Covid-19 : Le « passeport vert » de l’Europe préoccupe l’Union Africaine


Video player

Afin de contrôler la circulation des personnes en pleine pandémie de Covid-19, l’UE a adopté un passe sanitaire, « passeport vert ». Ce laissez-passer exclut de fait certains pays qui ont opté pour d’autres sérums en dehors du Pfizer / BioNTech, Moderna, AstraZeneca / Oxford et Janssen. Ce qui inquiète l’Union Africaine.

L’Union africaine s’inquiète des inégalités créées par « passeport vert » adopté par l’Union européenne (UE). L’institution l’a annoncé dans un communiqué publié par les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC). L’organisation proteste contre les critères de sélection des vaccins jugés valables par ce certificat vert européen.

Lire aussi : L’Union Africaine signe un accord avec Huawei

Selon l’UA, le fait que ce laissez-passer sanitaire ne s’applique qu’aux vaccins ayant reçu une autorisation de mise sur le marché à l’échelle européenne, exclut de facto plusieurs citoyens de pays africains qui ont opté pour des vaccins différents.

 » Ainsi, alors que le vaccin AstraZeneca (ChAdOx1_nCoV-19) produit et autorisé en Europe (Vaxzervria) est inclus, la même version du vaccin (Covishield) produite sous licence par le Serum Institute of India (SII), est exclue. En vertu de cette réglementation, les personnes qui ont reçu le Covishield, même si elles sont en mesure de prouver qu’elles ont été vaccinées, continueraient à être soumises à des restrictions de santé publique, y compris des limitations de mouvement et des exigences, test, avec des implications administratives et financières considérables  » indique le communiqué de presse.

Lire aussi : Kemi Seba : « Je dirigerai l’Union Africaine tôt ou tard »

Le vaccin Covishield est l’une des versions d’AstraZeneca produites en Inde. C’est l’un des principaux vaccins à alimenter l’initiative Covax visant à aider les pays pauvres à rattraper les retards dans leurs campagnes vaccinales. Ainsi, l’exclusion de ce sérum de la liste approuvée par l’UE dans le cadre de son passeport sanitaire pourrait rendre plusieurs citoyens africains inéligibles à l’entrée en Europe.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire