A la une Actu-People Cultures

COVER, REMIX, SAMPLES : DE QUOI S’AGIT-IL REELLEMENT ?

COVER-REMIX-SAMPLES1
Written by La redaction

Aujourd’hui il nous est beaucoup plus difficile parfois de catégoriser un son, surtout dans le milieu des musiques urbaines où le nombre de productions musicales n’ont fait que s’accroître au cours de ces dernières années.  Ceci dû surement à l’ère numérique qui a connue l’arrivée des boîtes à rythme virtuelles, des samplers et autres. Qu’en est-il réellement lorsqu’un artiste lance une chanson qu’il qualifie de cover, de remix ou de sample ? Nous avons remarqué dans le milieu du rap surtout une utilisation abusive de ces différents termes. Certains remixes se retrouvent à être appelé des covers, certaines samples n’en sont pas réellement etc… Au milieu de ce capharnaüm, nous revenons en revue sur la signification réelle de ces termes et donnerons des exemples précis afin qu’une meilleure compréhension soit utile à tous.

On parle de sample lorsqu’on récupère un extrait d’une chanson déjà existante que l’on utilise afin d’en composer une nouvelle. Un sample peut donc être soit une gimmick, une mélodie, ou un extrait de voix qui a particulièrement retenu l’attention de l’artiste ou du compositeur sur le morceau existant. Il peut être considéré comme un accessoire servant à agrémenter ou apporter une couleur particulière. A titre d’exemple on peut citer le morceau ‘’Tout c’que j’ai’’ du rappeur Sénégalais Nix qui emprunte un sample du morceau Juicy de B.I.G (If u don’t know, now u know).

Contrairement au sample, le cover ou reprise en Français consiste à reprendre un morceau déjà existant en le composant et en l’interprétant intégralement de la même façon.  On remarque en effet une confusion à ce niveau entre le terme de cover en particulier et celui de remix. Même les artistes ne savent en général pas catégoriser leurs morceaux, d’où certains se retrouvent à confondre, cover et remix. On peut considérer le cover comme juste une performance d’un morceau quelconque que l’on a apprécié dont on garde  les mêmes mélodies et gimmick, en restant dans le même feeling ou esprit que l’artiste lui-même tout en y ajoutant sa touche personnelle.  Un exemple de cover dans le rap Africain c’est lorsque le rappeur Ghanéen Sarkodie se lâche sur ‘’Put your hands where my eyes could see’’ de la superstar du rap US Busta Rhymes ou lorsque Chris Carter de la Côte d’Ivoire se lâche sur ‘’Et p8 Koi’’ du camerounais Jovi. 

Quant au remix, il s’agit également d’une reprise intégrale d’un morceau déjà existant mais à la seule différence que le nouveau morceau peut avoir une structure totalement différente de l’original.  Le remix laisse donc libre cours à l’artiste de transformer le nouveau morceau à sa sauce et à sa convenance. L’artiste peut même y ajouter de nouveaux effets de voix ou des samples  etc…

On peut citer comme exemple le remix du morceau Finish Line du ghanéen Dee Money feat Paedae, Ice Prince, Reminisce, J. Town et M.anifest.

Ainsi  on remarque donc une différence notable entre ces trois différents termes que sont  cover, sample et remix. On les utilise généralement à tort dans le milieu hip-hop surtout où nous remarquons que les artistes sont très mal informés. Un cover ne peut donc être un remix dans le sens où le cover garde dans son aspect général, l’air de la chanson existante tandis que le remix peut se permettre d’être une nouvelle expérimentation pour l’artiste. Il convient vraiment de savoir faire la différence entre ces termes, pour une meilleure catégorisation des différents morceaux.

Lâchez commentaire sur Doingbuzz

Commentaires

---

Sponsorisé: Pour tous vos projets web 3Vision-Group: Site web l Application web l Logiciel, Référencement l Hébergement Web l Communication digital etc.. cliquez sur l'image ci dessous pour plus de détails .

3Vision-group

A propos du rédacteur

La redaction

Premiers sur l'exclusivité et tout ce qui est sujet brûlant Culture · Cinéma . Interviews · Musique · Clips · Paroles · Emploi . People . Téléchargement etc..
Le web étant devenu un facteur incontournable dans la promotion d'un artiste et de ses oeuvres, s'incarne en projecteur sur la musique africaine en particulier et la culture africaine en général. Un projecteur qui extrapole sa lumière sur les actualités sportives et diverses pour plus de complexité. Une équipe homogène et dynamique assure le buzz comme nom l'indique. , l'exclu et le buzz sont ici!* Email: !

Laissez un commentaire sur doingbuzz