Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
Condamné à vie pour avoir volé 50,75 dollars, il recouvre la liberté
31/08/2019 à 23h12 par La redaction

Un homme de 58 ans de l’Alabama, qui a purgé 36 ans de prison en vertu de la loi sur la récidive pour avoir volé 50,75 $ dans une boulangerie, sera finalement libéré après avoir été condamné de nouveau.

Alvin Kennard, 58 ans, avait été condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle en 1983 pour vol au premier degré.

Mercredi, le département correctionnel de l’Alabama a reçu l’ordre de libérer M. Kennard après plus de trois décennies derrière les barreaux.

Sa punition sévère pour vol en 1983 s’inscrivait dans le cadre de l’ancienne « loi des trois coups » de l’Alabama, également connue sous le nom de Loi sur les récidivistes habituels. Celle-ci prévoyait à l’époque qu’une personne déjà condamné trois fois, était, en cas de quatrième infraction, envoyée en prison à perpétuité.

Au moment de sa condamnation, le quinquagénaire avait déjà été accusé de cambriolage, de vol et de recel de biens volés.

S’il avait été condamné aujourd’hui pour le même crime, Kennard aurait écopé d’un minimum de 10 ans et d’un maximum de prison à vie avec possibilité de libération conditionnelle.

« Je suis désolé pour ce que j’ai fait… J’étais coupable. J’assume la responsabilité de ce que j’ai fait dans le passé. Je veux avoir l’occasion de bien faire les choses », a déclaré M. Kennard cité par WBRC.

M. Kennard, qui a passé une grande partie de sa vie d’adulte au centre correctionnel William E. Donaldson de Bessemer, prévoit maintenant vivre avec sa famille et travailler dans la menuiserie.

Sa nouvelle peine a été prononcée après que l’Alabama a modifié ses lignes directrices sur détermination de la peine en 2013 en raison de la surpopulation dans les prisons de l’État.

La nouvelle Commission de détermination de la peine de l’Alabama a été conçue pour donner plus de discrétion aux juges dans des affaires comme celle de M. Kennard.

Crédit photo : dailymail

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 41 131 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Un homme de 58 ans de l’Alabama, qui a purgé 36 ans de prison en vertu de la loi sur la récidive pour avoir volé 50,75 $ dans une boulangerie, sera finalement libéré après avoir été condamné de nouveau.

Alvin Kennard, 58 ans, avait été condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle en 1983 pour vol au premier degré.

Mercredi, le département correctionnel de l’Alabama a reçu l’ordre de libérer M. Kennard après plus de trois décennies derrière les barreaux.

Sa punition sévère pour vol en 1983 s’inscrivait dans le cadre de l’ancienne « loi des trois coups » de l’Alabama, également connue sous le nom de Loi sur les récidivistes habituels. Celle-ci prévoyait à l’époque qu’une personne déjà condamné trois fois, était, en cas de quatrième infraction, envoyée en prison à perpétuité.

Au moment de sa condamnation, le quinquagénaire avait déjà été accusé de cambriolage, de vol et de recel de biens volés.

S’il avait été condamné aujourd’hui pour le même crime, Kennard aurait écopé d’un minimum de 10 ans et d’un maximum de prison à vie avec possibilité de libération conditionnelle.

« Je suis désolé pour ce que j’ai fait… J’étais coupable. J’assume la responsabilité de ce que j’ai fait dans le passé. Je veux avoir l’occasion de bien faire les choses », a déclaré M. Kennard cité par WBRC.

M. Kennard, qui a passé une grande partie de sa vie d’adulte au centre correctionnel William E. Donaldson de Bessemer, prévoit maintenant vivre avec sa famille et travailler dans la menuiserie.

Sa nouvelle peine a été prononcée après que l’Alabama a modifié ses lignes directrices sur détermination de la peine en 2013 en raison de la surpopulation dans les prisons de l’État.

La nouvelle Commission de détermination de la peine de l’Alabama a été conçue pour donner plus de discrétion aux juges dans des affaires comme celle de M. Kennard.

Crédit photo : dailymail

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 41 131 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire