Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Ziguinchor : La coalition Benno Bokk Yakaar vole en éclats
01/09/2018 à 19h24 par Steven Ablam Kpoglo

Décidément, ça ne va plus dans la coalition présidentielle à Ziguinchor. Benno Bokk Yaakar a en effet volé en éclats. A l’origine, une vague de frustrations et des intérêts personnels qui ont fini de prendre le dessus sur les directives de BBY où la cohésion tant souhaitée par leur chef, Macky Sall, a été brisé. La bataille s’annonce ainsi âpre pour Benoit Sambou et Robert Sagna qui espéraient un renfort de la part d’ Abdoulaye Baldé pour faire triompher «facilement» et «lucidement» Macky Sall à Ziguinchor en 2019. D’ailleurs, des flancs de BBY, une tendance animée par la deuxième personnalité du RSD (Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie), le Dr Moussa Diédhiou, a vu le jour. Un mouvement qui gagne des galons dans cette partie sud du pays et qui anime seul la vie politique de la ville. Des dissidents qui sont en train de se compter et qui entendent revenir aux commandes à Ziguinchor.

«Nous ne cachons pas notre ambition de diriger la commune avec notre propre liste. Nous n’entendons être derrière personne et nous n’exerçons aucun chantage sur qui que ce soit», explique le Dr Moussa Diédhiou. «Macky Sall est vraiment à plaindre. Il y a bel et bien des tiraillements et Macky Sall a intérêt à rencontrer les leaders politiques de notre coalition pour recoller les morceaux. Le Dr Moussa Diédhiou est devenu aujourd’hui incontournable dans la commune. Pour cette élection présidentielle, Macky Sall doit bien s’assurer que sa demeure est bien propre s’il veut les gagner», ont fait savoir les sages du parti présidentiel qui ont reconnu que la coalition BBY à Ziguinchor s’est fissuré en 2.000 morceaux.

«Nous tenons juste à dénoncer le fonctionnement de notre coalition depuis un certain temps. Le malaise est très profond car bon nombre de nos responsables ont atteints leur limite. Nous invitons le Chef de l’Etat, Macky Sall, à discerner les vraies causes du problème et à décrypter le message de ces leaders qui ont sonné «la révolte» dans notre coalition. Faute de quoi, le réveil risque d’être brutal pour lui au soir de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle à Ziguinchor», a prévenu Lamine Badji, membre de la jeunesse «apériste»,

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Décidément, ça ne va plus dans la coalition présidentielle à Ziguinchor. Benno Bokk Yaakar a en effet volé en éclats. A l’origine, une vague de frustrations et des intérêts personnels qui ont fini de prendre le dessus sur les directives de BBY où la cohésion tant souhaitée par leur chef, Macky Sall, a été brisé. La bataille s’annonce ainsi âpre pour Benoit Sambou et Robert Sagna qui espéraient un renfort de la part d’ Abdoulaye Baldé pour faire triompher «facilement» et «lucidement» Macky Sall à Ziguinchor en 2019. D’ailleurs, des flancs de BBY, une tendance animée par la deuxième personnalité du RSD (Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie), le Dr Moussa Diédhiou, a vu le jour. Un mouvement qui gagne des galons dans cette partie sud du pays et qui anime seul la vie politique de la ville. Des dissidents qui sont en train de se compter et qui entendent revenir aux commandes à Ziguinchor.

«Nous ne cachons pas notre ambition de diriger la commune avec notre propre liste. Nous n’entendons être derrière personne et nous n’exerçons aucun chantage sur qui que ce soit», explique le Dr Moussa Diédhiou. «Macky Sall est vraiment à plaindre. Il y a bel et bien des tiraillements et Macky Sall a intérêt à rencontrer les leaders politiques de notre coalition pour recoller les morceaux. Le Dr Moussa Diédhiou est devenu aujourd’hui incontournable dans la commune. Pour cette élection présidentielle, Macky Sall doit bien s’assurer que sa demeure est bien propre s’il veut les gagner», ont fait savoir les sages du parti présidentiel qui ont reconnu que la coalition BBY à Ziguinchor s’est fissuré en 2.000 morceaux.

«Nous tenons juste à dénoncer le fonctionnement de notre coalition depuis un certain temps. Le malaise est très profond car bon nombre de nos responsables ont atteints leur limite. Nous invitons le Chef de l’Etat, Macky Sall, à discerner les vraies causes du problème et à décrypter le message de ces leaders qui ont sonné «la révolte» dans notre coalition. Faute de quoi, le réveil risque d’être brutal pour lui au soir de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle à Ziguinchor», a prévenu Lamine Badji, membre de la jeunesse «apériste»,

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 501 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire