Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Bédié et Guikahué menacés par le Coronavirus (?): Adjoumani prévient
20/03/2020 à 12h18 par La redaction

La vitesse de propagation fulgurante de la maladie à Coronavirus inquiète le gouvernement ivoirien qui a pris des mesures pour contrecarrer la pandémie en Côte d’Ivoire. Même si, dans les faits, il y a des choses à redire, le Ministre Adjoumani Kobenan Kouassi en appelle à la solidarité de tous. Dans la déclaration ci-dessous, le porte-parole principal du RHDP (parti au pouvoir) dénonce la propension du PDCI et de ses principaux responsables à politiser la lutte contre le Coronavirus.

« Arrêtons de mêler la politique à la pandémie de Coronavirus » (Adjoumani)

La pandémie du Coronavirus fait des ravages partout dans le monde. Elle n’épargne aucun pays, la planète entière tremble, tout est à l’arrêt. Les plus importantes places boursières sont dans la tourmente, l’économie mondiale est totalement grippée. C’est dans ce contexte généralisé que la Côte d’Ivoire s’est imposée des mesures inédites pour d’abord prévenir et ensuite contrer la propagation de l’épidémie.

Je voudrais au passage féliciter SEM Alassane Ouattara, Président de la République et le Conseil National de Sécurité, pour l’adoption de ces mesures, très contraignantes certes, mais courageuses et responsables. Nous demandons à tous nos compatriotes de comprendre l’urgence de la situation et de se conformer strictement auxdites mesures.

Face à cette menace mondiale qui met en péril notre existence en tant que Nation et qui devrait nous inviter à un véritable sursaut national, force est de constater avec beaucoup de regrets, le comportement et le discours totalement abject et désorienté d’une partie de la classe politique nationale qui voit dans cette crise sanitaire une opportunité royale, pour porter le coup de grâce au Gouvernement. La Chine, les Etats-Unis, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume Uni, la France, la Belgique, le Japon, la Corée du Sud, le Portugal, l’Espagne, etc., toutes les grandes nations du monde sont frappées par cette pandémie.

En dépit des moyens colossaux déployés pour stopper la propagation de la maladie, les nouvelles qui nous parviennent n’invitent malheureusement pas encore à l’optimisme. Dans tous ces pays, il existe des partis d’opposition. Mais ces derniers ont compris que l’on ne se bat pas au chevet d’une mère malade. Sauf en Côte d’Ivoire où nos opposants ont choisi ce moment d’angoisse généralisée, pour porter les critiques les plus vives contre le Gouvernement, pousser leurs militants dans les rues ou conditionner des groupes de jeunes pour aller commettre des actes de vandalisme dans les centres d’enrôlement.

“Le Coronavirus est une maladie qui n’épargne personne”
C’est comme si cette opposition voudrait profiter de l’occasion pour créer la chienlit et susciter une confusion généralisée. Ainsi, sur les terres du Président du PDCI, à Daoukro, plusieurs dizaines jeunes bravant les mesures du CNS ont manifesté bruyamment. Pour le Président Bédié, cela est tout à fait normal. A Gagnoa, des individus ont vandalisé les centres d’enrôlement.

Là aussi, M. Guikahué, le Secrétaire exécutif du PDCI est fier de voir ces jeunes exécuter son mot d’ordre qui est contraire aux recommandations du CNS. Des politiciens sans foi ni loi ont même tenté de faire croire qu’à Tiébissou et à Bouaflé, des jeunes auraient pris la rue. Une telle façon de faire est de nature à faire croire qu’il y a péril en la demeure et d’inciter d’autres localités du pays à suivre le mauvais exemple. Même le patron du PDCI-RDA s’est livré à une attaque en règle contre le pouvoir avant d’inviter ses militants au respect des mesures arrêtées par les autorités sanitaires sans le moindre mot d’encouragement à l’endroit du Gouvernement.

En outre, sans avoir pris la peine de lire en profondeur le communiqué du Conseil National de Sécurité pour se rendre compte que la mesure concernant les rassemblements devrait courir à partir du 18 mars à minuit, le Président du PDCI-Daoukro s’est empressé d’accuser à tort le Gouvernement d’avoir « autorisé la tenue de la réunion du Congrès du Parlement Ivoirien, le mardi 17 mars 2020, à Yamoussoukro, pour légiférer sur la Constitution Ivoirienne, regroupant ainsi plus de 500 personnes à la Fondation Félix Houphouët-Boigny ».

Comment le Président Bédié peut-il subitement oublier que 48 heures avant, alors même que le pays avait déjà enregistré ses premiers cas de contamination, que son parti avait organisé avec ses alliés, un meeting qui a mobilisé plus d’un millier de personnes ? Que le Président Bédié et son Secrétaire exécutif Guikahué sachent que le Coronavirus est une maladie qui n’épargne personne. Elle ne fait pas de quartier au sein de la population.

“Les personnes du troisième âge sont les plus vulnérables”
Les personnes du troisième âge sont les plus vulnérables. Il faut donc que les uns et les autres se ressaisissent. Car, vouloir créer une insurrection ou mettre à mal la sureté nationale dans un tel contexte de crise sanitaire signifie que l’on place ses intérêts partisans et égoïstes au-dessus de l’intérêt supérieur de la Nation, lequel exige une attitude courtoise et un discours républicain et patriotique en pareille circonstance. Aux Etats-Unis, le parti Démocrate a dû suspendre les élections dans certains Etats dans le processus de désignation de son champion aux élections de novembre à cause du Coronavirus.

En France, même l’extrême droite observe une trêve politique pour permettre à toute la France de se mobiliser contre la pandémie. Je voudrais rappeler que la volonté du Président de la République, SEM Alassane Ouattara est de tout mettre en œuvre pour circonscrire la menace et bouter hors d’état de nuire cette maladie. Tous les moyens ont été déployés par le Président de la République et son Gouvernement pour nous sortir de cette mauvaise passe. Pourvu seulement que nous soyons disciplinés. Arrêtons donc de mêler la politique à la pandémie du Coronavirus qui n’épargne personne.

La préoccupation aujourd’hui des Ivoiriens, c’est comment faire pour se prémunir de cette maladie et non assister à des polémiques du fait de déclarations tapageuses de nature à les détourner de l’essentiel. Ceux ou celles qui pensent que c’est le moment de se faire voir et de donner libre court à leurs fantasmes, ceux-là se trompent de combat. Les Ivoiriens n’en ont cure. C’est pourquoi, pour tout dire, nous invitons tous nos compatriotes à demeurer mobilisés et solidaires aux côtés du Président de la République et du Gouvernement, pour relever le défi de cette crise sanitaire, en nous conformant aux consignes qui ont été données. Que Dieu protège et bénisse notre pays !

LE MINISTRE KOBENAN KOUASSI ADJOUMANI PORTE-PAROLE PRINCIPAL DU RHDP

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

La vitesse de propagation fulgurante de la maladie à Coronavirus inquiète le gouvernement ivoirien qui a pris des mesures pour contrecarrer la pandémie en Côte d’Ivoire. Même si, dans les faits, il y a des choses à redire, le Ministre Adjoumani Kobenan Kouassi en appelle à la solidarité de tous. Dans la déclaration ci-dessous, le porte-parole principal du RHDP (parti au pouvoir) dénonce la propension du PDCI et de ses principaux responsables à politiser la lutte contre le Coronavirus.

« Arrêtons de mêler la politique à la pandémie de Coronavirus » (Adjoumani)

La pandémie du Coronavirus fait des ravages partout dans le monde. Elle n’épargne aucun pays, la planète entière tremble, tout est à l’arrêt. Les plus importantes places boursières sont dans la tourmente, l’économie mondiale est totalement grippée. C’est dans ce contexte généralisé que la Côte d’Ivoire s’est imposée des mesures inédites pour d’abord prévenir et ensuite contrer la propagation de l’épidémie.

Je voudrais au passage féliciter SEM Alassane Ouattara, Président de la République et le Conseil National de Sécurité, pour l’adoption de ces mesures, très contraignantes certes, mais courageuses et responsables. Nous demandons à tous nos compatriotes de comprendre l’urgence de la situation et de se conformer strictement auxdites mesures.

Face à cette menace mondiale qui met en péril notre existence en tant que Nation et qui devrait nous inviter à un véritable sursaut national, force est de constater avec beaucoup de regrets, le comportement et le discours totalement abject et désorienté d’une partie de la classe politique nationale qui voit dans cette crise sanitaire une opportunité royale, pour porter le coup de grâce au Gouvernement. La Chine, les Etats-Unis, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume Uni, la France, la Belgique, le Japon, la Corée du Sud, le Portugal, l’Espagne, etc., toutes les grandes nations du monde sont frappées par cette pandémie.

En dépit des moyens colossaux déployés pour stopper la propagation de la maladie, les nouvelles qui nous parviennent n’invitent malheureusement pas encore à l’optimisme. Dans tous ces pays, il existe des partis d’opposition. Mais ces derniers ont compris que l’on ne se bat pas au chevet d’une mère malade. Sauf en Côte d’Ivoire où nos opposants ont choisi ce moment d’angoisse généralisée, pour porter les critiques les plus vives contre le Gouvernement, pousser leurs militants dans les rues ou conditionner des groupes de jeunes pour aller commettre des actes de vandalisme dans les centres d’enrôlement.

“Le Coronavirus est une maladie qui n’épargne personne”
C’est comme si cette opposition voudrait profiter de l’occasion pour créer la chienlit et susciter une confusion généralisée. Ainsi, sur les terres du Président du PDCI, à Daoukro, plusieurs dizaines jeunes bravant les mesures du CNS ont manifesté bruyamment. Pour le Président Bédié, cela est tout à fait normal. A Gagnoa, des individus ont vandalisé les centres d’enrôlement.

Là aussi, M. Guikahué, le Secrétaire exécutif du PDCI est fier de voir ces jeunes exécuter son mot d’ordre qui est contraire aux recommandations du CNS. Des politiciens sans foi ni loi ont même tenté de faire croire qu’à Tiébissou et à Bouaflé, des jeunes auraient pris la rue. Une telle façon de faire est de nature à faire croire qu’il y a péril en la demeure et d’inciter d’autres localités du pays à suivre le mauvais exemple. Même le patron du PDCI-RDA s’est livré à une attaque en règle contre le pouvoir avant d’inviter ses militants au respect des mesures arrêtées par les autorités sanitaires sans le moindre mot d’encouragement à l’endroit du Gouvernement.

En outre, sans avoir pris la peine de lire en profondeur le communiqué du Conseil National de Sécurité pour se rendre compte que la mesure concernant les rassemblements devrait courir à partir du 18 mars à minuit, le Président du PDCI-Daoukro s’est empressé d’accuser à tort le Gouvernement d’avoir « autorisé la tenue de la réunion du Congrès du Parlement Ivoirien, le mardi 17 mars 2020, à Yamoussoukro, pour légiférer sur la Constitution Ivoirienne, regroupant ainsi plus de 500 personnes à la Fondation Félix Houphouët-Boigny ».

Comment le Président Bédié peut-il subitement oublier que 48 heures avant, alors même que le pays avait déjà enregistré ses premiers cas de contamination, que son parti avait organisé avec ses alliés, un meeting qui a mobilisé plus d’un millier de personnes ? Que le Président Bédié et son Secrétaire exécutif Guikahué sachent que le Coronavirus est une maladie qui n’épargne personne. Elle ne fait pas de quartier au sein de la population.

“Les personnes du troisième âge sont les plus vulnérables”
Les personnes du troisième âge sont les plus vulnérables. Il faut donc que les uns et les autres se ressaisissent. Car, vouloir créer une insurrection ou mettre à mal la sureté nationale dans un tel contexte de crise sanitaire signifie que l’on place ses intérêts partisans et égoïstes au-dessus de l’intérêt supérieur de la Nation, lequel exige une attitude courtoise et un discours républicain et patriotique en pareille circonstance. Aux Etats-Unis, le parti Démocrate a dû suspendre les élections dans certains Etats dans le processus de désignation de son champion aux élections de novembre à cause du Coronavirus.

En France, même l’extrême droite observe une trêve politique pour permettre à toute la France de se mobiliser contre la pandémie. Je voudrais rappeler que la volonté du Président de la République, SEM Alassane Ouattara est de tout mettre en œuvre pour circonscrire la menace et bouter hors d’état de nuire cette maladie. Tous les moyens ont été déployés par le Président de la République et son Gouvernement pour nous sortir de cette mauvaise passe. Pourvu seulement que nous soyons disciplinés. Arrêtons donc de mêler la politique à la pandémie du Coronavirus qui n’épargne personne.

La préoccupation aujourd’hui des Ivoiriens, c’est comment faire pour se prémunir de cette maladie et non assister à des polémiques du fait de déclarations tapageuses de nature à les détourner de l’essentiel. Ceux ou celles qui pensent que c’est le moment de se faire voir et de donner libre court à leurs fantasmes, ceux-là se trompent de combat. Les Ivoiriens n’en ont cure. C’est pourquoi, pour tout dire, nous invitons tous nos compatriotes à demeurer mobilisés et solidaires aux côtés du Président de la République et du Gouvernement, pour relever le défi de cette crise sanitaire, en nous conformant aux consignes qui ont été données. Que Dieu protège et bénisse notre pays !

LE MINISTRE KOBENAN KOUASSI ADJOUMANI PORTE-PAROLE PRINCIPAL DU RHDP

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire