périphérie de Douala).

La convocation de cette réunion a fait des heureux à l’hôpital général de Yaoundé (HGY). Et pour cause, cette réunion se tient au moment où le service de radiothérapie de cette structure sanitaire créée au début des années 80 est dans le coma. Et le milliard débloqué par les pouvoirs publics depuis 2013 n’a pas pu sauver ce malade d’un genre particulier.

Toute chose que la hiérarchie trouve inacceptable. Une source interne au ministère de la Santé publique révèle que « la réunion de demain sera l’occasion pour le ministre de savoir exactement ce qui coince. On ne peut pas comprendre que l’Etat débloque l’argent pour acheter les appareils afin de sauver des vies et que plus de cinq ans après, Yaoundé ne dispose pas d’un service de radiothérapie alors que les Camerounais meurent de cancer tous les jours ».

Avec actucameroun.com

 

Détournement d’un milliard FCFA à l'hôpital général de Yaoundé

Abonnez toi Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire