Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Après ses dérapages, le rappeur Koba LaD poste une vidéo pour dénoncer l’homophobie
20/05/2020 à 11h00 par La redaction

Après avoir publié un premier démenti en réponse à ceux qui l’accusent d’homophobie, le rappeur Koba LaD a publié, mardi 19 mai, sur Instagram, une vidéo dans laquelle il s’explique point par point.

Koba LaD, âgé de 19 ans, avait relayé en début d’année, sur Snapchat, la photo d’un article de presse sur un père qui avait tué son fils car ce dernier était gay. Le story portait la mention «bien joué».

Le rappeur avait été déprogrammé de plusieurs festivals dont le Main Square Festival à Arras, le Garorock à Marmande, le Dour Festival en Belgique, et le VYV Festival à Dijon. Le festival We Love Green, qui devait avoir lieu à Paris début juin, avait également déprogrammé le rappeur.

Filmée comme une interview, la vidéo d’une minute postée sur son compte Instagram s’organise autour de trois questions/réponses, dans lesquelles le rappeur se justifie.

A la question : «Qu’est-ce que tu dirais à des parents qui viennent de mettre à la porte leur enfant parce qu’il est homo ?», le rappeur répond«Je leur dirais qu’ils n’ont pas le droit de faire ça, il faut les protéger, et ça c’est le rôle des parents. Et pour ceux qui font ça heureusement qu’il y a des assocations d’ailleurs qui les aident pour se trouver un abri, un toit, se loger…»

Instagram

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité d'Instagram.
En savoir plus

Charger la publication

C’est comme la capture, je voulais la partager pour montrer que c’est une dinguerie de tuer son fils parce qu’il était gay. Mais en vrai, j’ai rien à voir avec l’homophobie. Je suis pas du tout homophobe. J’ai pas fait attention aux commentaires, et elle est là mon erreur», ajoute-t-il.

Le chanteur précise que c’est pour cela qu’il est important de toujours faire attention avant de partager quelque chose sur Internet, «parce qu’il peut y avoir de grosses retombées pour ceux qui sont victimes d’ homophobie, et c’est pas bon».

«Pas de ça dans mes fans»

A la deuxième question : «Que dirais-tu à une personne qui vient d’insulter une autre personne parce qu’elle est homo ?», le rappeur répond : «Je lui dirais t’as pas le droit de le faire, tu peux pas insulter une personne parce qu’elle est gay. Chacun est comme il est et il ne faut pas faire attention aux différences».

Enfin, à la troisième question : «Si un fan te dit qu’il n’aime pas les homos, qu’est-ce que tu lui répondrais ?», Koba LaD lance, catégorique : «Déjà, pas de ça dans mes fans. Pas de place pour l’homophobie, ni dans mes fans, ni dans la musique, et partout dans le monde».

«Pas a nous koba, pas à nous»

Si l’artiste se veut convaincant, de nombreux internautes restent sceptiques face à ses explications, certains n’hésitant d’ailleurs pas à se moquer de lui, en postant des commentaires tels que «Quand t’es convoqué chez la CPE pour t’excuser», «T’as appris ton texte pendant combien de temps ?», «Il est puni s’il le fait pas ?», ou encore «ça s’voit son équipe l’a forcé à faire cette vidéo», ou «Pas à nous Koba, pas à nous».

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Sénégal : Une pirogue de migrants échoue et fait 2 morts (Vidéo)

30/10/2020

Sénégal :...

Le phénomène de l’émigration clandestine est devenu...
Enquête sur le meurtre des mères et des enfants décédés

30/10/2020

Enquête sur...

Enquête sur le meurtre des mères et...
Émigration clandestine : Macky Sall au chevet des victimes de la pirogue explosée à la mer

30/10/2020

Émigration clandestine...

Depuis quelques jours de la reprise de...
Séisme en Turquie: Les condoléances du Chef de l’Etat Macky Sall à Erdogan

30/10/2020

Séisme en...

Le Chef de l’Etat du Sénégal, Macky...
Élection en Guinée : Les USA s'inquiètent des résultats "incohérents"

30/10/2020

Élection en...

Le 18 octobre dernier, les guinéens étaient...
Caricature de Mahomet: un champion de MMA traite macron d'ordure

30/10/2020

Caricature de...

Le champion du monde poids légers d'arts...
Côte d'Ivoire : Gueï Veh demande de l'aide à Dominique Ouattara

30/10/2020

Côte d’Ivoire...

Malade depuis quelques années déjà, le célèbre...
Malaisie: «Les musulmans ont le droit de tuer des millions de Français» dixit un ancien premier ministre

30/10/2020

Malaisie: «Les...

Dans une série de tweets, Mahathir Mohamad, ex-Premier ministre...
USA: bonne nouvelle pour l’adolescente qui a filmé le meurtre de George Floyd

30/10/2020

USA: bonne...

Darnella Frazier, est l'adolescente qui a eu le...
Émigration clandestine au Sénégal : Le président Macky Sall annonce des « mesures fermes »

30/10/2020

Émigration clandestine...

Suite à la recrudescence de la migration...
Guinée Bissau: L'accord pétrolier signé avec le Sénégal provoque des troubles dans le pays

30/10/2020

Guinée Bissau:...

Des informations vitales révélées par le ministre...
Les noms de Pascal Affi N’Guessan et Konan Bédié seront sur les bulletins de vote (Alassane Ouattara)

30/10/2020

Les noms...

Alassane Ouattara, le président sortant et candidat...
Côte d'Ivoire : Carmen Sama visitée par les cambrioleurs

30/10/2020

Côte d’Ivoire...

  Carmen Sama, la veuve de DJ...
Simone Gbagbo " je suis prête à pardonner Guillaume Soro"

30/10/2020

Simone Gbagbo...

  L'ancien première dame ivoirienne, Simone Gbagbo...
Sénégal : Un ingénieur conçoit un véhicule solaire capable de fournir de l’électricité

30/10/2020

Sénégal :...

L’ingénieur sénégalais Papa Maguette Cissé a conçu...
Gamou : Les graves accusations de Serigne Moustapha Sy contre le Khalife des Tidianes

30/10/2020

Gamou :...

Sa déclaration envers Serigne Babacar Sy Mansour,...
Barcelone : Le message de Josep Bartomeu avant sa démission

30/10/2020

Barcelone : Le...

Le Fc Barcelone a connu des mois ...
Koulibaly reste fidèle à Naples: "Les équipes me cherchent mais je suis toujours là"

30/10/2020

Koulibaly reste...

Le défenseur central sénégalais Kalidou Koulibaly a...
Congo : Sindika Dokolo, le mari d'Isabelle Dos Santos, est mort

30/10/2020

Congo :...

Sindika Dokolo, le gendre de l'ancien président...
Côte d’Ivoire/ Présidentielle 2020 : le GPPaix appelle au vote dans la paix

30/10/2020

Côte d’Ivoire/...

Le Groupement des partenaires politiques pour la...

Après avoir publié un premier démenti en réponse à ceux qui l’accusent d’homophobie, le rappeur Koba LaD a publié, mardi 19 mai, sur Instagram, une vidéo dans laquelle il s’explique point par point.

Koba LaD, âgé de 19 ans, avait relayé en début d’année, sur Snapchat, la photo d’un article de presse sur un père qui avait tué son fils car ce dernier était gay. Le story portait la mention «bien joué».

Le rappeur avait été déprogrammé de plusieurs festivals dont le Main Square Festival à Arras, le Garorock à Marmande, le Dour Festival en Belgique, et le VYV Festival à Dijon. Le festival We Love Green, qui devait avoir lieu à Paris début juin, avait également déprogrammé le rappeur.

Filmée comme une interview, la vidéo d’une minute postée sur son compte Instagram s’organise autour de trois questions/réponses, dans lesquelles le rappeur se justifie.

A la question : «Qu’est-ce que tu dirais à des parents qui viennent de mettre à la porte leur enfant parce qu’il est homo ?», le rappeur répond«Je leur dirais qu’ils n’ont pas le droit de faire ça, il faut les protéger, et ça c’est le rôle des parents. Et pour ceux qui font ça heureusement qu’il y a des assocations d’ailleurs qui les aident pour se trouver un abri, un toit, se loger…»

Instagram

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité d'Instagram.
En savoir plus

Charger la publication

C’est comme la capture, je voulais la partager pour montrer que c’est une dinguerie de tuer son fils parce qu’il était gay. Mais en vrai, j’ai rien à voir avec l’homophobie. Je suis pas du tout homophobe. J’ai pas fait attention aux commentaires, et elle est là mon erreur», ajoute-t-il.

Le chanteur précise que c’est pour cela qu’il est important de toujours faire attention avant de partager quelque chose sur Internet, «parce qu’il peut y avoir de grosses retombées pour ceux qui sont victimes d’ homophobie, et c’est pas bon».

«Pas de ça dans mes fans»

A la deuxième question : «Que dirais-tu à une personne qui vient d’insulter une autre personne parce qu’elle est homo ?», le rappeur répond : «Je lui dirais t’as pas le droit de le faire, tu peux pas insulter une personne parce qu’elle est gay. Chacun est comme il est et il ne faut pas faire attention aux différences».

Enfin, à la troisième question : «Si un fan te dit qu’il n’aime pas les homos, qu’est-ce que tu lui répondrais ?», Koba LaD lance, catégorique : «Déjà, pas de ça dans mes fans. Pas de place pour l’homophobie, ni dans mes fans, ni dans la musique, et partout dans le monde».

«Pas a nous koba, pas à nous»

Si l’artiste se veut convaincant, de nombreux internautes restent sceptiques face à ses explications, certains n’hésitant d’ailleurs pas à se moquer de lui, en postant des commentaires tels que «Quand t’es convoqué chez la CPE pour t’excuser», «T’as appris ton texte pendant combien de temps ?», «Il est puni s’il le fait pas ?», ou encore «ça s’voit son équipe l’a forcé à faire cette vidéo», ou «Pas à nous Koba, pas à nous».

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire