Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Burkina Faso : il risque 30 ans de prison pour avoir enceinté sa fille de 14 ans
14/08/2020 à 15h55 par Aimé AMSON

Au Burkina Faso, un père a enceinté sa propre fille de 14 ans puis l’a chassée de la maison familiale. Un comportement que les autorités n’ont pas apprécié. Le monsieur est interpellé par le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou, monsieur Harouna Yoda.

Lire aussi : Simone Gbagbo reçoit une menace de la part des femmes du Rhdp

Selon les informations relayées par KOACI, « cette fillette de 14 ans, de nationalité burkinabè, abusée par son propre père, avait ensuite été répudiée par sa famille pour les faits d’inceste, et recueillie dans un Centre d’accueil pour jeunes filles en détresse à Ouagadougou depuis sa grossesse jusqu’à son accouchement ».

Pour des raisons traditionnelles, les oncles de la jeune fille craignant la malédiction familiale selon leurs coutumes, étaient à la recherche de solutions pour se débarrasser de l’enfant incestueux par le biais de l’adoption auprès des services sociaux ou le Centre d’Accueil, précise KOACI.

Au début des faits, la justice n’était pas informée des faits selon le procureur Harouna Yoda. « Fort heureusement, le père de l’enfant qui avait fui son domicile a été interpellé dans la matinée du lundi 10 août 2020 par la police. Le présumé auteur des faits a été déféré à notre Parquet le Mercredi 12 août 2020 et des poursuites judiciaires ont été immédiatement engagées contre lui », a assuré le procureur.

Lire aussi : Voici le pasteur nigérian qui kidnappe des gens pour récolter des fonds

« Des dispositions ont été prises pour mettre en sécurité l’enfant né de l’inceste’’, a-t-il poursuivi, avant de regretter le fait que  « les cas d’inceste et de violences sexuelles à l’égard des enfants sont parfois gérés à l’insu des autorités judiciaires ou administratives avec des conséquences parfois irréversibles pour les victimes ».

« Nous encourageons la population à dénoncer les cas de violences faites aux enfants dans les services de Police, de Gendarmerie, à l’Action sociale ou directement au Parquet’ », a lancé le procureur Harouna Yoda, selon qui les autorités compétentes ‘’ne sauraient tolérer les violences faites aux enfants sous quelques formes ou mobiles que ce soient », rapporte KOACI.

L’inceste et le viol sur mineurs sont des infractions punies de peines allant d’un à 30 ans d’emprisonnement et d’une amende de 600.000 FCFA à dix millions FCFA.

Lire aussi : "Hommage" à DJ Arafat : Un Burkinabé se suicide

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 659 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Alassane Ouattara : "Il est temps que Laurent Gbagbo revienne en Côte d'Ivoire"

28/10/2020

Alassane Ouattara...

Le président ivoirien Alassane Ouattara a accordé...
Côte d'Ivoire : Un article discriminatoire de France 24 vivement critiqué

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Ce mardi 27 octobre 2020 le media...
Franc CFA : Kako Nubukpo recadre sérieusement Nathalie Goulet

28/10/2020

Franc CFA...

Le franc CFA est la monnaie héritée...
Kim Kardashian affole la toile avec ses nouvelles photos en bikini 

28/10/2020

Kim Kardashian...

A l'occasion de son anniversaire de naissance...
Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat parle de son prochain mariage

28/10/2020

Carmen Sama,...

Veuve depuis le 12 août  2019, Carmen...
Burkina Faso : Le père du président Roch Kaboré est mort

28/10/2020

Burkina Faso...

Le Burkina Faso en deuil. Le Président...
Alassane Ouattara sur RFI : « je ne peux pas changer la date du scrutin présidentiel »

28/10/2020

Alassane Ouattara...

  Le président ivoirien Alassane Ouattara a remis les pendules...
Guinée : les observateurs de la CEDEAO n'ont pas partagé de grosses sommes

28/10/2020

Guinée :...

Une information circule depuis quelques jours et...
Avant la Présidentielle du 31 octobre/ Gnamien Konan demande pardon à Alassane Ouattara

28/10/2020

Avant la...

Gnamien Konan, en “ex-humble collaborateur” du président...
Réduction des bureaux de vote : la CEI contredit officiellement Ouattara

28/10/2020

Réduction des...

Le Président de la Commission électorale indépendante...
Guinée: nouvelle bataille pour la levée du siège chez Cellou…

28/10/2020

Guinée: nouvelle...

Deux ministères  viennent d'être assignés en justice...
Côte d'Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Crise pré-électorale/ Côte d'Ivoire : scène de...
Présidentielle 2020 / Le secteur privé s’engage au côté du candidat Ouattara

28/10/2020

Présidentielle 2020...

Sous la férule de l’initiative citoyenne du...
UN Togo récompense les lauréats de son concours

27/10/2020

UN Togo...

Ce lundi 26 octobre 2020, le concours...
L'Excès se prononce enfin sur l'affaire de sa s3xtape transs3xuelle

27/10/2020

L’Excès se...

Près de 24 heures après que le...
Côte d’ivoire : Affaire L’Excès, et si le Pape avait raison ?

27/10/2020

Côte d’ivoire :...

Le Pape a parlé. Vive le Pape....
 L'Université de Lomé honore Denise Mensah, bachelière à 51 ans

27/10/2020

 L’Université de...

Du haut de ses 51 ans, Denise...
Côte d’Ivoire : la paroisse NDA de Koumassi, cambriolée

27/10/2020

Côte d’Ivoire :...

La paroisse Notre Dame de l’Assomption promodo...
Affi N'Guessan réclame une enquête internationale "sur les crimes d'Alassane Ouattara"

27/10/2020

Affi N’Guessan...

  Le duel entre l'opposition ivoirienne et...
Guinée : échec de l'appel à manifester contre le président réélu

27/10/2020

Guinée :...

Des guinéens apeurés, cloîtrés chez eux au...

Au Burkina Faso, un père a enceinté sa propre fille de 14 ans puis l’a chassée de la maison familiale. Un comportement que les autorités n’ont pas apprécié. Le monsieur est interpellé par le procureur du Faso près le tribunal de grande instance de Ouagadougou, monsieur Harouna Yoda.

Lire aussi : Simone Gbagbo reçoit une menace de la part des femmes du Rhdp

Selon les informations relayées par KOACI, « cette fillette de 14 ans, de nationalité burkinabè, abusée par son propre père, avait ensuite été répudiée par sa famille pour les faits d’inceste, et recueillie dans un Centre d’accueil pour jeunes filles en détresse à Ouagadougou depuis sa grossesse jusqu’à son accouchement ».

Pour des raisons traditionnelles, les oncles de la jeune fille craignant la malédiction familiale selon leurs coutumes, étaient à la recherche de solutions pour se débarrasser de l’enfant incestueux par le biais de l’adoption auprès des services sociaux ou le Centre d’Accueil, précise KOACI.

Au début des faits, la justice n’était pas informée des faits selon le procureur Harouna Yoda. « Fort heureusement, le père de l’enfant qui avait fui son domicile a été interpellé dans la matinée du lundi 10 août 2020 par la police. Le présumé auteur des faits a été déféré à notre Parquet le Mercredi 12 août 2020 et des poursuites judiciaires ont été immédiatement engagées contre lui », a assuré le procureur.

Lire aussi : Voici le pasteur nigérian qui kidnappe des gens pour récolter des fonds

« Des dispositions ont été prises pour mettre en sécurité l’enfant né de l’inceste’’, a-t-il poursuivi, avant de regretter le fait que  « les cas d’inceste et de violences sexuelles à l’égard des enfants sont parfois gérés à l’insu des autorités judiciaires ou administratives avec des conséquences parfois irréversibles pour les victimes ».

« Nous encourageons la population à dénoncer les cas de violences faites aux enfants dans les services de Police, de Gendarmerie, à l’Action sociale ou directement au Parquet’ », a lancé le procureur Harouna Yoda, selon qui les autorités compétentes ‘’ne sauraient tolérer les violences faites aux enfants sous quelques formes ou mobiles que ce soient », rapporte KOACI.

L’inceste et le viol sur mineurs sont des infractions punies de peines allant d’un à 30 ans d’emprisonnement et d’une amende de 600.000 FCFA à dix millions FCFA.

Lire aussi : "Hommage" à DJ Arafat : Un Burkinabé se suicide

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 659 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire