« Davido ne m’a pas aidé après avoir promis de le faire » – Cynthia Morgan


Video player

La rappeuse et artiste de dancehall nigérian populaire Cynthia Morgan dit qu’elle savait que le geste de Davido pour l’aider en 2020 n’était pas réel.

Rappelons que Cynthia Morgan, qui est maintenant connue sous le nom de Madrina, était auparavant signée chez Jude Okoye’s Northside Entertainment à l’apogée de Psquare.

Mais le groupe s’est brouillé et s’est engagé dans une guerre des mots l’année dernière.

Au milieu de la confrontation, le populaire nigérian Davido avait demandé à Morgan de le contacter pour une collaboration musicale.

« Cynthia Morgan m’appelle. Dites à Cynthia que j’ai un hymne pour elle. Je vais enregistrer mon couplet maintenant », avait-il écrit sur Twitter.

Le geste de Davido avait suscité des éloges à l’époque, de nombreux Nigérians l’appréciant d’avoir proposé d’aider le chanteur afropop.

Mais lors d’un live instagram interactif, un fan avait demandé si elle avait finalement obtenu l’aide du crooner « OBO » après son tweet.

Dans sa réponse, Morgan a déclaré qu’elle sentait que le geste n’était pas authentique, mais a décidé de jouer le jeu pour que les gens ne la décrivent pas comme étant fière.

La chanteuse de « German Juice » a ajouté que son instinct s’était avéré juste car la « collaboration et l’aide prononcées » ne se sont jamais matérialisées.

« Omo tous ces niveaux na washhh. J’ai essayé de lui donner le bénéfice du doute, j’ai joué le jeu pour qu’ils ne parlent pas et que je sois aussi fière, mais à la fin j’avais raison ! J’espère que nous en avons terminé avec cette question particulière depuis 2020. Laissez-moi me reposer », a-t-elle écrit dans un mélange d’anglais et de pidgin.

L’année dernière, Morgan avait également affirmé que le crooner avait ignoré ses appels après son tweet. Davido aurait aussi ignoré ses messages sur WhatsApp.
[15:16, 29/11/2021] Assou afanglo: Comment une femme d’affaires à destination de l’Arabie saoudite a « déféquer » 80 pastilles de cocaïne

Mme Adisa Afusat Olayinka, une femme d’affaires se rendant à Djeddah, en Arabie saoudite pour la Omra (Petit Hajj), a été arrêtée par des agents de la NDLEA à l’aéroport international Nnamdi Azikiwe, NAIA, Abuja pour avoir ingéré 80 pastilles de cocaïne.

Un communiqué publié par le porte-parole de la NDLEA, Babafemi Femi, indique que Mme Adisa Afusat Olayinka, 46 ans, qui vit à Ibafo, dans l’État d’Ogun, est originaire d’Ilorin, dans la zone de gouvernement local d’Ilorin Est de l’État de Kwara. Elle a été arrêtée dans la zone de contrôle d’embarquement de l’aéroport lors d’une autorisation de sortie du vol 1418 de Qatar Airways. Elle a ensuite été placée en garde à vue où elle a excrété 80 pastilles de drogue illicite entre mercredi et samedi 27 novembre.

« Elle a affirmé lors des entretiens qu’elle avait économisé 2,5 millions de nairas sur une période d’un an pour acheter les drogues en morceaux à six personnes différentes à Akala, dans la région de Mushin à Lagos. La suspecte a en outre déclaré qu’elle faisait du commerce de vêtements mais qu’elle avait dû emprunter 1 million de nairas à trois personnes pour compenser l’argent utilisé pour acheter les drogués, ajoutant qu’elle avait dépensé 1 million de nairas supplémentaires pour renouveler son passeport, son visa et acheter des billets d’avion de retour.

Elle a dit qu’elle avait été encouragée à faire le trafic de drogue par une femme qu’elle avait rencontrée lors de son dernier voyage à la Omra en Arabie saoudite en 2019. Elle a ajouté qu’elle avait besoin de lever 7 millions de nairas pour le traitement de fécondation in vitro (FIV) en raison de la pression exercée par les gens parce qu’elle était mariée pendant 28 ans sans enfant en raison de problèmes de fertilité », a déclaré Babafemi.

Tout en félicitant les officiers et les hommes des commandements de la NAIA et de la MMIA pour leur vigilance et leur ténacité, le président/directeur général de la NDLEA, le brigadier, le général Mohamed Buba Marwa les a exhortés à toujours avoir une longueur d’avance sur les cartels de la drogue.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire